Déclaration de M. Emmanuel Macron, ministre de l'écomie, de l'industire et du numérique, sur la vitalité du secteur de l'innovation et du numérique en France, à l'Assemblée nationale le 13 janvier 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Emmanuel Macron, ministre de l'écomie, de l'industire et du numérique, sur la vitalité du secteur de l'innovation et du numérique en France, à l'Assemblée nationale le 13 janvier 2016.

Personnalité, fonction : MACRON Emmanuel.

FRANCE. Ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique

Circonstances : Séance de questions d'actualité à l'Assemblée nationale, le 13 janvier 2016 (réponse à une question sur la présence française au "Consumer Electronics Show", à Las Vegas, Etats-Unis)

ti : Madame la Députée, vous l'avez rappelé, la semaine dernière, la délégation française au CES, le plus grand événement en matière d'électronique et d'internet au monde, était la première délégation non américaine, avec la présence de 190 entreprises, dont 127 start-up. Cela montre la vitalité de cette innovation en France.

Dans un paysage parfois sombre, et compte tenu des préoccupations réelles quant à notre tissu économique, pour faire référence à la question précédente, c'est également une source d'espoir.

Tout d'abord, ce mouvement de l'entrepreneuriat n'est pas anecdotique. Les deux tiers des start-up qui étaient présentes au CES de Las Vegas, où vous-même et Bruno Le Roux vous êtes également rendus, venaient du territoire français hors Paris. Cela montre la vitalité de la «french tech», ainsi que des treize labels qu'Axelle Lemaire et moi-même avons décernés depuis deux ans à la suite d'une initiative qui avait été prise par Fleur Pellerin. Cela montre également la vitalité économique de cet entrepreneuriat dans l'ensemble du territoire : il crée des emplois non seulement d'entrepreneurs mais aussi de production, s'agissant des objets connectés, comme à Angers ou à Toulouse.

Ensuite, plusieurs grands groupes et entreprises de taille intermédiaire étaient également présents. La clé du succès, la diffusion de l'innovation passe par les contrats, les partenariats, parfois les acquisitions que ces entreprises noueront, car c'est de cette manière qu'elles transformeront leur modèle économique et feront croître l'économie de l'innovation.

Enfin, ce projet est au coeur de l'industrie du futur : la montée en gamme, la différenciation de notre tissu industriel dans toutes ses composantes passent par ce truchement et permettront à notre économie par l'innovation, par l'investissement privé, de créer davantage d'emplois dans notre territoire.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 18 janvier 2016

Rechercher