Communiqué de la Présidence de la République, en date du 2 juillet 2016, sur le décès d'Elie Wiesel. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué de la Présidence de la République, en date du 2 juillet 2016, sur le décès d'Elie Wiesel.

ti :

Elie Wiesel était un grand témoin du siècle écoulé.

Né dans une famille juive roumaine en 1928, il fut déporté avec ses sœurs et ses parents à l’âge de 15 ans. Il a alors connu l’enfer des camps d’extermination, la mort omniprésente, la tyrannie de la faim, l’humanité dépouillée de tout.

De cette expérience au bout de l’horreur qui l’a laissé orphelin, il a aidé à ouvrir les yeux du monde sur l’indicible blessure de l’extermination des juifs d’Europe. Son œuvre littéraire et ses engagements pour la dignité humaine ont été couronnés en 1986 par le Prix Nobel de la Paix.

Cet homme universel avait une relation particulière avec la France, où il fit ses études après la guerre, où il a publié la première édition de La Nuit grâce à Jérôme Lindon, où il avait créé en 1992 l’Académie Universelle des Cultures.

La France salue la mémoire d’un grand humaniste, inlassable défenseur de la paix.

Rechercher