Déclaration de M. Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat au numérique, sur la transformation numérique des usages et de l'entreprenariat, Paris le 27 octobre 2018. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat au numérique, sur la transformation numérique des usages et de l'entreprenariat, Paris le 27 octobre 2018.

Personnalité, fonction : MAHJOUBI Mounir.

FRANCE. Secrétaire d'Etat au numérique

ti :


« Monsieur le Président, mesdames et messieurs les membres du gouvernement, mesdames et messieurs, mes amis, et j'en reconnais beaucoup dans la salle donc je suis très très heureux d'être avec vous ce matin. Tout à l'heure vous avez regretté que je ne sois pas là physiquement, c'est vrai mais pour un ministre du Numérique, être présent numériquement c'est presque normal ! Soyez heureux et moi je suis très heureux de passer ma matinée avec vous.

(Une coupure de quelques secondes de la transmission arrête l'intervention)

Le plus drôle : dans mon discours c'est le moment où il est écrit : c'est grâce à la qualité de nos infrastructures que cet appel est possible (rires) ! Mais la réalité c'est mon Wifi à moi qui ne marche pas bien ! De votre côté, ça marche de mieux en mieux et c'est grâce à tout le travail que vous avez fait ces derniers mois, ces dernières années. Je pourrai revenir dans le détail de tout ce qui a été fait mais entre le haut-débit sur les îles de la Société, le très haut-débit sur les archipels des Tuamotu et des Marquises grâce au câble Natitua et demain, avec la connectivité internationale grâce au câble Manatua, ce sera encore plus possible et il y aura encore moins de problèmes de Wifi, encore moins de problèmes de connectivité. C'est essentiel pour vous et pour nous tous.
« Le numérique peut tout transformer autour de soi »

Me recevez-vous toujours ? Génial !

Vous avez fait quelque chose d'extraordinaire récemment, vous avez réussi à faire un schéma directeur en trois mois. Il faut que je vous le dise, j'ai beaucoup travaillé sur des schémas directeurs avec l'agence du numérique, il n'y a aucune collectivité locale qui a construit, ces dernières années, un schéma directeur en si peu de temps. Je voulais vous dire à quel point c'était impressionnant et à quel point c'était à la mesure de ce que vous avez réussi à faire. Faire un schéma directeur du numérique sur un territoire se fabrique uniquement quand on est capable de mettre tous les gens dans la même salle, de discuter ensemble de ce qu'on veut construire et de dire où on va. Vous avez réussi à le faire, je vous dis bravo.

Mais, et c'est la priorité au sein de mon ministère, le numérique des infrastructures n'est que le début. Le début de la révolution est le numérique des usages, le numérique de l'entreprenariat et ce soir, avec ce festival, qui est déjà dans sa deuxième année, vous montrez que vous êtes prêts. Etre prêt dans la transformation numérique, c'est être prêt à créer des écosystèmes, à s'engager localement, à dire que le numérique peut tout transformer chaque jour autour de soi. Ce peut être la santé, le transport, l'entreprenariat, le quotidien de chacun, comment je m'informe, comment je m'éduque, comme j'aide et je transmets aux autres, c'est essentiel.

« Un regard commun et une solidarité commune »

Aujourd'hui pour développer le potentiel de demain, il faut que vous ayez un regard commun qui se traduise par une solidarité commune, une solidarité dans le territoire où on se dit : comment moi, je peux t'aider à aller où tu veux aller, comment je peux t'être utile pour que tu ailles où tu veux aller. Ce soir, quand on vous voit tous réunis, monsieur le président de la Polynésie française, monsieur le président du Festival, monsieur le Haut-commissaire, mes chers amis, et tous ceux qui êtes là, vous montrez que vous êtes prêts à faire cette transformation.

Maintenant, il faut que vous deveniez une communauté qui a envie de former les jeunes, de former les citoyens, une communauté qui a envie de dire à tous les entrepreneurs que s'ils ont un projet, on est prêt à les aider. Ce qui est très important, vous avez parlé ensemble de la Polynesian Tech et de comment on peut s'aider les uns les autres à construire et à avancer : ça, c'est le début d'un écosystème. Dans la salle, il y a Christian Vanizette et Stéphane Distinguin, ces deux-là, je les ai connu dans la communauté Tech à Paris et on s'est aidé. On s'est aidé depuis près de dix ans et je suis hyper heureux de les voir de si loin et je suis heureux que vous soyez là-bas ce soir. C'est un très bon signe d'avoir ces deux-là au milieu de vous ce soir, cela veut dire qu'il y a de grandes chances que ça fonctionne.

Une subvention pour Natitua

J'avais aussi envie de vous faire une annonce. Je viens vous parler avec beaucoup d'amitié mais je viens aussi vous faire des annonces du gouvernement. Monsieur le président, on a discuté depuis plusieurs semaines, plusieurs mois, du besoin que vous avez évalué pour la continuité du projet Natitua, je peux vous confirmer ce soir que l'Etat a validé la subvention exceptionnelle de 10 millions d'euros, soit 1,2 milliard de Fcfp. Vous pouvez compter sur l'Etat. Pour vous montrer à quel point c'est important, je viendrai pendant l'année 2019 pour que ensemble, on puisse voir l'avancée. Monsieur le Haut-commissaire, vous savez la responsabilité que sera la vôtre, nous vous avons donné pour consigne d'aller le plus vite possible. La décision administrative et politique a été prise, c'est dans les tuyaux. Mais je n'ai aucun doute avec la qualité de ce que vous avez su faire tous ensemble depuis plusieurs mois, que vous serez capables d'aller vite.

Mon message est un message à la jeunesse, un message d'un numérique au service des humains et ce soir, quand je vois toutes vos têtes, je me dis que vous êtes prêts pour le faire. Merci à tous ! Vous pouvez compter sur le Gouvernement français, sur tout le Gouvernement réuni et sur moi ! Je vous verrai très bientôt. »


source https://www.digital-festival-tahiti.com, le 14 novembre 2018

Rechercher