Déclaration de M. Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, sur le rôle du sport dans l'éducation populaire, Rio de Janeiro le 8 août 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, sur le rôle du sport dans l'éducation populaire, Rio de Janeiro le 8 août 2016.

Personnalité, fonction : KANNER Patrick.

FRANCE. Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports

ti :


Le rôle du sport dans l'éducation populaire a une portée universelle.

Au Brésil, en France, partout dans le monde, faire du sport permet à des jeunes de tous les horizons sociaux de faire l'expérience du respect de l'autre et du respect des règles.

En fait, le sport est une école de la citoyenneté.

C'est le sens de l'engagement de Monsieur Sebastião Oliveira depuis 1998, avec l'association Miratus.

Transformer la société grâce à l'apprentissage du sport.

Transformer aussi l'apprentissage du sport lui-même, grâce à des méthodes innovantes.

Depuis presque 20 ans, ce travail porte ses fruits en offrant à de nombreux jeunes issus de quartier défavorisés l'opportunité de se dépasser et de développer leur autonomie de pensée et d'action.

L'intégration sociale par les associations et leurs actions, j'y crois !

Des initiatives qui sont adaptées à chaque territoire qui valorisent les valeurs de tolérance, l'apprentissage de la différence et l'expérience de la sociabilité.

En France, nous sommes conscients que le sport est un vrai vecteur de valeurs de fraternité, de respect et de citoyenneté.

Le sport nous rassemble, d'abord parce qu'il fait converger les énergies autour d'un même enjeu.

Nous avons eu la chance d'accueillir l'Euro de football en France du 10 juin au 10 juillet 2016.

Nous avons vécu de véritables moments de fête populaire, de cohésion nationale et de fraternité entre les supporters, des moments inoubliables, malgré un contexte difficile que tout le monde connait.

C'est la force du sport que de dépasser les obstacles pour nous offrir des moments de joie partagée.

Et les Jeux de Rio seront et sont déjà l'occasion de nous faire vivre cette même énergie, une énergie qui animera les Brésiliens et les spectateurs du monde entier pendant ces deux semaines.

Le sport est essentiel, parce qu'il a une portée éducative évidente.

L'association Miratus est un lieu de découverte sportive et culturelle pour les jeunes qui bénéficient d'une approche éducative originale, entre badminton et samba.

Attiser la curiosité et faire grandir l'envie d'apprendre, voilà aussi l'ambition de l'accompagnement éducatif de votre association qui mêle sport, musique et culture.

En France, nous sommes très sensibles à ce que l'apprentissage et les moments éducatifs puissent être variés et stimulants.

Dans cette optique, le Gouvernement français a élaboré et mis en place la réforme des rythmes scolaires afin de laisser plus de place à des activités périscolaires, comme le sport ou l'art, qui favorisent le développement personnel et social des enfants, en dehors des temps scolaires.

Enfin, le sport est un formidable vecteur d'espoir et de lutte contre les discriminations pour les jeunes les plus défavorisés.

J'ai fait du développement du sport pour tous en France une priorité pour garantir l'égal accès à une activité sportive dans tous les territoires de notre pays, avec le dispositif « J'apprends à nager » notamment, qui a pour ambition que tous les enfants entrant en classe de 6e sachent nager.

L'association Miratus est un très bon exemple en la matière, en ce qu'elle offre à des jeunes Brésiliens issus de quartiers très défavorisés le même accès au sport et à la culture que les jeunes plus aisés.

Votre engagement pour la communauté est aujourd'hui récompensé par la qualification historique d'Ygor Coelho, jeune sportif de 19 ans formé à l'association Miratus et premier joueur de badminton brésilien aux Jeux Olympiques.

Malgré mon attachement national évident à Brice Leverdez, notre badiste français, j'adresse tous mes vœux de réussite à Ygor pour ces Jeux !

C'est là le couronnement d'années de travail et d'accompagnement de tous ces jeunes et sûrement la promesse de choses à venir plus belles encore.


Je vous remercie.


Source http://www.patrickkanner.fr, le 9 août 2016

Rechercher