Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, en réponse à une question sur la sélection de la France par l'Australie pour un programme de sous-marins océaniques, à l'Assemblée nationale le 26 avril 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, en réponse à une question sur la sélection de la France par l'Australie pour un programme de sous-marins océaniques, à l'Assemblée nationale le 26 avril 2016.

Personnalité, fonction : LE DRIAN Jean-Yves.

FRANCE. Ministre de la défense

Circonstances : Questions d'actualité à l'Assemblée nationale, le 26 avril 2016

ti :
Madame la Députée, vous l'avez dit : la décision du Premier ministre australien prise cette nuit de confier à DCNS la construction de douze sous-marins pour un montant de presque 35 milliards d'euros est une très bonne nouvelle pour la France ! Cette décision intervient de surcroît au moment où nous célébrons le centenaire du sacrifice de soldats australiens aux côtés de la France durant la Première Guerre mondiale en présence du gouverneur général d'Australie, Sir Cosgrove, en visite d'État en ce moment à Paris.

Cette décision, c'est une reconnaissance de la puissance de la France, de sa dimension mondiale. C'est aussi la reconnaissance de la qualité opérationnelle de notre marine et de notre excellence industrielle.

Aujourd'hui, nous allons nous attacher à rédiger le contrat définitif et à mettre en place l'organisation industrielle de ce contrat gigantesque. Ce travail sera fini à la fin de l'année, mais je peux déjà vous dire que plusieurs sites industriels sont concernés en France : non seulement Cherbourg, Madame la Députée, mais aussi Brest, Lorient et Nantes. Plus de 200 entreprises de sous-traitance permettront une collaboration au niveau national.

Par ailleurs, je tiens à affirmer que cette victoire est celle d'une méthode - la discrétion d'abord -, et celle de l'équipe France, qui réunit non seulement l'industriel DCNS, mais aussi les diplomates, les militaires et l'équipe qui m'entoure. C'est une méthode gagnante.

Soyons fiers, Madame la Députée, de ce qui vient de se passer ; soyons fiers de l'industrie française qui gagne ; soyons fiers de nos ingénieurs, de nos techniciens et de nos ouvriers qui ont permis ce gros succès !


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 2 mai 2016

Rechercher