Communiqué de la Présidence de la République, en date du 8 juin 2019, sur le décès de trois sauveteurs de la SNSM. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué de la Présidence de la République, en date du 8 juin 2019, sur le décès de trois sauveteurs de la SNSM.

ti :

Le Président de la République a appris avec une profonde tristesse le décès, hier, de trois sauveteurs de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) au cours d'une opération de secours au large des Sables-d'Olonne.

Alors que la tempête Miguel frappait les côtes vendéennes, un bateau de pêche a activé, à la mi-journée, son signal de détresse.

Le canot tout temps SNS 061 « Patron JACK MORISSEAU » de la Société nationale de sauvetage en mer, avec sept bénévoles à son bord, est immédiatement parti à son secours. Mais, à son tour, il a été victime de la mer déchaînée et s'est retourné.

Malgré l'intervention des secours, trois membres de l'équipage, Yann CHAGNOLLEAU, Alain GUIBERT et Dimitri MOULIC sont décédés, tandis que les quatre autres occupants du canot ont été blessés, et que le pêcheur est toujours porté disparu.

Les pensées du Président de la République vont aux trois Français qui ont perdu la vie en voulant porter secours. Eux qui ont accepté de prendre tous les risques pour assurer la sécurité des autres, pour sauver l'un de leurs compatriotes, sont des héros de la Nation.

Le Président de la République adresse ses sincères condoléances à leurs familles et à leurs proches, à leurs équipiers, à leurs camarades de la SNSM, et à l'ensemble de la communauté maritime. Et il adresse ses voeux de rétablissement le plus prompt aux quatre équipiers blessés.

Cette tragédie rappelle les risques pris, l'engagement consenti par les 8000 sauveteurs en mer que compte notre pays.

Il rappelle aussi que derrière le quotidien des Français, derrière tous leurs déplacements, toutes leurs activités, leurs lois, il y a des femmes et des hommes qui sont là, acceptant de risquer leur vie pour la sécurité de tous.

Le sacrifice de ces marins nous honore et nous oblige. C'est avec un profond respect et une grande émotion que le Président de la République salue leur engagement bénévole, leur générosité, cet instinct de sauver qui les animait, ce courage et cette grandeur qu'ils avaient de s'élancer au secours des autres au péril de leur propre vie.

Devant ces héros, la République française s'incline. Le Président de la République a décidé de les nommer, à titre posthume, chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur.

Rechercher