Déclaration de M. Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, sur la coopération entre la France et la Chine dans le secteur des équipements sportifs, Pékin le 16 février 2017. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, sur la coopération entre la France et la Chine dans le secteur des équipements sportifs, Pékin le 16 février 2017.

Personnalité, fonction : KANNER Patrick.

FRANCE. Ministre de la ville, de la jeunesse et des sports

ti :


Je suis particulièrement honoré de participer, à vos côtés, à l'inauguration de ce salon ISPO Alpitec.

Alpitec et ISPO sont désormais des salons de référence pour les secteurs de l'aménagement de la montagne, des sports en plein air et de tous les équipements et services liés.

L'importance de ces salons croit au rythme des ambitions chinoises en matière de sport.

La Chine, après avoir accueilli les JO à Pékin en 2008, a organisé les jeux asiatiques en 2010, les Universiades d'été en 2011 à Shenzhen, les Jeux olympiques de la Jeunesse à Nanjing en 2014 et les championnats du monde d'athlétisme en 2015.

La Chine organisera également les mondiaux de basket en 2019 et les JO d'hiver 2022.

Pékin devient ainsi la première ville olympique été et hiver.

La progression de la Chine en termes d'accueil des grands événements sportifs est spectaculaire.

J'ai la faiblesse de croire qu'elle n'est pas dû au hasard.

La Chine s'est fixée des objectifs dans ce domaine, et se donne les moyens de les atteindre.

Ils rejoignent des objectifs de pratique sportive.

Entre autres pour des raisons de santé publique, la Chine souhaite que la moitié de sa population pratique le sport au moins une fois par semaine à l'horizon 2020.

On parle donc de plus de 700 millions de personnes…

Par conséquent, si vous me permettez d'aborder les choses sous l'angle de l'économie, trois grands marchés sont appelés à croître :
– Celui biens et équipements sportifs,
– Celui de l'aménagement et de la gestion des sites sportifs,
– et enfin celui du tourisme sportif.

Et pour réussir cette croissance, pour atteindre les objectifs que la Chine s'est fixée, je crois que la France peut être un allié précieux.

L'expertise française dans le secteur de l'économie du sport, et particulièrement dans l'accueil de grands événements sportifs et la production de services associés, n'est plus à démontrer.

Ayant organisé la toute première édition des Jeux Olympiques d'hiver en 1924, à Chamonix, avant les Jeux de Grenoble en 1968 et, plus récemment, ceux d'Albertville en 1992, la France a une longue expérience de la préparation de ces manifestations sportives internationales et de leurs enjeux.

Dans la période récente, elle accueille chaque année de nombreuses compétitions de niveau international.

2016 aura été particulièrement marquée par cette grande et belle compétition que fut l'Euro 2016 de football.

Ce fut une réussite pour la France et un grand moment de joie pour les spectateurs du monde entier.

La France met son savoir-faire au service des pays organisateurs de grands événements sportifs.

Sur le secteur de l'industrie du sport, la France est un acteur majeur des biens d'équipements à la personne, en particulier l'outdoor, où elle se situe en seconde place, tant en termes de ventes que de production.

Ce secteur, qui concerne aussi bien la randonnée, le « running », le trail que le ski, représente en France 16 % du marché des sports et loisirs.

C'est un secteur porteur qui croit en moyenne de 5 % an, car ses valeurs sont en phase avec la société, avec les envies d'évasion, de nature et de partage, des habitants.

Les excellents résultats de la France sur le marché de l'outdoor, sont basés sur un facteur clé : l'innovation.

Les équipements des industriels français sont régulièrement récompensés pour leur caractère innovant sur les salons internationaux.

C'est ce savoir-faire, cette innovation, que la France est venue exposer à l'occasion de deux salons majeurs de l'industrie du sport en Chine.

Nous souhaitons que cette présence s'inscrive dans la durée, et qu'elle soit au plus près de vos besoins.

J'inaugurerai un club des entreprises françaises du sport à Pékin demain, en présence de plusieurs dizaines d'entreprises françaises, opérant dans le sport, et susceptibles de nouer des partenariats gagnants-gagnants avec leurs homologues chinoises.

Les sportifs le savent bien : la compétition est stimulante, les défis nous aident à progresser.

La France veut relever ces défis en partenariat avec la Chine.


Source http://www.patrickkanner.fr, le 21 février 2017

Rechercher