Conseil des ministres du 31 juillet 2015. La situation de l'emploi. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 31 juillet 2015. La situation de l'emploi.

Personnalité, fonction : REBSAMEN François.

FRANCE. Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

ti : Le ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a présenté une communication relative à la situation de l'emploi.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie A (sans aucune activité dans le mois) est quasiment stable au mois de juin (+ 1 300 personnes).

L'évolution du nombre de demandeurs d'emplois doit cependant s'analyser en longue période. Depuis le 1er janvier 2015, son ralentissement est un signe encourageant : + 8 800 par mois en moyenne, soit deux fois moins qu'au second semestre 2014.

Le nombre de demandeurs d'emploi âgés de moins de 25 ans, inscrits à Pôle Emploi en catégorie A, a reculé de 1,1 % au mois de juin (- 6 200 personnes). Il a baissé sur les six premiers mois de l'année et n'a pas augmenté depuis deux ans et demi. Cela s'explique par le succès des dispositifs mis en place pour accompagner les jeunes en difficulté vers l'emploi (emplois d'avenir ; garantie jeunes).

Les évolutions positives de plusieurs indicateurs ces derniers mois traduisent l'amélioration du contexte économique : croissance économique soutenue au premier trimestre ; hausse des déclarations d'embauche de plus d'un mois (+ 2,6 % sur le premier semestre) et de l'intérim, notamment. Elles témoignent des premiers effets du Pacte de responsabilité et de solidarité et plus généralement des politiques de soutien à la création d'emplois.

Cette amélioration devra être confirmée dans les prochains mois pour faire diminuer durablement le chômage. La mise en œuvre du plan TPE (notamment l'aide exceptionnelle de 4 000 euros pour l'embauche du premier salarié), de la loi pour la croissance, l'activité et l'égalité des chances économiques et de la loi pour relative au dialogue social et à l'emploi contribueront dès les prochains mois à enrichir le contenu de la croissance en emplois et à l'accélération des créations d'emploi.

Rechercher