Déclaration de M. Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur, sur les mesures exceptionnelles de sécurité prévues pour la "marche républicaine" du 11 janvier à Paris et en province, en hommage aux victimes de l’attentat à "Charlie Hebdo" et des prises d’otages qui s’en sont suivi, à Paris le 10 janvier 2015. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur, sur les mesures exceptionnelles de sécurité prévues pour la "marche républicaine" du 11 janvier à Paris et en province, en hommage aux victimes de l’attentat à "Charlie Hebdo" et des prises d’otages qui s’en sont suivi, à Paris le 10 janvier 2015.

Personnalité, fonction : CAZENEUVE Bernard.

FRANCE. Ministre de l'intérieur

ti : La manifestation qui se déroulera demain, dimanche 11 janvier, dans les rues de Paris, sera exceptionnelle à plusieurs titres. En raison d'abord de sa portée hautement symbolique puisqu'elle constituera un hommage rendu aux 17 victimes tombées sous les balles des terroristes depuis mercredi dernier au cours d'une séquence d'une grande violence. Les Français voudront saluer la mémoire des journalistes et des membres de l'équipe de CHARLIE HEBDO, des policiers nationaux et municipaux victimes du devoir, des otages exécutés par leur ravisseur qui les a pris pour cible de sa haine antisémite. En raison ensuite de l'ampleur de la mobilisation populaire attendue, puisque les chiffres prévisionnels avancés par la Préfecture de police se montent à plusieurs centaines de milliers de personnes. Il s'agit là d'une réaction de sursaut républicain, de rassemblement qui mérite une fois encore d'être soulignée.

Les Français exprimeront demain en masse leur attachement indéfectible aux valeurs de la République, aux libertés publiques et en particulier à la liberté d'expression, après la sanglante attaque que les terroristes lui ont infligée, sans parvenir toutefois à l'affaiblir. En raison, enfin, de la participation à cette manifestation de hautes personnalités étrangères, parmi lesquelles de nombreux chefs d'Etat et de gouvernement qui ont souhaité apporté à la France un message de solidarité, d'amitié et de confiance. Les attaques terroristes contre la France ont visé le pays des droits de l'homme dans leur dimension la plus universelle. Par leur volonté d'être présents aux côtés des Français et de partager dans le recueillement leur deuil, nos amis étrangers nous rappellent ce que disait autrefois le Général de GAULLE : il y a un pacte vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde. Sachons remercier nos invités étrangers.

Face à cette situation exceptionnelle, le Ministère de l'Intérieur, à la demande du Président de la République et du Premier ministre, prendra des mesures tout aussi exceptionnelles pour assurer la sécurité de la manifestation et le respect de l'ordre public. Pour assurer d'abord la circulation fluide de manifestants venus en grand nombre défiler de la place de la République à la place de la Nation, deux parcours parallèles seront sécurisés : tout d'abord un itinéraire principal reliant la place de la République à la place de la Nation par le boulevard Voltaire sur une distance d'environ trois kilomètres. En raison de la participation attendue, un itinéraire de délestage sera prévu par l'avenue de la République, le boulevard Ménilmontant puis par l'avenue Philippe-Auguste ou en cas de besoin par le boulevard de Charonne pour rejoindre le cours de Vincennes. Le cours de Vincennes sera réservé pour faciliter la dispersion du public.

Un dispositif d'ordre public et de circulation d'une ampleur exceptionnelle sera mis en place afin d'assurer le bon déroulement de la manifestation et de garantir aux manifestants des conditions de sécurité maximales. 24 unités de la réserve nationale et des compagnies d'intervention de la Direction de l'ordre public et de la circulation seront chargées de jalonner l'itinéraire, d'assurer la vacuité des voies d'arrivée et de départ des personnalités, de protéger et de canaliser le public vers les itinéraires de délestage. 150 policiers en civil seront chargés de la protection des hautes personnalités et de la surveillance générale du public. Vingt équipes des BAC parisiennes assureront la détection des individus à risques. Des tireurs d'élite seront positionnés sur les toits des immeubles bordant le parcours. Les toits et les égouts feront l'objet d'inspection préalable. 56 équipes motocyclistes escorteront les personnalités et les véhicules de secours au public ; plusieurs postes de secours au public seront installés le long des itinéraires. En outre, le stationnement sera interdit à tous les véhicules sur les deux itinéraires. Un vaste périmètre de circulation sera instauré entre les places de la Bastille, de la République et de la Nation. Les stations de métro Rue-des-Boulets, Voltaire, Oberkampf, seront fermées à partir de onze heures pour prévenir la saturation précoce de l'itinéraire principal. Les stations Richard-Lenoir, Breguet-Sabin, Chemin-Vert, Sébastien-Froissart, Filles-du-Calvaire, Parmentier, Saint-Maur seront fermées à compter de douze heures pour les mêmes raisons. Les autres stations du réseau seront fermées sur ordre puis ouvertes par la suite au fur et à mesure, en coordination avec la RATP, pour faciliter la dispersion. Le réseau de transport en commun sera bien entendu particulièrement surveillé dans la capitale.

24 unités des forces mobiles seront mobilisées dans le cadre de ce dispositif, soit 2.200 hommes. Le plan Vigipirate sera maintenu au niveau alerte attentat en Ile-de-France. Cette mobilisation permet notamment de continuer d'assurer la protection d'un grand nombre de sites sensibles – je pense notamment aux sièges des médias de la presse écrite, audiovisuelle et radiophonique, je pense aux lieux de culte et à certaines écoles confessionnelles, aux bâtiments publics et aux représentations diplomatiques. 2.000 policiers et 1.350 militaires seront mobilisés dans ce cadre dans Paris mais aussi sur le reste de l'agglomération parisienne.

Enfin je rappelle que des manifestations auront lieu demain dans toute la France. Dès aujourd'hui 700.000 de nos concitoyens ont défilé sur l'ensemble du territoire national, à Toulouse, à Nantes, à Marseille, à Lille notamment, à Bordeaux, à Rennes, à Lyon, à Montpellier, à Clermont-Ferrand et Grenoble qui font partie des villes qui comme à Paris, demain, accueilleront de nouveaux cortèges. Là encore des moyens exceptionnels seront mobilisés pour assurer le bon déroulement de ces manifestations, sous l'autorité des préfets auxquels j'ai demandé de faire preuve d'une vigilance extrême.

Les plus hautes autorités de l'Etat, le Président de la République et le Premier ministre ainsi que plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement étrangers participeront à cette manifestation. Comme vous pouvez le constater, ce sont des moyens exceptionnels en raison de l'ampleur de ce rassemblement, de sa signification, de son sens hautement symbolique et du contexte, que nous prenons, pour assurer le bon déroulement d'une manifestation qui doit permettre, dans le recueillement, dans le respect, à tous les Français qui souhaitent s'y rendre, de penser à ceux qui ont perdu leur vie, assassinés par le terrorisme.


Source http://www.interieur.gouv.fr, le 12 janvier 2015

Rechercher