Déclaration de M. Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur, en réponse à une question sur la lutte contre le terrorisme à l'échelle de l'Union européenne et sur le plan intérieur, à l'Assemblée nationale le 29 mars 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Bernard Cazeneuve, ministre de l'intérieur, en réponse à une question sur la lutte contre le terrorisme à l'échelle de l'Union européenne et sur le plan intérieur, à l'Assemblée nationale le 29 mars 2016.

Personnalité, fonction : CAZENEUVE Bernard.

FRANCE. Ministre de l'intérieur

Circonstances : Question au gouvernement posée par Mme Sandrine Mazetier, députée (SRC) de Paris, à l'Assemblée nationale le 29 mars 2016

ti : Madame la Députée, vous avez raison de souligner que la bataille contre le terrorisme se mène tant à l'extérieur qu'à l'intérieur de notre pays, et qu'elle doit se mener avec une détermination sans faille et en très étroite relation avec nos partenaires de l'Union européenne.

À l'échelle de l'Union européenne, un conseil «Justice et affaires intérieures» s'est réuni cette semaine. Il a permis de reprendre une par une et de faire avancer les propositions de la France, qu'il s'agisse du contrôle aux frontières extérieures de l'Union européenne, de l'interrogation systématique du système d'information Schengen, de l'alimentation de cette banque de données par l'ensemble des services de renseignement afin de renforcer l'échange d'informations entre les différents pays de l'Union européenne, de la mise en place d'une task force européenne destinée à lutter contre les faux documents, ou de la révision de la directive de 1991 sur le trafic d'armes. Sur tous ces sujets, il reste beaucoup à faire, mais la France prend des initiatives et s'emploie à convaincre l'ensemble de ses partenaires européens de prendre les décisions qui s'imposent dans les délais. Je pense notamment au dispositif PNR, que le Parlement européen devra adopter dans les meilleurs délais.

Sur le plan intérieur, nous avons mené des opérations extrêmement importantes, suite à un travail très méticuleux des services de renseignement intérieur en lien avec leurs partenaires européens. Depuis le début de l'année 2013, treize attentats ont été déjoués, dont sept depuis le printemps dernier. L'opération conduite en région parisienne, qui a abouti à l'arrestation de Reda Kriket, à la perquisition de son appartement, où un véritable arsenal terroriste a été trouvé, et à l'arrestation d'un certain nombre de ses complices en Belgique et aux Pays-Bas, témoigne là aussi de l'efficacité des services de renseignement, auxquels je veux rendre hommage pour la conduite des opérations qu'ils mènent dans un contexte extrêmement difficile. Cette lutte contre le terrorisme, nous la mènerons sans trêve ni pause.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 7 avril 2016

Rechercher