Interview de Mme Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, à RMC le 23 mai 2017, sur la priorité donnée à la scolarisation des enfants handicapés et au recrutement d'auxiliaires de vie scolaire, le 4e plan autisme et l'accès des personnes handicapées à l'emploi et au logement. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Interview de Mme Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, à RMC le 23 mai 2017, sur la priorité donnée à la scolarisation des enfants handicapés et au recrutement d'auxiliaires de vie scolaire, le 4e plan autisme et l'accès des personnes handicapées à l'emploi et au logement.

Personnalité, fonction : CLUZEL Sophie, BOURDIN Jean-Jacques.

FRANCE. Secrétaire d'Etat aux personnes handicapées;

ti : MATTHIEU BELLIARD
Votre invitée, Jean-Jacques BOURDIN, Sophie CLUZEL, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Sophie CLUZEL, bonjour.

SOPHIE CLUZEL
Bonjour.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Merci d'être avec nous. Sophie CLUZEL, il s'agit maintenant d'agir, vous êtes bien d'accord, agir en faveur des personnes handicapées. Pourquoi ? Eh bien parce que je me souviens de ce qu'a dit Emmanuel MACRON, lors du débat entre les deux tours de la présidentielle. « Je veux créer tous les postes d'auxillaires de vie scolaire, pour que les jeunes enfant en situation de handicap puissent aller à l'école ». Est-ce que ces postes seront créés ?

SOPHIE CLUZEL
Bonjour monsieur BOURDIN. D'abord, excusez-moi, mais permettez-moi juste de...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Je vous en prie.

SOPHIE CLUZEL
... de transmettre mon émotion, ma vive émotion, ce qui est arrivé ce matin à Manchester, qui est terrible...

JEAN-JACQUES BOURDIN
A Manchester, hier soir.

SOPHIE CLUZEL
... et je pense aux familles, à toutes ces victimes et vraiment j'ai énormément d'émotion, parce que ça touche la jeunesse et leurs familles. Donc, pour répondre ensuite à votre question, vous avez tout à fait raison, la scolarisation des enfants handicapés est une des priorités du président de la République, il l'a affirmé, et de ce fait j'ai rencontré hier mon collègue ministre de l'Education nationale, pour que nous travaillions vraiment activement pour cette rentrée scolaire. Donc, nous allons faire un état des lieux : où sont les AVS manquants, qu'est-ce qu'il faut pour que l'on puisse réussir...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Est-ce qu'il en manque beaucoup ?

SOPHIE CLUZEL
Eh bien, il faut qu'on le sache, parce qu'aujourd'hui on ne le sait pas encore exactement. Donc ça fait partie des priorités. Plan d'action, d'abord, pour savoir où est-ce qu'il en manque, combien il en faut pour pouvoir répondre vraiment à cette scolarisation. Mais je dirais que ce n'est pas que l'école qui est importante, c'est aussi l'accès aux loisirs. Ce qui va m'animer, c'est que vraiment il n'y ait pas de rupture de parcours pour ces enfants et ces jeunes handicapés. Ce sont les attentes des familles, c'est de pouvoir circuler dans la cité, et surtout circuler à l'école, entre les murs de la classe, entre les murs de la cantine, entre les murs de centres de loisirs. Il faut vraiment qu'on accompagne les familles et ces enfants sur un parcours, sans rupture, c'est vraiment un souhait.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Est-ce qu'on peut dire, est-ce que vous pouvez vous engager ce matin, dire : à la rentrée scolaire, tous les postes d'auxiliaires de vie scolaire seront pourvus ?

SOPHIE CLUZEL
Je ne peux pas m'engager aujourd'hui...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Vous ne pouvez pas vous engager, oui, ce que je comprends aussi.

SOPHIE CLUZEL
Je ne peux pas m'engager, puisque c'est une responsabilité du ministre de l'Education nationale, et que nous allons l'appuyer, justement, à travers ce plan d'action que l'on est en train de mettre en place, ce plan de travail, donc non, je ne peux pas m'engager aujourd'hui.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui. Le président de la République disait aussi, entre les deux tours : « Les postes et les structures pour que les enfants, en particulier les jeunes autistes n'aient plus à aller à l'étranger, pour pouvoir être en centres, devront être créés ».

SOPHIE CLUZEL
Alors là, c'est un vrai sujet. C'est quand même honteux aujourd'hui que les familles soient obligées de se séparer de leurs enfants, aillent en Belgique. Ça doit être une priorité de pouvoir rapatrier ces enfants, décemment. Alors, il va falloir créer des structures, certes, mais aussi on peut réfléchir différemment, on peut créer des vrais services d'accompagnement. Les personnes ont envie de vivre au plus proche de chez eux, c'est tout à fait compréhensible. Je pense qu'il y a eu quand même un peu de poussière sous le tapis, pendant toutes ces années, sur ce sujet, il est vraiment qu'on s'y attèle, et c'est une des priorités, et le Premier ministre l'a réaffirmé, il faut qu'on invite, qu'on invente, vraiment, des solutions innovantes. Dimanche, j'ai eu l'occasion de faire une sortie avec le Premier ministre, pour moi c'est très important, parce que ça réaffirmait sa volonté de faire de la transversalité, de l'inter-ministérialité. Ce n'est pas que le sujet de l'école, c'est le sujet du logement, c'est le sujet... Donc ça va...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Je vais revenir sur l'accès au marché du travail, le logement...

SOPHIE CLUZEL
Exactement, ça...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Mais en ce qui concerne l'autisme, ces derniers jours, plusieurs associations ont fait savoir qu'elles comptaient sur vous, pour lancer le quatrième plan autisme.

SOPHIE CLUZEL
Elles peuvent compter sur moi, c'est une de mes priorités, j'ai déjà...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Vous le lancerez ?

SOPHIE CLUZEL
Je le lancerai, et très très vite, avec la concertation, c'est ça qui va m'animer sur ce plan autisme. Ecouter les familles, les personnes handicapées, les associations. Mais les personnes handicapées aussi, jeunes et adultes, parce que l'accès à l'emploi des adultes avec autisme, c'est une vraie priorité aussi.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Donc vous allez lancer ce plan.

SOPHIE CLUZEL
Tout à fait.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Avant la fin de l'année.

SOPHIE CLUZEL
Bien sûr, avant la fin de l'année.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Bien. L'accès au marché du travail, près de 500 000 personnes handicapées sont inscrites à Pôle emploi aujourd'hui, 500 000.

SOPHIE CLUZEL
C'est une vraie problématique. Problèmes de qualification, problèmes d'accès à l'emploi. On a un levier magnifique qui est l'emploi accompagné. Donc je vais rencontrer très vite...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Le tutorat dans l'entreprise, en quelque sorte.

SOPHIE CLUZEL
En quelque sorte, du job coaching, façon d'accéder à l'emploi et d'y rester, dans l'emploi, rassurer les entreprises, rassurer les collègues de travail, travailler sur la sensibilisation, ça c'est un vrai sujet, et on a des leviers, c'est justement ce développement de l'emploi accompagné.

JEAN-JACQUES BOURDIN
L'accès au logement social aussi.

SOPHIE CLUZEL
L'accès au logement social, cette sortie que nous avons faite avec le Premier ministre dans les logements...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Est-ce que les bailleurs sociaux doivent quand même identifier les logements adaptés, pour les personnes handicapées ?

SOPHIE CLUZEL
Alors, c'est une des priorités, c'est de pouvoir flécher les logements adaptés...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Evidemment !

SOPHIE CLUZEL
... qu'on y voit beaucoup plus clair, et ça c'est très très important que l'on ait de la clarté là-dessus. Ça fait partie justement de cette accessibilité qu'on recherche, où sont les locaux accessibles, comment on peut y avoir accès ? C'est tout  fait ça.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Comment faciliter l'accès aux transports, aux espaces publics ?

SOPHIE CLUZEL
Ça, il faut que ça innerve toute notre politique publique. C'est bien pour ça que le Premier ministre a voulu rattacher ce secrétariat d'Etat, à sa délégation, pour que je puisse avoir les leviers d'aller voir tous mes collègues ministres...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Est-ce que vous allez avoir les financements nécessaires, est-ce que vous allez avoir... ? Vous allez vous battre, j'imagine, mais...

SOPHIE CLUZEL
On va négocier, on va négocier, bien sûr.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Vous allez négocier, oui.

SOPHIE CLUZEL
Oui oui, non mais c'est une des priorités du président de la République, il l'a réaffirmé.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Je dis ça, parce que j'ai entendu beaucoup de politiques nous dire que c'était une priorité, et puis la priorité est vite oubliée, bien souvent, malheureusement, trop souvent.

SOPHIE CLUZEL
Les besoins et les attentes des familles, des personnes handicapées, sont immenses, et je pense les connaitre assez bien, donc je vais vraiment me bagarrer pour pouvoir...

JEAN-JACQUES BOURDIN
Je rappelle que vous êtes engagée dans le milieu associatif depuis plusieurs années, vous avez fondé et dirigé plusieurs associations, Sophie CLUZEL.

SOPHIE CLUZEL
20 ans, 21 ans. 21 ans, suite à la naissance de ma fille, Julia. Oui.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, qui est elle-même handicapée.

SOPHIE CLUZEL
Eh oui, elle a une trisomie 21, elle a 21 ans, voilà.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui.

SOPHIE CLUZEL
C'est en effet un combat qui me tient à coeur depuis très très longtemps, et j'en ai fait une cause collective. Et je pense qu'il faut que l'on dépasse justement tel ou tel type de handicap, il faut qu'on se batte vraiment pour tous les types de handicaps, pour que l'on insuffle, que l'on innerve une société vraiment inclusive.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Bien. Donc l'info que vous nous donnez ce matin, c'est que le quatrième plan autisme sera lancé avant la fin de l'année.

SOPHIE CLUZEL
Sera lancé en concertation.

JEAN-JACQUES BOURDIN
En concertation.

SOPHIE CLUZEL
On a déjà démarré, justement, avec mon équipe, voir comment on allait l'organiser, les associations peuvent compter sur moi.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Bien. Merci Sophie CLUZEL d'être venue nous voir, secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées. Nous nous rappellerons. Vous savez, ici...

SOPHIE CLUZEL
Et je reviendrai, je reviendrai vous rendre compte, très volontiers.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Vous reviendrez, hein, parce qu'ici, les engagements, nous ne perdons pas la mémoire. Bon, merci beaucoup.

SOPHIE CLUZEL
Merci de votre accueil, en tout cas.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Merci, merci beaucoup.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 24 mai 2017

Rechercher