Extraits d'une déclaration à la presse de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, sur le décès de Fidel Castro et sur la question des droits de l'homme à Cuba, à Lille le 5 décembre 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Extraits d'une déclaration à la presse de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, sur le décès de Fidel Castro et sur la question des droits de l'homme à Cuba, à Lille le 5 décembre 2016.

Personnalité, fonction : AYRAULT Jean-Marc.

FRANCE. Ministre des affaires étrangères et du développement international

Circonstances : Déplacement à Lille (diplomatie économique), le 5 décembre 2016

ti :

(...)

S'agissant de la mort de Fidel Castro, comme le président de la République, j'ai eu à m'exprimer et je l'ai fait dans la clarté. J'ai présenté mes condoléances aux autorités cubaines et au peuple cubain. À un moment, Fidel Castro a incarné un espoir mais il a aussi incarné le contraire c'est-à-dire qu'il a porté atteinte aux droits de l'Homme.

Jamais la France n'a fait preuve de complaisance à l'égard des atteintes aux libertés et des atteintes à la démocratie. En même temps, nous n'avons jamais approuvé l'embargo américain.

Ce que nous souhaitons, c'est un avenir meilleur pour le peuple cubain qui ait, à la fois, la capacité à se développer mais aussi de retrouver la liberté. Si vous me demandez si Fidel Castro est un démocrate, à l'évidence ce n'était pas le cas. C'était un dictateur aussi et cela, c'est très clair.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 8 décembre 2016

Rechercher