Déclaration de M. Christophe Castaner, ministre de l'intérieur, en réponse à une question sur le retour de djihadistes en France, à l'Assemblée nationale le 29 janvier 2019. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de M. Christophe Castaner, ministre de l'intérieur, en réponse à une question sur le retour de djihadistes en France, à l'Assemblée nationale le 29 janvier 2019.

Personnalité, fonction : CASTANER Christophe.

FRANCE. Ministre de l'intérieur

Circonstances : Question au gouvernement, à l'Assemblée nationale le 29 janvier 2019

ti :
Madame la Députée,


Les forces démocratiques syriennes détiennent ou retiennent actuellement, au Rojava, des combattants étrangers, parmi lesquels on compte des ressortissants français.

En aucun cas, le chiffre de 130 djihadistes avancé par un grand média national n'est confirmé.

Vous connaissez l'évolution de la situation militaire dans le nord-est syrien, notamment les dernières décisions américaines. Vous comprendrez que je ne les évoquerai pas aujourd'hui, parce qu'elles se discutent au niveau international et ne sont pas de la compétence du ministre de l'intérieur.

Ce que je veux vous dire, Madame la Députée, de façon très simple, très claire et très nette, c'est que s'il y a des Français sur place et que ces Français doivent être expulsés - on sait où ils sont et de qui il s'agit -, s'ils posaient le pied en France, ils seraient immédiatement arrêtés et jugés.


Source https://www.diplomatie.gouv.fr, le 6 février 2019

Rechercher