Conseil des ministres du 2 septembre 2015. La situation de l’emploi. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 2 septembre 2015. La situation de l’emploi.

Personnalité, fonction : REBSAMEN François.

FRANCE. Ministre du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

ti : Le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social a présenté une communication relative à la situation de l’emploi.
Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie A, c'est-à-dire sans aucune activité dans le mois, est en baisse au mois de juillet, avec 1 900 personnes de moins par rapport au mois de juin, soit -0,1 %.
Après un net ralentissement des nouveaux inscrits début 2015, on enregistre depuis deux mois une stabilisation du nombre de demandeurs d’emploi.
Cette tendance est en cohérence avec les résultats obtenus au plan économique : la croissance repart (elle a augmenté de 0,7 % au premier semestre), les entreprises créent à nouveau des emplois (27 000 créations nette sur la même période) et l’indicateur du climat des affaires atteint son plus haut niveau depuis l’été 2011. 
Le nombre de jeunes inscrits à Pôle Emploi en catégorie A a de nouveau reculé ce mois-ci, soit 10 000 jeunes de moins au chômage depuis fin mai. Sur deux ans et demi, le chômage des jeunes aura été contenu. Ce résultat encourageant confirme l’efficacité de la politique conduite pour insérer les jeunes sur le marché du travail, notamment ceux qui connaissent le plus de difficultés.
La mobilisation du Gouvernement va se poursuivre afin de consolider et d'amplifier ces résultats : Pacte de responsabilité et de solidarité, plan de lutte contre le chômage de longue durée, soutien aux très petites entreprises, mise en œuvre des lois relatives à l’emploi et au dialogue social, montée en charge du plan sur la formation pour pourvoir les emplois vacants.
L’engagement de tous, et en particulier celui des entreprises qui bénéficient de l’effort de la Nation, reste plus que jamais nécessaire afin que le chômage recule durablement.

Rechercher