Déclaration de M. Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, sur l'enseignement moral et civique et la citoyenneté, Lille le 1er septembre 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, sur l'enseignement moral et civique et la citoyenneté, Lille le 1er septembre 2016.

Personnalité, fonction : KANNER Patrick.

FRANCE. Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports

ti :


Ce n'est pas la Maire de Lille qui me contredira : rien n'est plus important pour un responsable politique que de s'occuper du bien-être et de l'avenir des enfants.

C'est vrai au niveau d'une commune, d'un département, et c'est toujours vrai au niveau de l'Etat.

Cette préoccupation de tous les instants s'est notamment traduite par une série de mesures pour une école plus juste, plus accueillante, avec plus d'adultes auprès des enfants.

Depuis 2012, 42 338 emplois ont été créés dans l'éducation nationale ; 10 771 pour cette seule rentrée 2016.

La rémunération des enseignants a par ailleurs été revalorisée. Parce qu'on ne peut pas demander autant aux enseignants et ne pas leur en savoir gré, ne pas reconnaitre l'utilité fondamentale de leur travail.

Cela représente une dépense considérable mais cette dépense est un investissement.

Elle concrétise une volonté politique et même un choix de société :
faire de notre société une société toujours plus instruite, faire que le savoir soit toujours mieux partagé, et que tous les enfants aient les moyens de venir des femmes et des hommes accomplis.

Il s'agit que chaque enfant dispose du bagage qui lui permettra de mener sa vie comme il l'entend, de trouver un métier et d'être un citoyen éclairé, exigeant, et engagé.

Car nous avons aussi cette volonté : promouvoir l'engagement tout au long de la vie.

Dès l'école avec l'enseignement moral et civique, puis avec la journée défense citoyenneté qui sera réformée, le développement exponentiel du service civique et la création d'une réserve civique pour tous ceux qui veulent mettre un peu de leur temps et de leur énergie au service d'une cause d'intérêt général.

Cela aussi participe d'un modèle de société fondé sur la générosité, le souci de l'autre, la fraternité.

A quoi sont principalement destinés ces milliers de nouveaux postes ?

En priorité à la bonne acquisition des enseignements fondamentaux, à la continuité éducative avec le principe « plus de maîtres que de classes », et à la scolarisation des enfants avant 3 ans.

Un effort particulier est porté sur les quartiers qui présentaient des carences, qui jusque-là avaient été « moins bien servis » pour ainsi dire.

Le Ministre de la ville que je suis est très attentif à cette question de l'égalité de traitement entre les territoires. Là où il y avait moins, il est normal et juste de rattraper le retard, et donner plus de moyens.

En l'occurrence, pour ce magnifique groupe scolaire Richard Wagner, flambant neuf, les crédits de la politique de la ville ont été mobilisés à hauteur de 1 million d'euros. Je m'en réjouis, c'était une bonne décision, une décision juste, le résultat est à la hauteur.

Ainsi, l'école pourra accueillir dans de bonnes conditions tous les enfants alors qu'ils sont de plus en plus nombreux dans le quartier. 9 classes en maternelle et 12 classes en élémentaire, un restaurant rénové : la rentrée s'annonce sous les meilleures auspices.

Il y aura aussi plus de moyens pour les activités périscolaires et extrascolaires qui sont tellement indispensables au bon développement des enfants.

L'école reste le pilier de leur éducation mais la culture, le sport, appris selon d'autres modalités que celles de la classe, sont aussi très utiles pour qu'ils se découvrent et exercent leurs talents.

D'un point de vue technique (acoustique, thermique, accessibilité), et architectural, le bâtiment est impeccable.

Bref, des conditions idéales pour la rentrée des enfants que l'on souhaite réussie.
Ils le méritent.

Leurs parents placent beaucoup d'espoirs en eux, et c'est bien normal. Tous ceux qui sont parents éprouvent ou ont éprouvé ce sentiment.

Mais sachez que le Gouvernement aussi a la volonté d'offrir aux enfants le meilleur.

Et pour ce qui concerne les Hauts de France, j'y veille avec un attention, et disons-le une tendresse, particulières.

Bonne rentrée à tous !


Source http://www.patrickkanner.fr, le 29 septembre 2016

Rechercher