Déclaration à la presse de M. François Hollande, Président de la République, sur la mort dans un combat au Mali d'un soldat français et sur la lutte contre le terrorisme, à Troyes le 6 avril 2016. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration à la presse de M. François Hollande, Président de la République, sur la mort dans un combat au Mali d'un soldat français et sur la lutte contre le terrorisme, à Troyes le 6 avril 2016.

Personnalité, fonction : HOLLANDE François.

FRANCE. Président de la République

ti :

Journaliste : Monsieur le Président.

LE PRESIDENT : Bonjour.

Journaliste : Un commentaire sur la mort du soldat au Mali dans la nuit ?

LE PRESIDENT : Oui. Au cours d'une opération, un de nos soldats a été tué par les forces ennemies, celles que l'on combat. Les terroristes veulent dans leur fuite faire le maximum de dégâts d'abord sur les populations locales et quand on les protège, sur nos propres soldats. Mais nous leur portons des coups, des coups très rudes et l'intervention au Mali a été regardée comme un succès, même si elle n'est pas terminée car nous avons toujours à chasser ces éléments qui viennent parfois de Libye pour attaquer le Mali.

Je veux rappeler qu'il y a eu dix-neuf morts de soldats depuis l'intervention au Mali et exprimer ma gratitude, ma reconnaissance à tous ces soldats. Dire que pour les familles, c'est une douleur terrible que de perdre un fils dans des conditions que l'on sait, ou un compagnon, un conjoint, un mari.

Les Français doivent savoir pourquoi nous sommes là-bas, ce que nous y faisons et je crois qu'ils l'ont d'autant plus compris qu'ils constatent que le terrorisme n'a pas de frontières. Si nous ne le chassons pas là où il est, il est capable de venir là où nous sommes. J'ai pour les forces armées françaises une pensée et une grande reconnaissance aujourd'hui. Merci.

Rechercher