Déclaration de M. Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger, en réponse à une question sur les efforts en faveur du commerce extérieur, à l'Assemblée nationale le 22 décembre 2015. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger, en réponse à une question sur les efforts en faveur du commerce extérieur, à l'Assemblée nationale le 22 décembre 2015.

Personnalité, fonction : FEKL Matthias.

FRANCE. Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger

Circonstances : Questions d'actualité à l'Assemblée nationale, le 22 décembre 2015

ti :
Le dispositif de soutien à l'export ne manque pas d'un déficit de moyens mais plutôt de leur dispersion. L'objectif que nous poursuivons vise à simplifier et renforcer ce dispositif afin de le rendre plus compétitif et plus cohérent pour les entreprises qui en sont les premières utilisatrices. Le plan d'action présenté le 11 mars 2015 à l'occasion du premier forum des PME à l'international va dans ce sens et l'idée de «guichet unique» en constitue un axe important dans une logique de simplification pour les entreprises et en particulier les PME.

En région, les chambres de commerce et d'industrie régionales (CCIR) hébergent, le plus souvent, le guichet unique de l'export, qui constitue un point d'entrée pour les entreprises, à travers un portail internet et/ou un accueil téléphonique (numéro vert). C'est le cas en Franche-Comté, Haute-Normandie, Basse-Normandie, Midi-Pyrénées, Lorraine et Nord-Pas-de-Calais. Certaines régions ont créé un lieu physique unique du type «maison de l'exportation», qui regroupe l'ensemble des partenaires régionaux de l'export, notamment : - en Nord-Pas-de-Calais, où le regroupement physique des partenaires de l'export existait déjà avant la Charte au sein de l'espace international. Il constitue le guichet unique dont le point d'entrée est CCI International Nord de France ; - en Lorraine, où une maison de l'export, portée par CCI International Lorraine, a été inaugurée à Metz en septembre 2012. D'autres régions, comme Champagne-Ardenne, ont décidé de partager le guichet unique entre le conseil régional et la CCIR (portail internet par la région, numéro vert par la CCIR). Avec la montée en puissance des régions et le transfert des compétences en matière de développement économique, les conseils régionaux ont vocation à être les pilotes de l'export dans leur territoire et à organiser les guichets uniques.

À l'étranger, avec les services de la DEEI et de la DG Trésor nous travaillons à la constitution de maisons de l'international. Il s'agit d'un concept innovant d'accélération de croissance pour les entreprises à fort potentiel souhaitant s'implanter sur les grands marchés internationaux. Elles combinent, au bénéfice des entreprises, un lieu physique avec des facilités d'hébergement, une offre de services d'accompagnement jusqu'à l'implantation et l'accès à un réseau de mentors / décideurs / financeurs (par exemple mentorat, insertion dans l'écosystème local, accès aux capital ventures etc.). Elles s'associent avec Business France pour les services de prospection / mise en relation d'affaires qui lui seront confiés.

C'est en ce sens qu'a été inaugurée la première maison de la France en Chine à Pékin lors de mon déplacement en septembre 2015.

Parallèlement, des French Tech Hubs (FTH) sont installés dans les métropoles étrangères. Portés par des entrepreneurs privés, avec le soutien des services de l'ambassade et de Business France, ces FTH ont vocation à fédérer les écosystèmes français ou francophones d'innovation à l'étranger. Ils constitueront un réseau de points d'appui au service des startups «tech» françaises pour les appuyer dans leur développement international et promouvoir l'attractivité du territoire français, en résonnance avec l'Île de France et les 17 métropoles et écosystèmes remarquables French Tech (Aix-Marseille, Brest, Bordeaux, Côte d'Azur, Grenoble, Lille, Lorraine, Lyon, Montpellier, Nantes, Rennes, Toulouse pour les métropoles ; Alsace, Angers, Avignon, Saint-Etienne pour les écosystèmes remarquables). Ils pourront ainsi constituer les briques «nouvelles technologies» des maisons de l'international, regroupant l'ensemble des partenaires de l'export. Trois FTH ont été labellisés à New York, Tel Aviv et Tokyo.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 6 janvier 2016

Rechercher