Communiqué de la Présidence de la République, en date du 2 janvier 2019, sur les crises en Syrie et en Ukraine. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué de la Présidence de la République, en date du 2 janvier 2019, sur les crises en Syrie et en Ukraine.

Circonstances : Entretien téléphonique avec Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie, le 2 janvier 2019

ti :

Le Président de la République s'est entretenu ce matin avec son homologue russe. La discussion a porté sur les crises en Syrie et en Ukraine.

Le Président de la République a rappelé que la priorité de la France en Syrie est la lutte contre le terrorisme, afin d'éradiquer Daech et de contrer toute résurgence du terrorisme dans la région. Ce combat n'est pas terminé et se poursuit sur le terrain dans le cadre de la coalition internationale. Il a souligné la nécessité d'éviter toute nouvelle déstabilisation susceptible de faire le jeu des terroristes. Il a également insisté sur la nécessité que soient reconnus les droits des populations locales et que les forces alliées de la coalition, notamment kurdes, soient préservées, compte tenu de leur engagement constant dans la lutte contre le terrorisme islamiste.

Il a également rappelé la nécessité que les engagements pris lors du Sommet d'Istanbul le 27 octobre dernier pour permettre un maintien durable de la cessation des hostilités à Idlib soient strictement respectés.

Le Président de la République a souligné que la France restait plus que jamais engagée en faveur d'un règlement politique de la crise syrienne dans le cadre de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations unies, seule voie possible de la stabilité, de la protection des populations civiles et de la paix. Il a insisté à cet égard sur l'impérieuse nécessité que l'ensemble des puissances concernées prennent toutes leurs responsabilités pour permettre un processus constitutionnel crédible et des élections libres et impartiales, sous supervision des Nations unies.

Sur la crise russo-ukrainienne, le Président de la république s'est félicité de l'accord trouvé le 27 décembre 2018 pour un réengagement au cessez-le-feu et appelé à son respect complet et durable. Il a également demandé à la Russie de libérer dans les plus brefs délais les marins ukrainiens retenus et de restituer les navires saisis suite à l'incident naval du 25 novembre 2018 dans le détroit de Kertch.

Rechercher