Déclaration conjointe de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, et Mme Annick Girardin, secrétaire d'Etat au développement et à la francophonie, sur les contributions du Bénin, de Djibouti et de la République démocratique du Congo à la Conférence de Paris sur le climat, à Paris le 19 août 2015. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration conjointe de M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, et Mme Annick Girardin, secrétaire d'Etat au développement et à la francophonie, sur les contributions du Bénin, de Djibouti et de la République démocratique du Congo à la Conférence de Paris sur le climat, à Paris le 19 août 2015.

Personnalité, fonction : FABIUS Laurent, GIRARDIN Annick.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères et du développement international; FRANCE. Secrétaire d'Etat au développement et à la francophonie

ti :
À près de 100 jours du début de la COP21, nous saluons les récentes contributions nationales de trois pays africains, le Bénin, Djibouti et la République démocratique du Congo. Ces trois pays ont bénéficié d'un soutien de la France dans la préparation de ces contributions, conformément à l'engagement pris à Lima d'aider les pays qui en ont besoin à préparer cette étape importante vers la conférence de Paris.

Les documents produits par le Bénin, Djibouti et la République démocratique du Congo portent à 56 le nombre de contributions nationales désormais déposées auprès du secrétariat de la convention-cadre sur les changements climatiques. Ces trois États proposent de maîtriser leurs émissions de gaz à effet de serre, mais aussi de mener des actions d'adaptation au dérèglement climatique.

Nous saluons le dynamisme des pays africains et leur engagement dans la préparation de la COP21.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 21 août 2015

Rechercher