Déclaration de M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, en réponse à une question sur le tourisme en France, à l'Assemblée nationale le 10 juillet 2018. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères, en réponse à une question sur le tourisme en France, à l'Assemblée nationale le 10 juillet 2018.

Personnalité, fonction : LEMOYNE Jean-Baptiste.

FRANCE. Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de l'Europe et des affaires étrangères

Circonstances : Question au gouvernement à l'Assemblée nationale, le 10 juillet 2018

ti : Merci beaucoup Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Députés,
Monsieur le Député,


C'est vrai, le tourisme, vous l'avez dit, irrigue nos territoires ; il représente plus de 7% du PIB. Et, au moment où la saison estivale commence à battre son plein, je veux tirer un grande coup de chapeau à celles et ceux qui permettent l'accueil des nombreux estivants, qu'ils soient français ou internationaux. Les maîtres-nageurs-sauveteurs à Messanges, les hôteliers à Biarritz, l'hôtellerie de plein air aux Ormes, toutes celles et ceux qui se mettent en quatre pour faire en sorte que notre patrimoine, nos paysages soient effectivement le mieux valorisés et surtout que le service soit là avec le sourire.

C'est vrai, Atout France est vraiment un outil public essentiel pour aider nos destinations à répondre à cette concurrence exacerbée que nous connaissons de la part de nombreuses destinations, notamment des destinations voisines comme l'Espagne.

Ses moyens ont été renforcés. En termes de promotion internationale, l'Etat a augmenté sa contribution de 4,5 millions d'euros qui ont généré autant de partenariats privés et publics avec les collectivités locales pour un montant total de l'ordre de 12 millions d'euros. Voilà un beau partenariat public-privé pour faire en sorte que la marque France soit toujours plus visible.

En matière d'ingénierie, nous avons besoin d'accompagner les territoires pour structurer, pour faire émerger de beaux projets en termes d'accueil, d'infrastructure. Treize communes du littoral et de montagne sont accompagnées en termes d'ingénierie par Atout France, et ce n'est que le début d'un processus.

Et puis, également, en matière de filières, il y a un besoin d'accompagner des filières comme l'oenotourisme, comme le cyclotourisme, comme le tourisme fluvial. De ce point de vue, nous sommes également au rendez-vous des investissements : 1,5 million d'euros vont être dégagés pour, par exemple, mettre l'accent aussi sur l'oenotourisme, la gastronomie ; 10 millions de touristes internationaux viennent découvrir nos caves, nos terroirs. Et, là encore, nous avons missionné Hervé Novelli pour rédiger un nouveau plan stratégique pour cette filière. Nous sommes tout entier mobilisés. C'est une politique partenariale qui doit unir les territoires et l'Etat.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 16 juillet 2018

Rechercher