Conseil des ministres du 19 septembre 2018. Le bilan des Journées européennes du patrimoine. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 19 septembre 2018. Le bilan des Journées européennes du patrimoine.

Personnalité, fonction : NYSSEN Françoise.

FRANCE. Ministre de la culture

ti : La ministre de la culture a présenté une communication relative au bilan des Journées européennes du patrimoine.

Plus de 12 millions de visiteurs, à travers le territoire, ont été accueillis dans près de 16 000 sites et monuments à l'occasion de cette 35ème édition des Journées européennes du patrimoine placée sous le thème « L'Art du partage ».

Célébrées dans une cinquantaine de pays européens, ces Journées européennes du patrimoine ont fourni une occasion, le temps d'un week-end, de mettre en lumière le rôle du patrimoine dans le développement d'une identité européenne commune, de comprendre, pour les citoyens européens, ce qui les rapproche et ce que leur patrimoine présente de commun ou de spécifique. Cette 35ème édition revêt une acuité d'autant plus particulière que l'année 2018 a été proclamée Année européenne du patrimoine.

Avec environ 1 900 sites ouverts pour la première fois ou à titre exceptionnel, et plus de 24 000 animations proposées au public, le succès massif de cette 35ème édition a été rendu possible grâce à l'implication de tous ceux, propriétaires publics et privés, professionnels, bénévoles, mécènes, associations, amateurs et collectivités territoriales, qui s'engagent, aux côtés de l'État, pour la transmission et la sauvegarde du patrimoine.

Cette année, les Journées européennes du patrimoine ont porté un éclairage particulier sur les édifices désignés « patrimoine en péril ». Ces derniers, qui pourront bénéficier des fonds issus du loto du patrimoine, ont été identifiés dans le cadre de la mission confiée par le Président de la République à M. Stéphane BERN avec le concours de la Fondation du patrimoine et des services du ministère de la culture. Ainsi, le tirage spécial du loto du vendredi 14 septembre a attiré la participation de plus de 2,5 millions de joueurs, soit 30 % de joueurs de plus que pour un tirage habituel, traduisant un engouement collectif pour cette cause nationale qu'est la sauvegarde de notre patrimoine. Plus de 20 % des 12 millions de tickets de grattage qui seront mis en vente d'ici la fin de l'année 2018 ont déjà été écoulés en moins de deux semaines. La part des bénéfices du loto et du jeu de grattage revenant à l'Etat viendra soutenir 269 projets identifiés comme prioritaires, dont 18 projets emblématiques situés dans chaque région de France. Ils viendront ainsi compléter les 326 millions d'euros et quelques 6 000 opérations de restauration pilotées chaque année par les conservations régionales des monuments historiques, sous l'égide du ministère de la culture.

Enfin, le vendredi 14 septembre, à la veille des Journées, près de 23 000 élèves de 900 classes ont contribué au succès de la première édition généralisée sur le plan national de l'opération « Enfants du patrimoine », mise en place avec le partenariat de la fédération nationale des conseils d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement. Cette extension à tout le territoire d'une opération jusqu'à ce jour limitée à la région Île-de-France traduit l'une des priorités du ministère de la culture : l'éveil, dès le plus jeune âge, par l'accès à la richesse du patrimoine culturel.

Coeur sensible de l'identité du pays, cause nationale, projet collectif, le patrimoine est un élément fort de revitalisation des territoires. Par l'engagement à pérenniser le loto, l'Etat complète sa politique patrimoniale en soutenant de nouvelles pistes de participation et de financement.

Rechercher