Déclaration de M. Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger, en réponse à une question sur les efforts en faveur du tourisme en France, à l'Assemblée nationale le 21 décembre 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Matthias Fekl, secrétaire d'Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger, en réponse à une question sur les efforts en faveur du tourisme en France, à l'Assemblée nationale le 21 décembre 2016.

Personnalité, fonction : FEKL Matthias.

FRANCE. Secrétaire d'Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l'étranger

Circonstances : Questions d'actualité à l'Assemblée nationale, le 21 décembre 2016

ti : Madame la Députée, vous interrogez le gouvernement sur le tourisme, qui est une priorité nationale absolue.

Pour la première fois depuis de longues années, le président de la République avait indiqué qu'il s'agissait d'une grande cause nationale et toutes les décisions en ont découlé ; les professionnels le reconnaissent d'ailleurs volontiers.

Vous avez parfaitement raison de dire que 2016 aura été une année compliquée. Notre pays reste la première destination touristique au monde pour le tourisme avec, l'an dernier, 85 millions de touristes accueillis ; cette année, cela sera moins. La baisse que nous constatons sur les clientèles internationales, d'après l'INSEE, sur les premiers mois de l'année jusqu'en septembre, s'élève à 7,5%, tandis que la baisse globale, si l'on inclut le tourisme français, s'établit à 2,5%.

En revanche, les touristes français, contrairement à ce que vous avez indiqué, font un peu plus de tourisme dans leur propre pays : c'est très léger mais l'augmentation est de 0,6%.

Que faut-il faire ? D'abord, une mobilisation totale pour la sécurité : c'est le cas, avec le ministre de l'intérieur, Bruno Le Roux, comme auparavant avec Bernard Cazeneuve. Un comité interministériel sur le tourisme, le 7 novembre dernier, a adopté un plan d'action consacré en particulier à la sécurité, avec 15 millions d'euros spécifiquement consacrés au renforcement de la sécurité sur les sites touristiques, en plus de l'effort national. Vous avez pu constater la sécurisation des marchés de Noël.

Nous travaillons sur l'investissement : un fonds public d'un milliard d'euros est disponible - il n'existe pas beaucoup d'autres domaines dans lesquels un milliard d'euros sont disponibles pour de l'investissement ! Nous travaillons avec les professionnels sur la formation, sur la montée en gamme, sur la diversification et sur les campagnes de promotion à l'international afin de présenter le meilleur visage de la France. Je ne doute pas de votre contribution à cela dans vos fonctions, en France comme à l'étranger.


Source http://www.diplomatie.gouv.fr, le 23 décembre 2016

Rechercher