Conseil des ministres du 8 juin 2016. Culture et jeunesse. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 8 juin 2016. Culture et jeunesse.

Personnalité, fonction : AZOULAY Audrey.

FRANCE. Ministre de la culture et de la communication

ti : La ministre de la culture et de la communication a présenté une communication relative à la culture et la jeunesse.

Depuis 2012, les moyens financiers consacrés par le ministère à l'éducation artistique ont augmenté de 80 % passant de 30 M€ en 2012 à 54,6 M€ en 2016. Le pourcentage d'enfants qui bénéficient annuellement d'une offre riche en matière d'éducation artistique et culturelle est aujourd'hui de plus de 35 % contre 22 % en 2011.

Les engagements en faveur de la jeunesse ont pu être tenus dans le champ culturel grâce au travail commun mené par le ministère de la culture et de la communication, et le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche dans le cadre des actions menées dans le temps scolaire.

Des actions ont aussi été menées conjointement avec le ministère de la ville, de la jeunesse et des sports, notamment dans les quartiers prioritaires et en milieu rural. Conformément aux objectifs, 30 % des crédits de mesures nouvelles du ministère de la culture et de la communication sont aujourd'hui engagés en faveur de ces territoires.

Parmi les mesures les plus emblématiques engagées depuis 2012, on peut citer :

• Favoriser l'accès à la lecture et aux livres :

- La grande fête du livre pour la jeunesse Partir en livre se déroulera du 20 au 31 juillet 2016 partout en France : qu'ils partent ou non en vacances, les jeunes verront les livres venir à eux, notamment dans les jardins et les parcs, sur les plages urbaines, sur le littoral, dans les campings et des lieux insolites qui s'associent à cette opération ;

- L'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques, notamment en soirée ou le dimanche, permettra en particulier aux jeunes et à leurs parents d'accéder à la culture partout en France.

• Favoriser l'accès à la musique, la danse et au théâtre :

- L'Etat revient aux côtés des collectivités territoriales dans le financement des conservatoires avec 8 M€ de mesures nouvelles en 2016 avec une attention particulière à la mixité sociale et aux projets d'éducation artistique ;

- L'extension à l'échelle nationale du projet Démos, développé par la Philharmonie de Paris, permettra la création de 30 orchestres dans toute la France, concernant 3 000 jeunes entre 7 et 12 ans, d'ici 2018 ;

- De nombreuses initiatives ont été prises par les établissements pour faciliter l'accès des jeunes aux salles de spectacle telles que « les avant-premières jeunes » de l'Opéra de Paris, ou les « Happy Days » de l'Opéra de Lille ;

- Pour développer la création et les écritures scéniques à destination du jeune public, est mis en place le « plan Génération Belle saison » qui apporte un souffle nouveau au travail fait en direction des enfants et des adolescents, dans le domaine du spectacle vivant.

• Favoriser l'accès au cinéma :

- Un tarif à 4 € ou 4,50 € pour les moins de 14 ans dans toutes les salles de cinéma a été mis en place en 2013 à la suite de la baisse de la TVA sur les billets.

Le ministère de la culture et de la communication participe par ailleurs au développement des cultures urbaines, champ de la création particulièrement investi par la jeune génération. L'appel à projet « street art » destiné à financer des projets de graffs artistiques a été lancé au printemps 2016. Fin mai, l'opération « Rendez-vous hip hop », organisée avec le ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, a réuni plus de 12 000 participants à Paris, Marseille, Lyon, Lille et Nantes.

Les grands établissements publics seront jumelés avec des quartiers prioritaires pour permettre la démocratisation culturelle et l'accès à la culture pour les publics défavorisés, et en particulier les jeunes.

Enfin, un projet de kits pédagogiques sur l'histoire de l'art, porté par la RMN-Grand Palais et destiné aux élèves de maternelle et d'école primaire, sera mis en œuvre et l'implantation de l'Etablissement public de coopération de Clichy-Montfermeil permettra de développer, à l'échelle du Grand Paris et de la région Ile-de-France, un ambitieux projet autour de résidences d'artistes et d'actions impliquant des acteurs des champs culturel, éducatif, social et d'aménagement urbain.

Rechercher