Déclaration de Mme Florence Parly, ministre des armées, sur la mission du porte-avions Clémenceau, à Singapour le 1er juin 2019. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Déclaration de Mme Florence Parly, ministre des armées, sur la mission du porte-avions Clémenceau, à Singapour le 1er juin 2019.

Personnalité, fonction : PARLY Florence .

FRANCE. Ministre des armées

Circonstances : Allocution à l'équipage du Charles de Gaulle, à Singapour le 1er juin 2019

ti :

Mesdames, messieurs les officiers généraux,
Officiers, officiers mariniers, quartiers-maîtres et matelots,


C'est aujourd'hui le centième jour de la mission Clemenceau. Voici cent jours que vous sillonnez mers et océans, cent jours que vous vivez jour et nuit en équipage et que vous traversez ensemble les épreuves, qui j'imagine se sont invitées tout le long de votre chemin.

Vous le savez mieux que quiconque, mais j'ai eu le temps de mon côté de suivre assidûment votre périple et de faire quelques calculs. Depuis ce 5 mars où nous nous sommes vus à Toulon, vous avez travaillé et coopéré avec huit de nos partenaires étrangers, vous avez vogué sur trois mers, un océan et un golfe, et puis j'en viens à l'essentiel : ce sont près de 170 000 baguettes qui ont été cuites sur ce porte-avions !

A tous les niveaux, sur le pont, sur la piste, dans le vaste hangar, sur les passerelles, en salle d'opérations ou en cuisine, vous vous consacrez entièrement à votre mission, vous y mettez tout votre coeur. Honorer nos engagements de longue date au service de la paix, oeuvrer en tout temps et en tout lieu pour notre protection, faire rayonner la France au-delà de nos frontières, c'est ce que vous avez fait à chaque escale, à chaque étape de votre mission.

Cette mission, elle a débuté sous un symbole très fort. Engagés d'abord en Méditerranée, vous avez rejoint la lutte contre Daech au Levant. Pendant près d'un mois, les Hawkeye et les Rafale du Charles de Gaulle ont participé aux opérations aériennes de la coalition, en menant des missions de renseignement et délivrant des frappes contre les terroristes. Vous avez pris part aux opérations décisives qui ont abouti à la libération des derniers territoires sous l'emprise de Daech.

Nous le savons tous, le combat est loin d'être achevé. Car le groupe terroriste se terre désormais dans les montagnes et dans les vallées, affaibli, clandestin et terriblement déterminé. Mais déterminés, nous le sommes bien plus encore. Ce que vous avez réalisé en retirant à Daech ses dernières parcelles de territoire, nous le continuerons.

Le devoir accompli, vous avez rejoint en mer Rouge le porte-avions américain USS John C. Stennis pour mener des opérations conjointes. Car tout au long de votre parcours, vous avez été épaulés. Les Etats Unis, le Danemark, le Portugal, le Royaume-Uni et l'Australie ou encore le Japon, autant de partenaires avec lesquels vous avez travaillé et interagi. J'ajoute également l'Inde avec qui vous vous êtes entraînés et l'Egypte, avec qui vous approfondirez bientôt notre coopération. De la Méditerranée à l'Indopacifique, vous avez durablement renforcé les liens entre nos marines.

Lors de nombreux exercices, vous avez oeuvré au rapprochement de nos forces, vous avez montré que si nous devions intervenir ensemble demain, cette ambition ne serait plus illusoire, mais bien un défi que nous pouvons relever.
A chaque étape de la mission Clemenceau, c'est la France que vous faites rayonner : en prenant le large, vous affirmez notre statut de puissance maritime, vous défendez nos valeurs et portez un message de paix.

Votre présence aujourd'hui au Shangri-La Dialogue à Singapour contribue à notre rayonnement dans cette région clé où transite une partie majeure du trafic commercial mondial. La France est une puissance souveraine en ces eaux et chacune de vos actions porte le sceau de notre stratégie Indopacifique.

Pourquoi une stratégie indopacifique ? Tout simplement car la France est riveraine de la région : plus de 80% de notre zone économique exclusive est ici. 7 de nos régions, départements et collectivités d'outre-mer se situent dans les océans Indien et Pacifique, où résident 1,6 million de nos concitoyens.

Nous sommes ici au coeur d'un théâtre où chaque nouvel acte offre de nombreuses évolutions géostratégiques. Ces évolutions, ces tensions ou rapprochements ont des conséquences directes sur nos intérêts et ceux de nos partenaires.

Dans cet espace à la confluence des voies aériennes et maritimes, au coeur des foyers de la croissance mondiale, la France entend endosser pleinement son rôle de puissance régionale. Assurer la sécurité de nos citoyens, protéger nos intérêts souverains et contribuer activement aux efforts de paix et de sécurité dans la région : voici nos priorités.

Pouvoir s'emparer de la mer sans détours, voguer vent debout, partir à la découverte de l'infini, c'est cette liberté que vous avez choisie en vous engageant dans la Marine, en promettant de servir cette maison belle et exigeante. Cette liberté et cet accès ouvert à la mer, soyez assurés, nous les défendrons toujours.


Vive la République ! Vive la France !


Source https://www.defense.gouv.fr, le 6 juin 2019

Rechercher