Message de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, adressé aux personnels de la défense, à la suite de l'attentat terroriste à Nice, le 15 juillet 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Message de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, adressé aux personnels de la défense, à la suite de l'attentat terroriste à Nice, le 15 juillet 2016.

Personnalité, fonction : LE DRIAN Jean-Yves.

FRANCE. Ministre de la défense

ti :
La nuit dernière, alors que les Français célébraient le 14 juillet partout en France, notre pays a été de nouveau frappé par un attentat à Nice, sur la promenade des Anglais. A l'heure où je vous écris 84 morts et plusieurs dizaines de blessés sont à déplorer.

L'auteur de cette lâche attaque terroriste a été neutralisé par les forces de l'ordre. Je sais que de nombreux militaires ont été mobilisés au cours de cette nuit et je veux saluer l'action de tous, membres des armées, directions et services du ministère. Il y a bien sûr les patrouilles de l'armée de terre, engagées dans l'opération Sentinelle, qui ont appuyé les forces de l'ordre mais aussi les marins et aviateurs présents à Nice qui se sont mis à la disposition des secours, ou encore les moyens aériens qui ont permis de transporter toute la nuit des personnels à Nice, sans oublier bien sûr les équipes médicales de l'hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne de Toulon.

Cette nuit, le Président de la République, chef des armées, a annoncé aux Français des mesures visant à renforcer la protection du territoire national :

- la prolongation de l'état d'urgence pour 3 mois à partir du 26 juillet ;

- le maintien de l'opération Sentinelle à hauteur de 10 000 hommes ;

- le recours aux réserves opérationnelles pour soulager le personnel d'active.

Ce matin s'est tenu un conseil de défense qui a confirmé ces orientations.

Devant cette nouvelle attaque sur notre sol, nous devons nous montrer plus que jamais déterminés. Je sais les efforts qui ont été consentis par les hommes et les femmes de la Défense au cours des derniers mois. J'ai conscience des difficultés qui découlent de la perturbation des activités et des engagements opérationnels, dans leur durée notamment. Je pense spécialement aux familles, qui souffrent de l'éloignement lié aux missions prolongées. Je veux vous dire que je vous en suis profondément reconnaissant, comme le sont d'ailleurs l'ensemble de nos concitoyens. Ils comptent sur vous, en cette période troublée, pour mettre votre savoir-faire et votre expérience au service de leur sécurité rapprochée et assurer vos missions et leur protection, à l'extérieur comme à l'intérieur de notre pays.

Sur le territoire national, vous contribuez quotidiennement à la protection des Français à travers l'opération Sentinelle mais aussi grâce à la posture permanente de sûreté maritime et aérienne. Ces missions doivent se poursuivre et je veillerai à leur évolution pour adapter les dispositifs et les équipements à la réalité de la menace à laquelle nous faisons face.

L'attentat de Nice nous rappelle que notre combat n'est pas terminé. Notre ennemi, de plus en plus acculé, mènera, n'en doutons pas, des actions toujours plus violentes et lâches, croyant affaiblir ainsi notre unité. Mais il échouera et vous serez les acteurs de son échec, sur le terrain et pour nos valeurs. C'est votre devoir et la raison même de votre engagement. Nos concitoyens comptent sur vous, je connais votre détermination à assurer leur défense, et vous pouvez compter en retour sur mon engagement sans faille.


Source http://www.defense.gouv.fr, le 19 juillet 2016

Rechercher