Conseil des ministres du 24 avril 2019. Restauration et conservation de la cathédrale de Notre Dame de Paris et institution d'une souscription nationale. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 24 avril 2019. Restauration et conservation de la cathédrale de Notre Dame de Paris et institution d'une souscription nationale.

Personnalité, fonction : RIESTER Franck, DARMANIN Gérald.

FRANCE. Ministre de la culture; FRANCE. Ministre de l'action et des comptes publics

ti : Le ministre de la culture et le ministre de l'action et des comptes publics ont présenté un projet de loi pour la restauration et la conservation de la cathédrale de Notre-Dame de Paris et instituant une souscription nationale à cet effet, à la suite du terrible incendie qui a ravagé l'édifice le lundi 15 avril 2019.

À la suite de l'annonce par le Président de la République du lancement d'une souscription nationale permettant à chacune et chacun de participer au financement des travaux, le projet de loi poursuit un double objectif : accompagner l'élan de la mobilisation par un dispositif de collecte exceptionnel, et répondre au défi que constitue la restauration en cinq ans de l'édifice.

Le projet de loi met en place la souscription nationale, placée sous la haute autorité du Président de la République. Les fonds recueillis seront consacrés au financement de la restauration et de la conservation de la cathédrale Notre-Dame de Paris et de son mobilier, dont l'État est propriétaire, ainsi qu'à la formation des métiers d'art et du patrimoine nécessaires à la conduite des travaux. Il permet également aux collectivités territoriales et à leurs groupements d'y participer, au-delà de leur périmètre de compétence territoriale.

Par un dispositif d'exception portant de 66 % à 75 % la réduction d'impôt sur le revenu au titre des dons entre le 16 avril et le 31 décembre 2019, le projet de loi introduit un avantage spécifique en faveur des particuliers pour accompagner leurs versements au Centre des monuments nationaux, et à trois fondations reconnues d'utilité publique, la Fondation de France, la Fondation du patrimoine et la Fondation Notre-Dame, réunis sur le portail www.rebatirnotredame.gouv.fr, ainsi qu'au Trésor public.

Afin de garantir le bon emploi des fonds, le projet de loi prévoit également la création d'un comité de contrôle dédié réunissant le Premier Président de la Cour des comptes et les présidents des commissions chargées des finances et de la culture de l'Assemblée nationale et du Sénat, sans préjudice des pouvoirs de contrôle de la Cour des comptes.

Le projet de loi confère par ailleurs au Gouvernement la possibilité de créer un établissement public chargé de concevoir et réaliser les travaux de restauration et de conservation de la cathédrale.

Enfin, il donne la possibilité au Gouvernement de prendre par ordonnance les mesures d'aménagement ou de dérogation à certaines dispositions législatives qui seraient nécessaires afin de faciliter la réalisation des travaux.

Rechercher