Déclaration de M. Matthias Fekl, ministre de l'intérieur, sur l'enquête diligentée par la section antiterroriste du Parquet de Paris ayant permis de déjouer un attentat en France à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Matthias Fekl, ministre de l'intérieur, sur l'enquête diligentée par la section antiterroriste du Parquet de Paris ayant permis de déjouer un attentat en France à quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle.

Personnalité, fonction : FEKL Matthias.

FRANCE. Ministre de l'intérieur

Circonstances : Arrestation de deux individus soupçonnés de préparer une action violente sur le territoire à Marseille le 18 avril 2017

ti : Mesdames, Messieurs,


Le Gouvernement poursuit sans relâche le combat contre le terrorisme.

Ce matin, entre 10 et 11h00, les policiers de la direction générale de la sécurité intérieure ont procédé avec l'appui du Raid à l'interpellation dans le 3ème arrondissement de Marseille de deux individus, soupçonnés de vouloir commettre, de façon imminente, une action violente à la veille de l'élection présidentielle française.

Ces interpellations se sont déroulées dans le cadre d'une enquête diligentée par la section antiterroriste du Parquet de Paris.

Ces deux hommes radicalisés, nés respectivement en 1987 et 1993 et de nationalité française, avaient donc l'intention de commettre à très court terme, c'est-à-dire dans les tous prochains jours, un attentat sur le sol français.

Je veux saluer devant vous le travail remarquable, acharné et sans relâche tout au long des derniers jours de plusieurs dizaines d'enquêteurs qui sous l'autorité du procureur de la République de Paris ont permis de prévenir un acte terroriste certain. Le procureur de la République de Paris, Monsieur François MOLINS, s'exprimera sur cette affaire au moment qu'il estimera opportun. C'est la raison pour laquelle je ne donnerai pas ici plus de détails sur l'opération policière telle qu'elle s'est déroulée et les investigations qui se poursuivent encore actuellement. Investigations qui déjà grâce aux perquisitions toujours en cours, à l'instant où je vous parle, ont apporté des éléments permettant de matérialiser ce projet d'attentat terroriste. Les lieux où se déroulent les perquisitions sont actuellement bouclés pour des raisons évidentes de sécurité. Des opérations de sécurisation et de déminage sont en cours et je veux remercier toutes les équipes qui sont mobilisées sur ce sujet.

A quelques jours maintenant d'une échéance électorale majeure pour notre pays, je veux rappeler que tout est mis en oeuvre pour assurer la sécurité de ce rendez-vous majeur pour notre démocratie et pour notre République.

Les services du ministère de l'Intérieur sont totalement et plus que jamais mobilisés, partout en France, pour assurer la sécurité des Français, pour assurer le bon déroulé de la campagne présidentielle, pour assurer la sécurité des meetings et des rassemblements, pour assurer la sécurité des candidats et de leurs quartiers généraux de campagne.

Je rappelle que plus de 50.000 policiers, gendarmes et militaires seront déployés lors de chaque tour de l'élection présidentielle sur l'ensemble du territoire métropolitain et Outre-Mer afin de permettre au scrutin de se dérouler dans les meilleures conditions de sécurité et de sérénité possibles.


Je vous remercie.


Source http://www.interieur.gouv.fr, le 26 avril 2017

Rechercher