Déclaration de Mme Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des armées, sur l'Initiative 5+5 Défense, à Rome le 12 décembre 2018. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de Mme Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des armées, sur l'Initiative 5+5 Défense, à Rome le 12 décembre 2018.

Personnalité, fonction : DARRIEUSSECQ Geneviève.

FRANCE. Secrétaire d'Etat auprès de la ministre des armées

Circonstances : Réunion de l'Initiative 5+5 Défense, à Rome (Italie) le 12 décembre 2018

ti :

Mesdames et messieurs,


Mes premiers mots seront pour remercier le gouvernement italien de son accueil à Rome et plus particulièrement Madame TRENTA, ministre de la Défense de la République italienne. Je salue le travail remarquable mené depuis un an par l'Italie pour le succès de l'Initiative.

Je tiens à vous dire que notre équipe a eu plaisir à travailler à vos côtés. A ces remerciements et salutations, j'associe évidemment Florence PARLY, ministre des Armées, qui ne peut être là en raison de contraintes incompressibles d'agenda. Aujourd'hui, en son nom comme au nom du Gouvernement de la République française, je suis devant vous pour marquer l'attachement de la France à l'Initiative 5+5.


Cette réunion romaine est le dernier évènement de la présidence italienne pour 2018. La France aura le plaisir d'accueillir du 17 au 21 décembre prochain à l'Ecole militaire de Paris le dernier rendez-vous du plan d'action 2018 : un module de formation du Collège 5+5.

La présidence italienne a permis de poursuivre la dynamique d'opérationnalisation de l'Initiative que la France avait promue en 2017. Nous nous félicitons de la qualité et du nombre d'activités conduites pendant cette présidence, parfois dans des domaines aussi novateurs que sont les Forces spéciales ou la cyberdéfense.

Nous prenons conscience des progrès considérables accomplis en 14 années d'existence. Au fil des ans, notre Initiative s'est consolidée pour atteindre un niveau de maturité exemplaire. Aujourd'hui, elle s'attache à s'opérationnaliser tout en élargissant ses champs d'actions. Nous pouvons nous en féliciter. Préservons cet instrument fondamental de coopération et de solidarité entre les rives de la Méditerranée !


Parce que la France a tissé des liens historiques forts avec tous les pays méditerranéens, parce que la géographie méditerranéenne nous met en lien constant, mon pays est attentif à tout ce qui touche à cette région qui nous unit. Et en premier lieu à l'espace 5+5.

Dans le contexte géopolitique qui est le nôtre, les défis communs sont nombreux : terrorisme, crime organisé, immigration clandestine, enjeux liés aux changements climatiques. Ces menaces qui pèsent sur nos sociétés nécessitent plus que jamais d'approfondir notre coopération. Le terrorisme notamment demeure notre ennemi commun. Il nous incite à la collaboration et mobilise notre attention comme nos moyens militaires. Je salue tous les efforts déployés, par chacun de nos pays, pour combattre ce fléau.

L'initiative 5+5 Défense constitue un forum de coopération multilatérale efficace pour nous aider à faire face à ces menaces persistantes ou émergentes.

Il nous permet de renforcer nos liens de confiance, notre compréhension mutuelle et la solidarité qui nous rassemble. Il contribue à l'amélioration de l'interopérabilité de nos forces, facilitée par le partage de nos expériences, par nos activités de formation et d'exercice. Enfin, au fil de nos rencontres et de nos échanges, il permet de développer des réflexions riches sur nos enjeux sécuritaires communs.

C'est pour cela que la France maintiendra son implication dans l'Initiative 5+5 Défense. Nous sommes convaincus qu'il s'agit d'un instrument fondamental. Malgré les multiples sollicitations de nos armées respectives, nous restons attachés à cette réussite collective. Elle repose sur l'engagement plein et entier de chaque partenaire et sur la rotation des activités sur l'ensemble des pays membres dans le respect de nos principes fondateurs.


La Libye assurera la présidence en 2019. Au nom du Gouvernement français, je tiens à assurer la délégation libyenne de notre confiance et de notre soutien pour le rétablissement rapide de la stabilité dans votre pays.

Chers amis libyens, nous souhaitons un plein succès à votre présidence. La France vous assure de sa disponibilité pour partager son retour d'expérience de 2017.


Mesdames et messieurs, le Président Emmanuel MACRON souhaite retrouver et renouer le fil d'une politique méditerranéenne. La France souhaite encourager toutes les initiatives qui vont en ce sens et qui bâtissent des ponts entre les rives de la Méditerranée. L'Initiative 5+5 Défense y contribue depuis 14 ans et constitue un levier efficace.

Je me réjouis du Sommet des deux rives, prévu au format 5+5, qui se déroulera à Marseille en juin 2019. A cet égard, je me félicite de l'avancée de nos discussions et de nos progrès qui sont issus de choix communs, de confrontation au concret et d'exercices réalistes. Ils démontrent la maturité de notre collaboration. Le ministère des Armées se réjouit de vous retrouver en décembre 2019.


Je vous remercie.


Source https://www.defense.gouv.fr, le 18 décembre 2018

Rechercher