Déclaration de Mme George Pau-Langevin, ministre des outre-mer, sur les priorités économiques et sociales pour les outremer en 2016, à Paris le 31 décembre 2015. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de Mme George Pau-Langevin, ministre des outre-mer, sur les priorités économiques et sociales pour les outremer en 2016, à Paris le 31 décembre 2015.

Personnalité, fonction : PAU-LANGEVIN George.

FRANCE. Ministre des outre-mer

Circonstances : Discours de voeux diffusé par le réseau des TV Outremer première le 31 décembre 2015

ti : Madame, Monsieur, Mes chers compatriotes,


Qu'il me soit permis, avant de présenter mes vœux à chacun d'entre vous, d'avoir avoir une pensée solidaire et émue pour les victimes des attentats perpétrés sur notre territoire par des groupes terroristes fanatiques au nom d'une conception dévoyée de la religion.

C'est notre démocratie et notre mode de vie qui ont été la cible de ces actes odieux.

Je veux saluer ici la mémoire de nos compatriotes ultramarins décédés lors de ces terribles attentats.

Je pense naturellement à Clarissa Jean-Philippe qui nous a quittés en janvier mais aussi à la famille Kirchheim originaire de Guadeloupe, touchée également par les terroristes le 13 novembre dernier.

Je tiens à exprimer, une nouvelle fois, tout mon soutien à leurs familles ainsi qu'à tous ceux qui ont perdu un ou des proches lors ces attentats.

Au-delà de ces drames, et devant la montée de l'extrême droite dans notre pays, il me semble utile de rappeler ici l'importance des valeurs citoyennes qui sont pleinement défendues dans nos territoires.

Je veux partager avec le plus grand nombre de nos concitoyens, l'exemple unique que constitue le vivre ensemble qui fait la force des Outre-mer.

De par nos cultures, notre histoire et notre diversité, nous avons construit un modèle unique où toutes les religions, toutes les cultures et toutes les communautés cohabitent dans un cadre apaisé.

Il nous appartient d'en faire un exemple citoyen et de montrer à la Nation comment nous faisons vivre avec succès toutes les valeurs de tolérance, de respect et de solidarité.

Nous, les Outre-mer, avons là, un rôle central à jouer.

Ce modèle de vivre ensemble, qui incarne parfaitement la devise républicaine de liberté, égalité, fraternité, est une richesse et c'est aussi notre fierté !

En 2015 nous avons beaucoup avancé et ceci dans un contexte économique difficile.

J'ai réussi à préserver le budget des Outre-mer, à accroître les moyens engagés pour le logement, à pérenniser l'Octroi de mer et à sécuriser juridiquement les aides existantes au profit des entreprises auprès de la Commission européenne, à soutenir la commande publique, à développer la formation, à mettre en œuvre des mesures innovantes pour l'emploi.

Nous avons créé de nombreux outils en faveur du développement des entreprises de chacun des territoires. Nous avons aussi entrepris un plan d'actions ambitieux pour la jeunesse des Outre-mer.

Je veux que 2016 permette de traduire toutes ces initiatives par des actions concrètes qui permettent d'améliorer les conditions de vie de nos concitoyens.

En début d'année, je lancerai un Plan Santé qui déclinera localement une stratégie adaptée à chacun des territoires et qui bénéficiera à chacune et à chacun.

Il s'agira de tenir compte des spécificités ultra-marines en matière d'inégalités sociales et territoriales et de répondre à une forte demande des populations.

La Conférence sur le climat qui s'est achevée à Paris a mis à l'honneur nos territoires, leur place et leur rôle dans l'échiquier environnemental international, mais aussi leur vulnérabilité face au changement climatique.

Il nous faut aujourd'hui nous adapter, trouver des solutions à des problèmes qui n'existaient pas hier : je pense par exemple aux sargasses aux Antilles, à la montée des eaux dans le Pacifique.

Les défis sont grands !

Et ils ne concernent pas uniquement les changements climatiques.

C'est ensemble, en unissant nos forces, que nous arriverons à les relever.

2016 sera une année importante pour les Outre-mer. Je continuerai à accompagner au plus près le développement de nos territoires ultra-marins dans le respect de leurs singularités et de leur identité. Pour quatre d'entre eux, 2016 marquera les 70 ans de la départementalisation. Je veillerai à ce que Mayotte s'inscrive harmonieusement dans ce paysage et, partout, je chercherai à approfondir les liens entre l'hexagone et les outre-mer. 2016 sera l'année où nous avancerons concrètement sur le projet de Cité des Outre-Mer à Paris qui nous permettra de valoriser et partager nos cultures et nos savoirs.

L'égalité réelle sera un des axes forts de mon action en 2016.

Je serai attentive aux conclusions que me soumettra Victorin Lurel sur ce sujet.

Ensemble, nous devrons encourager un nouveau modèle de développement, lutter contre la vie chère et construire résolument les bases d'un pacte de progrès économique et social, juste et ambitieux, entre l'hexagone et ses territoires d'Outre-mer.

Je renforcerai les liens avec l'ensemble des acteurs qui œuvrent tous les jours sur les aspects économiques, politiques et sociaux de chacun de nos territoires et travaillerai sans relâche pour favoriser l'égalité économique et sociale.

Le chemin pour l'égalité est bien évidemment au centre des 30 engagements que le Président de la République a pris pour les Outre-mer.

Nombre de ces engagements ont été tenus et je mets tout en œuvre pour conforter et enrichir ces orientations.

Les Contrats de Plan Etat – Région signés en 2015, produiront tous leurs effets en 2016 à votre service et au service du développement de nos territoires.

Je me réjouis de la tenue d'une épreuve de la Coupe Davis dans un des territoires de nos Outre-mer.

C'est l'occasion pour la Guadeloupe de valoriser ses atouts et de faire rayonner les compétences de nos territoires. Je souhaite que cette première étape marque le début de l'organisation d'autres manifestations sportives d'envergure internationale dans nos Outre-mer.

Mon ambition pour 2016 est claire et ma détermination totale.

Je veux poursuivre les efforts pour favoriser l'égalité de nos territoires, l'emploi, la sécurité et contribuer durablement à changer la vie de nos concitoyens.

A vous tous, que vous soyez dans l'océan Indien, Pacifique ou Atlantique, Je vous adresse tous mes vœux de bonheur et de réussite pour cette année 2016.

Qu'elle vous soit agréable et généreuse, Qu'elle vous apporte la force de surmonter les obstacles que la vie nous réservera.

Ayons confiance dans nos richesses ! Ayons confiance en nous ! Ayons confiance dans nos territoires ! Ayons confiance en l'avenir.

Que cette année, soit notre année, celle des Outre-mer et celle de la France.

Vive la République ! Et vive la France !


Source http://www.outre-mer.gouv.fr, le 7 janvier 2016

Rechercher