Interview de Mme Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des armées, avec RMC le 5 juin 2019, sur le 75e anniversaire du débarquement en Normandie. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Interview de Mme Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des armées, avec RMC le 5 juin 2019, sur le 75e anniversaire du débarquement en Normandie.

Personnalité, fonction : DARRIEUSSECQ Geneviève, BOURDIN Jean-Jacques.

FRANCE. Secrétaire d'Etat auprès de la ministre des armées;

ti :
JEAN-JACQUES BOURDIN
Portsmouth, au bord de la mer aujourd'hui en Grande Bretagne, 300 vétérans britanniques vont rejoindre la France en bateau. Ils partiront comme sont partis leurs glorieux ancêtres, il y a 75 ans. Le 5 juin, nous sommes le 5 juin, demain 6 juin, c'est le l'anniversaire du Débarquement du 6 juin 1944 et il y aura tout le monde, enfin tout le monde pratiquement tout le monde, Vladimir POUTINE n'est pas invité. Geneviève DARRIEUSSECQ est avec nous, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, Bonjour.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Bonjour.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Merci d'être là. POUTINE n'est pas là demain ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
POUTINE n'est pas là demain.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Pourquoi ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Je n'ai pas d'explication, ce que je sais, c'est qu'il y a de très nombreuses cérémonies de pays alliés, de la France et qui se feront sans Monsieur POUTINE.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Il faut dire que les Russes n'ont pas débarqué le 6 juin 44.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Ce n'est pas faux.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Le coup d'envoi des célébrations donné donc aujourd'hui en Angleterre, cérémonie internationale avec la reine Elizabeth II, Theresa MAY, Donald TRUMP, Emmanuel MACRON qui seront là, la chancelière allemande Angela MERKEL est aussi invitée, elle sera là aussi.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Bien sûr.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Elle sera là aussi, elle sera là demain Angela MERKEL ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Je pense qu'elle est là aujourd'hui, je ne pense pas qu'elle sera là demain.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Demain Theresa MAY sera là, ainsi que Donald TRUMP pour cette grande cérémonie.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Bien sûr.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Geneviève DARRIEUSSECQ, nous allons en parler 75ème anniversaire, cérémonie dont coprésidée par Donald TRUMP et Emmanuel MACRON. Nous allons parler de ça, nous avons parlé aussi de ces anciens collaborateurs du régime nazi qui continuent à toucher une pension de guerre versée par l'Allemagne. Il y a 4 anciens Waffen-SS, 3 Français et 1 Allemand qui vit en France d'ailleurs, je vais en parler avec Geneviève DARRIEUSSECQ dans deux minutes.

///

JEAN-JACQUES BOURDIN
Geneviève DARRIEUSSECQ est donc avec nous, secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève DARRIEUSSECQ, parlons de ces anciens collaborateurs du régime nazi, je ne vais pas parler des 54 ans anciens collaborateurs, je vais surtout parler de quatre d'entre eux, trois Waffen-SS français et un Allemand qui vit en France, cet Allemand et qui touche toujours une pension payée par l'Allemagne. Vous avez découvert ça, c'est une loi qui date de 1950, je crois ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Alors c'est une loi sociale qui date de 1950 et qui est une loi qui vise à indemniser des personnes victimes de guerre. Donc personnes victimes de guerre, il y a des civils et des militaires et sur les 54 bénéficiaires en France, il y a à l'heure actuelle, ce qui nous a été donné comme renseignement par l'administration allemande, il y a 21 veuves, il y a 6 orphelins et il y a 27 victimes de guerre.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Des mutilés, des blessés.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Des mutilés. Et parmi ces 27 victimes de guerre, nous avons 9 Français et 18 Allemands qui vivent en France.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Qui vivent en France, oui.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Et parmi ces 9 Français, il y a d'abord 4 femmes victimes de bombardement et 5 hommes. Et parmi ces 5 hommes, il y a effectivement la provenance disons de l'action de ces hommes, nous a posé question puisqu'ils participaient à des actions de guerre, c'était pour certains des Français, des volontaires…

JEAN-JACQUES BOURDIN
Qui étaient allés combattre aux côtés des forces allemandes.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Voilà. Et donc leurs unités d'affectation étaient des unités SS visiblement, c'est ce que nous avons pu étudier avec les services historiques…

JEAN-JACQUES BOURDIN
Enfin des Français qui combattent aux côtés des SS, aux côtés des Allemands et qui ensuite touchent, qui habitent en France et qui touchent une pension versée par l'Allemagne, ça choque un peu quand même, non Geneviève DARRIEUSSECQ ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Les Allemands nous ont certifié dans un premier temps que la liste de ces bénéficiaires avait été recoupée avec la liste du Centre Simon Wiesenthal qui regroupe la grande majorité des criminels de guerre et que donc ces personnes-là ne faisaient pas partie de cette liste. Donc moi si vous voulez qu'une nation veuille indemniser des soldats qui ont combattu pour elle et qui en ont gardé des séquelles, il n'y a rien d'anormal même si ce sont des soldats étrangers. Mais il y a le fait des criminels de guerre effectivement qui peut heurter et qui personnellement me heurte ou me heurterait si c'était le cas. Et pour l'instant…

JEAN-JACQUES BOURDIN
Alors qu'allez-vous faire ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Pour l'instant nous avons, moi je me en les choses avec calme et détermination.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, vous avez raison.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Je pense que voilà, nous ne devons pas être dans, ni la stigmatisation, ni les démarches agressives. Je crois que nous devons continuer à demander à l'Allemagne qu'elle nous donne des renseignements complémentaires, ce qu'a fait Jean-Yves LE DRIAN, qui a envoyé un courrier à son homologue très récemment et donc nous aurons des informations complémentaires et je souhaite qu'au-delà des informations administratives, nous ayons peut-être une parole…

JEAN-JACQUES BOURDIN
L'Allemagne pourrait cesser de verser cette pension, non ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Je ne sais pas si c'est le sujet, peut être que cette tension ne pose pas de problème, pour l'instant je n'ai pas suffisamment de renseignements pour pouvoir porter un jugement, disons le plus éclairé possible.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Geneviève DARRIEUSSECQ, le 5 juin 22h00 à Londres, le Général Eisenhower, commandant en chef des forces alliées assiste à l'embarquement des parachutistes le visage noirci. Radio Londres a alerté la Résistance française du lancement de l'opération et du lancement du débarquement. Le 6 juin 00h05, la Lune est presque pleine 5.000 tonnes de bombes sont lâchées par les avions alliés sur les batteries allemandes le long de la côte française. A 00h15, un millier de planeurs atterrissent pour décharger hommes et matériels. De 00h50 à 02h30 des milliers de parachutistes anglais et américains sont largués sur les côtes normandes, en moins de six heures 23.000 hommes parviennent à tenir les voies de communication vers les plages du Débarquement. 01h15, des unités allemandes sont mises en alerte, mais le Maréchal ROMMEL qui commande est rentré en Allemagne pour l'anniversaire de sa femme, il dort, il ne sera prévenue que vers 10h00 du matin. 02h30, les Paras anglais prennent Ranville au nord de Caen. 05h00, Adolf HITLER dort et son entourage ne juge pas utile de le réveiller attendant les alliés à Calais, les Allemands ne croient pas à un débarquement massif en Normandie. Le débarquement a libéré le monde des nazis, des nazis avec les forces russes à l'est. C'est important ce 75ème anniversaire, Geneviève DARRIEUSSECQ ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
C'est très important, et je vais dire aussi les forces françaises par la Provence, il ne faut pas oublier les armées françaises….

JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, c'est vrai par la Provence, c'est vrai, vous avez raison.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
… et les armées d'Afrique et le Débarquement de Provence qui a eu lieu le 15 août et que nous commémorerons également. Bien sûr que c'est très important. C'est important parce que cette unité des Alliés a permis un débarquement qui est en fait totalement unique en termes de moyens humains, matériels, dans un temps et dans un lieu aussi restreint et c'est ce qui a permis effectivement de surprendre les Allemands et qui a permis la reconquête.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Alors Donald TRUMP est arrivé en Europe avec ses gros sabots, il a débarqué lui aussi mais un peu lourdement en Grande-Bretagne. Il sera en France demain. Vous vous attendez à quoi, qu'est-ce que vous attendez de lui ?

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Moi j'attends de lui qu'il… qu'en tant que chef d'Etat…

JEAN-JACQUES BOURDIN
Un hommage bien sûr, mais au-delà de l'hommage…

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
En tant que chef d'Etat représentant un grand pays…

JEAN-JACQUES BOURDIN
Fasse taire peu toutes les divergences qu'il peut avoir…

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Qui est un grand pays allié et qu'il puisse lui aussi honorer tous les combattants, les siens bien sûr, les Américains mais aussi les autres combattants alliés qui se sont réunis pour en définitive faire vivre la liberté et la démocratie, c'est le début du multilatéralisme.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Oui, c'est vrai entre 10 et 12.000 personnes sont attendues au cimetière américain. Il y a beaucoup d'Américains qui ont débarqué cette année, en 2019 pour fêter ces 75 ans.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Tous les ans le tourisme de mémoire est particulièrement important en Normandie, puisqu'il y a à peu près 5 millions de personnes qui visitent la Normandie, visitent les nécropoles, visitent les plages et cette année, 75ème anniversaire, ce qui fait la force de ce 75ème anniversaire, c'est aussi l'hommage que l'on veut rendre aux vétérans, qui sont encore en vie, qui sont des personnes très âgées, mais qui méritent une nouvelle fois qu'on les remercie, qu'on les honore avec une, je crois toujours, une vision sur ce qui s'est passé, mais aussi une transmission pour les jeunes générations, mais aussi toujours des objectifs pour l'avenir.

JEAN-JACQUES BOURDIN
Merci Geneviève DARRIEUSSECQ, merci d'être venue nous voir ce matin.

GENEVIEVE DARRIEUSSECQ
Merci.


Source : Service d'information du Gouvernement, le 13 juin 2019

Rechercher