Interview de Mme Ségolène Royal, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, à France Info le 6 novembre 2015, sur la manipulation des tests d'émission par Volkswagen et l'avenir de l'aéroport à Notre Dames des Landes, | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Interview de Mme Ségolène Royal, ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, à France Info le 6 novembre 2015, sur la manipulation des tests d'émission par Volkswagen et l'avenir de l'aéroport à Notre Dames des Landes,

Personnalité, fonction : ROYAL Ségolène, ACHILLI Jean-François .

FRANCE. Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie;

ti : JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Bonjour Ségolène ROYAL.

SÉGOLÈNE ROYAL
Bonjour.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Et si tous les constructeurs automobiles européens avaient trichés et pas seulement VOLKSWAGEN, selon les révélations de Matthieu ARON sur France info ce matin tous les constructeurs y compris les Français s'arrangeraient avec les tests de pollution et contourneraient la législation européenne, je résume, la Commission aurait été alertée depuis 5 ans, étiez-vous au courant Ségolène ROYAL d'une telle supercherie ?

SÉGOLÈNE ROYAL
Non je n'étais pas au courant et c'est la raison pour laquelle d'ailleurs j'ai pris l'initiative de remettre de l'ordre dans ce désordre inadmissible pour les consommateurs et pour la protection de la santé publique. Et c'est la raison pour laquelle vous le savez j'ai fait tirer au sort une centaine de voitures qui sont actuellement en cours de test, nous sommes d'ailleurs le seul pays européen à avoir pris cette initiative, j'en ai fait part lors de la dernière réunion du conseil des ministres de l'environnement de l'Union européenne pour leur dire que dès que nous aurions mis au point le protocole de test sur les voitures nous le mettrions bien évidemment à disposition de l'ensemble des pays européens et même hors Europe.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Qu'est-ce qui vous a mis la, pardonnez l'expression, la puce à l'oreille ?

SÉGOLÈNE ROYAL
C'est la révélation des fraudes chez VOLKSWAGEN et donc il fallait prendre le problème à bras le corps, c'est ce que j'ai fait puisque des tests ont d'ailleurs commencé, je me suis rendu à Montlhéry pour regarder comment se passait les tests sur banc qui sont différents bien évidemment des tests en conduite réelle, c'est ça qui justifie l'écart, j'ai réuni bien évidemment les constructeurs français et je veux dire très fermement ici que ce n'est pas parce que VOLKSWAGEN a triché qu'il faut faire peser une suspicion sur l'ensemble des constructeurs français.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Oui mais ce qui est dit ce matin est quand même assez explicite, le représentant des constructeurs français avouent à demi-mots qu'on s'accommoderait assez facilement des règles, des normes ?

SÉGOLÈNE ROYAL
Soyons clair, la question c'est de savoir comment est-ce qu'on contrôle une voiture, aujourd'hui c'est un contrôle sur banc, alors que les normes s'appliquent bien évidemment puisque les gens respirent la pollution, en situation de conduite réelle, c'est donc ce test qu'il faut faire et je puis vous dire que sur les…qu'est-ce que nous faisons aujourd'hui ? Nous mettons au point le protocole de contrôle. Sur les 10 voitures que nous venons de contrôler, de toute marque, qu'est-ce que l'on observe ? On observe que sur VOLKSWAGEN il y a un dépassement de 5 fois la valeur limite de la réglementation en oxyde d'azote donc on a bien confirmation de la tricherie, même si on va élargir le champ…

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Oui ça serait le cas pour les autres aussi peut-être ?

SÉGOLÈNE ROYAL
Non sur les autres ce n'est pas le cas, sur les autres c'est 1,5 à 2, c'est-à-dire l'écart que l'on connait entre le contrôle sur banc et le contrôle en conduite réelle. Nous allons donc, les instructions que j'ai données c'est que d'ici la fin du mois nous aurons donc en grandeur nature un test qui sera homologué et qui pourra permettre le test sur la centaine de voitures parallèlement, vous le savez, j'ai mis en place une commission indépendante qui s'est déjà réunie trois fois, qui donc assiste aux comptes-rendus de ces tests pour qu'ils soient incontestables et dans cette commission indépendante il y a à la fois les représentants des consommateurs, des industriels, des ONG et des élus.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Vous dites d'ici la fin du mois il y a la COP 21 qui va démarrer, dans trois semaines, tout ça un peu désordre, vous demandez aux uns et aux autres de faire des efforts et on se rendrait compte que certains s'accommoderaient des règles surtout l'automobile, c'est quand même un phénomène mondial.

SÉGOLÈNE ROYAL
Mais oui vous avez raison, c'est extrêmement…

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
C'est quand même un voile qui est jeté sur la négociation mondiale sur le climat.

SÉGOLÈNE ROYAL
Non, n'exagérerons pas non plus.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Non !

SÉGOLÈNE ROYAL
Mais c'est extrêmement grave, il y a des règles, ces règles doivent être respectées. Il y a des problèmes de santé publique majeur avec la question de la pollution de l'air et c'est pour cela aussi que la France prend des initiatives très fortes, vous savez que maintenant il y a un bonus de 10.000 euros pour tous ceux qui achètent une voiture électrique contre la mise à l'arrête d'une voiture diesel de 10 ans ou plus. Il y a un déploiement des bornes électriques sur le territoire, je crois que tout cela montre quoi, montre que maintenant il faut préparer l'après-pétrole, l'après diesel et monter en puissance sur la voiture électrique et les transports propres. Et je puis vous dire que c'est ce qui se passe aujourd'hui dans le monde entier. Je reviens vous le savez de Corée il y a là un industriel et je mobilise les industriels français pour qu'ils ne perdent pas de retard par rapport à ce sujet, juste un mot, il y a un industriel Coréen qui est en train de mettre au point une voiture pour 2017 qui sera autonome en énergie électrique qui fait 500 kilomètres et qui pourra recharger sa batterie en 30 minutes. Donc la révolution du transport propre elle est là et c'est ça qu'il faut faire.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Vous avez réagi depuis la Chine en début de semaine sur la circulation, vous parlez de l'impact sur la santé publique.

SÉGOLÈNE ROYAL
Oui.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Sur la mise en route de la circulation alternée, il faut plus que ça passe par vous ? Il faut que ce soit en prise directe aujourd'hui, les élus locaux, les maires peuvent décider directement sans passer par votre ministère.

SÉGOLÈNE ROYAL
Mais c'est exactement ce que j'ai fait, il faut malgré tout maintenir un contrôle.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Parce que le temps que ça réagir, ça y est le pic est passé !

SÉGOLÈNE ROYAL
Voilà mais il faut malgré tout un contrôle de l'Etat parce que c'est l'Etat qui est garant de l'application des bonnes règles et de l'égalité des conditions sur l'ensemble du territoire national. Mais j'ai décidé en effet de faire en sorte que dès lors que les élus se mettent d'accord parce qu'il faut une cohérence.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
C'est tout de suite là, c'est mise en place, c'est maintenant ?

SÉGOLÈNE ROYAL
C'est mise en place, bien sûr que c'est mise en place.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Ségolène ROYAL, autre grand dossier ce matin est l'avenir de Notre Dames des Landes, est-il vrai que vous avez été furax, c'est le mot qui tourne depuis quelques jours, les absents ont toujours tort, après l'annonce par Manuel VALLS d'une reprise possible des travaux du futur aéroport de Nantes ?

SÉGOLÈNE ROYAL
Ecoutez ma position sur ce sujet est connu depuis très longtemps, quel est mon rôle de ministre de l'environnement, et qui n'est pas du tout incompatible avec ce que dit le Premier ministre sur le respect des règles, moi-même j'applique le respect des règles environnementales à l'ensemble du territoire national et ça n'est pas toujours facile, mais je crois que quand on discute on arrive à se faire comprendre. Et maintenant ma conviction profonde c'est qu'on peut concilier l'équipement du pays et la protection de l'environnement et mon rôle c'est de continuer à faire en sorte que les gens se parlent pour pouvoir faire émerger des solutions durables.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Qu'est-ce qu'on fait ? Qu'est-ce qu'on fait ?

SÉGOLÈNE ROYAL
Et ce n'est pas du tout incompatible avec…

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Il parait que vous avez un plan B, remplacer l'aéroport par une liaison TGV grande vitesse Nantes – Roissy.

SÉGOLÈNE ROYAL
Ecoutez je ne vais pas là mettre sur la table des solutions alternatives puisque, comme je vous l'ai dit à l'instant j'ai une méthode qui fait d'ailleurs ses preuves, c'est-à-dire faire en sorte que les gens qui pensent avoir des positions incompatibles se reparlent, mettre sur la table les choses sereinement, tranquillement.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Vous êtes prudente avec ça ce matin.

SÉGOLÈNE ROYAL
Pense à l'intérêt général. Non pas du tout, ma position n'a jamais changé sur ce sujet là et donc il faut …

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Il n'a pas votre faveur cet aéroport ?

SÉGOLÈNE ROYAL
Mais pourquoi, pourquoi toujours voir des conflits, des contraintes, vous ne croyez pas que…

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Non c'est sur un choix, un choix important.

SÉGOLÈNE ROYAL
Dans un pays comme la France on peut équiper le pays en protégeant l'environnement, tout en créant des emplois et on le démontre tous les jours, donc quand il y a des problèmes qui sont comme ça enkystés depuis très longtemps un jour il faut en sortir.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Parce que là…

SÉGOLÈNE ROYAL
Et que les gens se reparlent, c'est tout et ça n'est pas du tout incompatible, au contraire avec le respect des règles, le respect des procédures et les décisions qu'a prises le Premier ministre, ça n'est pas du tout incompatible, mon travail à moi c'est de faire en sorte…

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Pas de décision donc pour l'instant, discussion pas de décision vous dites ça à vos amis les Verts.

SÉGOLÈNE ROYAL
Mais c'est tout, je vous donne quelle est la méthode, quel est l'objectif à atteindre, quelle est la responsabilité publique, comment on se tire vers le haut sur ces sujets là pour en sortir et que personne ne se sente humilié et que le pays soit équipé et que l'environnement soit respecté et que les riverains soient écoutés.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Reconnaissez que c'est un peu…

SÉGOLÈNE ROYAL
Et chaque fois qu'on fait ça…

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Flou à quelques semaines de Régionales puisque les Verts sont vend debout contre cet aéroport.

SÉGOLÈNE ROYAL
J'ai dit tout ce que j'avais à dire sur ce sujet.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Madame ROYAL vous parlez de débats, de débattre, vous avez vu Philippe VERDIER, le responsable météo de Francetelévisions, France 2 qui a été remercié après la publication de son bouquin, Climat investigation, très à charge sur les conférences climats, est-ce que c'est cher payé, est-ce que vous trouvez ça normal, est-ce qu'on peut débattre ? Es-ce que c'est cher payé pour ce monsieur ?

SÉGOLÈNE ROYAL
C'est une question interne à l'entreprise, donc des décisions sont prises dans l'entreprise, France 2, je n'ai pas à les commenter, moi je ne suis pas parti à ces discussions et je crois que si les décisions sont prises c'est qu'elles sont fondées.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Pas de commentaires, pas d'autres commentaires là-dessus ?

SÉGOLÈNE ROYAL
Non.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
D'accord. Vous croyez que les ministres doivent avoir réponse, parce que vous ne répondez pas à tout ce matin, je pense à ce qui s'est passé hier chez mon ami Jean-Jacques BOURDIN et madame Myriam EL KHOMRI, la ministre du travail, piégée parce qu'elle n'a pas su combien on pouvait avoir de CDD de façon successive, trois, deux, etc. un ministre, vous êtes solidaire d'elle d'abord, elle s'est trompée voilà, elle s'est trompée.

SÉGOLÈNE ROYAL
Mais moi, vous savez vous m'invitez pour la COP 21, pour la conférence de Paris sur le climat donc je ne vais pas non plus commenter tous les incidents de l'actualité. Nous avons là une responsabilité….

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Je vous ai interrogé sur des questions liées au climat ?

SÉGOLÈNE ROYAL
Oui mais…

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Sur l'écologie, sur votre matière.

SÉGOLÈNE ROYAL
Bien sûr, vous savez les auditeurs aussi ils ont envie aussi de comprendre comment ils peuvent participer à ce grand mouvement à la protection du climat, comment déjà est-ce qu'ils subissent, personne n'est épargné aujourd'hui par le réchauffement climatique. Il y a des drames dans le monde entier et donc on a là une responsabilité extraordinaire, c'est-à-dire ce qu'on est en train de comprendre et on l'a vu en Chine qui a complètement basculer positivement vers la réduction des émissions de gaz à effet de serre vers la montée en puissance du renouvelable, vers la diminution de la pollution parce que c'est un pays en effet très pollué et qui commence à comprendre que le prélèvement excessif comme le dit le président chinois sur les ressources naturelles a aussi entrainé des difficultés sur la croissance et qui fait le pari de la croissance verte. Et donc mon souhait profond et l'engagement de toute l'équipe de France pour la préparation de la conférence climat, le chef de l'Etat, le ministre des Affaires étrangères et toute l'équipe de France est aujourd'hui vue à travers le monde vraiment comme un espoir d'aboutir à une décision et surtout de faire de ce défi une chance pour créer des activités et des emplois.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Il nous reste plus beaucoup de temps Ségolène ROYAL. D'accord, moi je vous ai vu en photo moi en Corée du sud avec des jeunes d'un boys band « Block B ».

SÉGOLÈNE ROYAL
Oui super !

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Vous feriez une ministre des Affaires étrangères, tout le monde dit ça aujourd'hui, dès que vous rentrez à Paris on ne parle que de ça.

SÉGOLÈNE ROYAL
Je vois un peu le débat là-aussi !

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Non, pourquoi, il y aura un remaniement !

SÉGOLÈNE ROYAL
On est actuellement au service d'une cause essentielle, d'une cause magnifique, d'une cause qui peut apporter à la fois les solutions de la pauvreté dans les pays les plus pauvres et qui peut donner aux générations futures la chance de vivre sur une planète préservée.

JEAN-FRANÇOIS ACHILLI
Ce sera votre réponse. Merci Ségolène ROYAL.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 6 novembre 2015

Rechercher