ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, POUR L'ANNIVERSAIRE DU CENTENAIRE DE LA NAISSANCE DE LEON JOUHAUX, AU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL, MERCREDI 9 MAI 1979 | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

ALLOCUTION DE M. VALERY GISCARD D'ESTAING, POUR L'ANNIVERSAIRE DU CENTENAIRE DE LA NAISSANCE DE LEON JOUHAUX, AU CONSEIL ECONOMIQUE ET SOCIAL, MERCREDI 9 MAI 1979

Personnalité, fonction : GISCARD D'ESTAING Valéry.

FRANCE. PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Circonstances : COMMEMORATION : CENTENAIRE DE LA NAISSANCE DE LEON JOUHAUX

ti : MADAME LEON JOUHAUX,
- MONSIEUR LE PRESIDENT,
- MESSIEURS LES MINISTRES,
- MESSIEURS LES PRESIDENTS,
- MESDAMES ET MESSIEURS,
- LORSQU'UN HOMME A COMBATTU TOUT AU LONG DE SA VIE POUR LA JUSTICE, POUR LA LIBERTE ET POUR LA PAIX, IL NE MEURT JAMAIS. SON EXEMPLE RESTE PRESENT DANS LES MEMOIRES. SON DISCOURS RESONNE DANS NOTRE SOUVENIR AVEC UNE ETONNANTE ACTUALITE. SA GENEROSITE CONTINUE DE FAIRE BATTRE LES COEURS.
- LEON JOUHAUX APPARTIENT A CETTE RACE D'HOMMES EXCEPTIONNELS. SA VIE SE CONFOND PENDANT UN DEMI-SIECLE AVEC L'HISTOIRE DU SYNDICALISME FRANCAIS. SECRETAIRE GENERAL DE LA CGT EN 1909, DES L'AGE DE 30 ANS, APRES UNE ENFANCE QUI S'ETAIT DEROULEE DANS LE MILIEU OUVRIER PARISIEN, DONT FAISAIENT PARTIE SON PERE ET SA TRADITION DE FAMILLE, IL SE DONNE TOUT ENTIER A LA CAUSE DE LA CLASSE OUVRIERE. IL ORGANISE, IL ORIENTE ET IL FORTIFIE LA CONFEDERATION. SA FOI EST CELLE DU MILITANT. LES SUCCES QU'IL OBTIENT SONT CEUX "DU GENERAL", SELON L'EXPRESSION DE SES AMIS. DE LA FOI, IL EN A FALLU BEAUCOUP A CET HOMME, A L'INDESTRUCTIBLE TENACITE, POUR RESISTER AUX ATTAQUES DONT IL SERA L'OBJET TOUTE SA VIE.
- MAIS QU'IL EST GRAND L'ESPOIR DANS L'AVENIR QUE LEON JOUHAUX SAIT COMMUNIQUER AUX AUTRES : UN AVENIR "DE JUSTICE, DE FRATERNITE ET DE REGENERATION DU TRAVAIL, PRODUCTEUR DE TOUTES RICHESSES ET DE TOUT BONHEUR". IL NE S'AGIT PAS SEULEMENT DE MOTS
-
LE NOM DE LEON JOUHAUX EST LIE AUX GRANDES REVENDICATIONS SOCIALES DE L'ENTRE-DEUX GUERRES - D'AILLEURS ON EN APERCOIT L'ENUMERATION SUR LES AFFICHES QUI ILLUSTRENT CETTE EMOUVANTE EXPOSITION - : LA JOURNEE DE 8 HEURES 'DUREE', LE REPOS HEBDOMADAIRE, LA NATIONALISATION DES CHEMINS_DE_FER ET DES GRANDS SERVICES PUBLICS, LA CREATION DES ASSURANCES SOCIALES, LES CONGES PAYES, LA SEMAINE DE 40 HEURES, LES CONVENTIONS COLLECTIVES, ET D'AUTRES ENCORE.
- IL LES VERRA SUCCESSIVEMENT APPLIQUEES CAR SON COMBAT N'EST PAS RESTE UNE LUTTE STERILE. AUTODIDACTE, IL N'A PAS SUIVI, COMME IL LE RAPPELLE LUI-MEME, "LE CHEMIN DES THEORIES". SA VOLONTE D'INDEPENDANCE LUI FAIT "REJETER TOUS LES DOGMES A PRIORI". IL A LE SENS DE LA REALITE. IL CONNAIT LE POSSIBLE DE L'ACTION.
- IL REVENDIQUE. IL SE BAT. IL NEGOCIE.
- CETTE ATTITUDE, IL LA JUSTIFIE CLAIREMENT ET SIMPLEMENT : "NOUS AVONS UNE POLITIQUE ; C'EST UNE POLITIQUE DE PRESENCE. PARTOUT OU SE DISCUTENT DES INTERETS OUVRIERS NOUS VOULONS Y ETRE. ET NOUS VOULONS Y ETRE PARCE QUE, SI NOUS N'Y ETIONS PAS, D'AUTRES Y SERAIENT A NOTRE PLACE". MAIS IL DEFEND, AVEC TOUTE SON ENERGIE, L'INDEPENDANCE DU MOUVEMENT SYNDICAL : INDEPENDANCE A L'EGARD DES PARTIS POLITIQUES, DES GOUVERNEMENTS ET DU PATRONAT. SEULE CETTE INDEPENDANCE GARANTIT, A SES YEUX, L'AUTHENTICITE DE L'ACTION SYNDICALE. C'EST POUR RESTER FIDELE A CETTE EXIGENCE QU'IL SACRIFIERA PAR DEUX FOIS, EN 1920 'ANNEE' ET EN 1947, L'UNITE SYNDICALE. PRESIDENT DE LA CGT - FORCE_OUVRIERE 'CGT-FO' A-PARTIR DE 1948, IL A VOULU ETRE JUSQU'AU BOUT "LE DEFENSEUR DE L'INDEPENDANCE ABSOLUE DU MOUVEMENT SYNDICAL A L'EGARD DE TOUT PARTI POLITIQUE QUEL QU'IL SOIT"
-
CHARGE DE RESPONSABILITES CONSIDERABLES, LEON JOUHAUX A UNE VISION LARGE DES PROBLEMES AUXQUELS IL EST CONFRONTE.
- IL SOUTIENT QUE LE SYNDICALISME NE PEUT SE DESINTERESSER DE L'ECONOMIE. IL FAIT FIGURER, DES 1918, DANS LE PROGRAMME MINIMUM DE REVENDICATIONS DE LA CONFEDERATION GENERALE DU TRAVAIL 'CGT' "L'INSTITUTION D'UN CONSEIL ECONOMIQUE NATIONAL AIDE PAR DES CONSEILS ECONOMIQUES REGIONAUX, DANS LESQUELS LES ORGANISATIONS SYNDICALES AURONT LEURS REPRESENTANTS DIRECTS". IL OBTIENT, ON VIENT DE LE RAPPELER, LA CREATION EN 1925 D'UN CONSEIL NATIONAL ECONOMIQUE OU IL JOUERA UN GRAND ROLE. C'EST L'AMORCE DU CONSEIL_ECONOMIQUE_ET_SOCIAL DE L'APRES-GUERRE QU'IL PRESIDERA JUSQU'A SA MORT.
- SON ACTION INTERNATIONALE A UNE DIMENSION EXCEPTIONNELLE. IL ESTIME QUE LE SYNDICALISME PEUT JOUER UN ROLE INTERNATIONAL, EN PREPARANT "L'HARMONISATION DE LA CONDITION OUVRIERE A TRAVERS LE MONDE" ET EN CONSTITUANT "UNE FORCE DE PAIX S'OPPOSANT AUX CAUSES ECONOMIQUES DES GUERRES". AUSSI JOUE-T-IL UN ROLE DANS LA CREATION DE L'ORGANISATION INTERNATIONALE DU TRAVAIL 'OIT' QU'IL NE CESSERA DE DEFENDRE ET D'ANIMER. IL MET EGALEMENT SA CONVICTION DE MILITANT SYNDICAL AU SERVICE DE LA PAIX ET NUL PLUS QUE LUI N'EN A MERITE LE PRIX_NOBEL. IL SE PRONONCE TRES TOT EN_FAVEUR DE LA CONSTRUCTION EUROPEENNE. L'EUROPE, A SES YEUX, DIT-IL, EST "LA CONDITION PREMIERE DU DEVELOPPEMENT, DU PROGRES SOCIAL ET DE L'EMANCIPATION DU TRAVAIL". SA REALISATION DOIT PERMETTRE "UNE NETTE AMELIORATION DES CONDITIONS_DE_VIE DES TRAVAILLEURS EUROPEENS".
- TEL ETAIT, MESDAMES ET MESSIEURS, LE MILITANT LEON JOUHAUX DONT LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EST VENU AVEC VOUS SALUER LA MEMOIRE AUJOURD'HUI. MON HOMMAGE NE S'ADRESSE PAS SEULEMENT A L'HOMME EXCEPTIONNEL QU'IL A ETE MAIS AUSSI A L'OEUVRE CONSIDERABLE QU'IL A ACCOMPLIE ET DONT NOTRE SOCIETE CONTEMPORAINE LUI RESTE REDEVABLE
-
EN EXAMINANT, AVEC LE RECUL NECESSAIRE, L'HISTOIRE RECENTE, L'HERITAGE DE LEON JOUHAUX APPARAIT AVEC EVIDENCE. LES ORGANISATIONS SYNDICALES QUI ONT SUIVI LA LIGNE QU'IL AVAIT TRACEE ONT SU TRANSFORMER PROFONDEMENT LES RELATIONS DANS L'ENTREPRISE.
- SANS DOUTE EST-IL NATUREL, EST-IL INEVITABLE, QUE LES ACTEURS EUX-MEMES AIENT AUJOURD'HUI DAVANTAGE CONSCIENCE DES INSUFFISANCES QUI SUBSISTENT QUE DES PROGRES REALISES. MAIS IL FAUT POUR ETRE JUSTE MESURER LA TACHE ACCOMPLIE, EN CONSIDERANT L'EDIFICE DES REGLES CONVENTIONNELLES ET DES RELATIONS COUTUMIERES.
- EN LEVANT LES TUTELLES DE L'IMMEDIAT APRES-GUERRE, LA LOI DU 11 FEVRIER 1950 'DATE' A RENDU AUX INTERLOCUTEURS SOCIAUX LA LIBRE DISCUSSION DU CONTRAT DE TRAVAIL QU'ILS AVAIENT PERDUE. ELLE LEUR A DONNE LA CAPACITE DE S'ADMINISTRER EUX-MEMES ET D'ELABORER LEURS PROPRES REGLES 'CONVENTIONS COLLECTIVES'. ILS ONT ABORDE ENSEMBLE CERTAINS GRANDS PROBLEMES DE LA PROTECTION SOCIALE : LES RETRAITES COMPLEMENTAIRES, L'INDEMNISATION DU CHOMAGE, LA PROTECTION DE L'EMPLOI. ILS ONT CHERCHE ENSEMBLE A AMELIORER LA FORMATION DES SALARIES POUR LEUR PERMETTRE DE S'ADAPTER AUX CHANGEMENTS NECESSAIRES, ET DE TROUVER UNE CHANCE NOUVELLE DE PROMOTION. DE MEME, LES DISCUSSIONS SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL ONT CONTRIBUE A POSER EN TERMES NEUFS LES PROBLEMES ANCIENS DES MODES DE SALAIRE, DE LA CHARGE DE TRAVAIL, DES FORMES DE COMMANDEMENT ET DE L'ORGANISATION DU TRAVAIL. LE CHAMP DE LA NEGOCIATION S'EST ELARGI. LES OCCASIONS DE DIALOGUE SE SONT EGALEMENT DEVELOPPEES. DES INSTITUTIONS PARITAIRES GERENT DESORMAIS LES RETRAITES COMPLEMENTAIRES ET L'ENSEMBLE DE L'INDEMNISATION DU CHOMAGE. DANS L'ENTREPRISE, A COTE DES COMITES D'ENTREPRISE, LES COMMISSIONS SPECIALISEES SE SONT MULTIPLIEES POUR ETUDIER NOTAMMENT LE PLAN DE FORMATION PROFESSIONNELLE OU L'AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL
-
LA SECTION SYNDICALE A CONSACRE ENFIN LA PLACE DU SYNDICAT DANS L'ENTREPRISE.
- CETTE EVOLUTION REPOND A DE NOUVELLES DEMANDES, VENUES DE LA "BASE". AUJOURD'HUI, LE RESPECT QU'EXIGENT LES SALARIES S'ETEND AU-DELA D'UNE REMUNERATION DECENTE ET D'UN HORAIRE RAISONNABLE. IL CONCERNE AUSSI LA SECURITE, LA LIMITATION DE LA FATIGUE, LES CHANCES D'UN TRAVAIL PLUS INTERESSANT, UNE PARTICIPATION PLUS ACTIVE A L'AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL. LE DEVELOPPEMENT MEME DE NOTRE ECONOMIE ET DE NOTRE SOCIETE S'ACCOMPAGNE NECESSAIREMENT DE NOUVEAUX PROBLEMES A RESOUDRE.
- C'EST POURQUOI LE MESSAGE DE LEON JOUHAUX SUR LE ROLE DU SYNDICALISME NE DOIT PAS ETRE OUBLIE. UNE DEMOCRATIE MODERNE NE PEUT PAS SE PASSER D'ORGANISATIONS SYNDICALES, CAPABLES D'EXPRIMER LES BESOINS ET LES PREOCCUPATIONS DES TRAVAILLEURS DANS LA DIVERSITE DE LEURS SITUATIONS ET DE LEURS CONVICTIONS
-
CERTES, LES ORGANISATIONS SYNDICALES SONT CONFRONTEES, DANS LA SOCIETE D'AUJOURD'HUI, A DES DIFFICULTES NOUVELLES, DIFFERENTES DE CELLES QU'A PU CONNAITRE LEON JOUHAUX. LE SALARIAT S'EST ETENDU, MAIS SA CROISSANCE S'EST FAITE AUX DEPENS DE SON HOMOGENEITE. LES OUVRIERS QUALIFIES ONT ETE A L'ORIGINE DU MOUVEMENT SYNDICAL FRANCAIS QU'ILS ONT MARQUE DE LEUR TRADITION ET DE LEUR VERTU PROFESSIONNELLE, EN DONNANT SA DIGNITE AU TRAVAIL MANUEL ET AU TRAVAIL D'USINE.
- MAIS LE SYNDICALISME DOIT SE PREOCCUPER DESORMAIS DE NOUVELLES CATEGORIES DE SALARIES ET PRENDRE EN CHARGE LEURS BESOINS, QU'IL S'AGISSE DES EMPLOYES ET DES CADRES, DES OUVRIERS SPECIALISES, DES FEMMES DONT LE NOMBRE AUGMENTE CONSTAMMENT, DES TRAVAILLEURS IMMIGRES. LE LANGAGE SYNDICAL DOIT S'ADAPTER A CETTE DIVERSITE D'INTERETS ET DE SITUATIONS AU MOMENT OU LA CRISE DES IDEOLOGIES NE LUI PERMET PLUS D'APPORTER LES REPONSES SIMPLES ET RASSURANTES DE JADIS.
- CAR LA CRISE CONTEMPORAINE DES IDEOLOGIES QUI TOUCHE TOUTES LES INSTITUTIONS, QUI ATTEINT TOUTES LES CONVICTIONS, N'EPARGNE PAS LES ORGANISATIONS SYNDICALES. LE MILITANT SYNDICAL "N'EST PLUS", SELON L'EXPRESSION D'UN CONTEMPORAIN, "CELUI QUI SAIT", CELUI QUI A REPONSE A TOUT. SA TACHE, INDISPENSABLE, DEVIENT D'AUTANT PLUS DIFFICILE. DANS UN MONDE OU LES VALEURS TRADITIONNELLES DU TRAVAIL SONT SOUVENT CONTESTEES, L'ENGAGEMENT DU MILITANT SYNDICAL ET LES SACRIFICES QU'IL ENTRAINE SONT PARFOIS CONSIDERES AVEC INCOMPREHENSION. POURTANT IL EST ANIME DU SENTIMENT UNIVERSEL DE JUSTICE QUI EST DANS LE COEUR DE TOUS LES HOMMES
-
EN DEPIT DE CES DIFFICULTES, LES SYNDICATS DEMEURENT UN ROUAGE IRREMPLACABLE DE NOTRE SOCIETE. CERTES ILS NE REPRESENTENT PAS, A EUX SEULS, L'INTERET GENERAL DANS UNE DEMOCRATIE. LEUR ROLE EST DISTINCT DE CELUI DES PARTIS POLITIQUES. LES SYNDICATS SONT FONDES SUR DES COMMUNAUTES VIVANTES ET CONCRETES DONT LES INTERETS SONT INEVITABLEMENT SPECIFIQUES. MAIS LES FEDERATIONS ET LES CONFEDERATIONS ONT SU EVITER LE REPLI SUR LES INTERETS CORPORATIFS EN DEFENDANT DES INTERETS PLUS LARGES PAR UN EFFORT DE SYNTHESE PERMANENT.
- IL FAUT PERMETTRE AUX SYNDICATS DE JOUER LE ROLE LEGITIME QUI LEUR REVIENT.
- IL EST NECESSAIRE, D'ABORD, DE NE PAS CONTESTER LA PLACE QU'ILS ONT ACQUISE. C'EST POURQUOI LA MODIFICATION DES REGLES DE CANDIDATURE AUX ELECTIONS PROFESSIONNELLES, RECLAMEE PAR CERTAINS NE PARAIT PAS SOUHAITABLE. ENSUITE, IL CONVIENT DE LES FAIRE PARTICIPER PLEINEMENT AU DEVELOPPEMENT DE LA POLITIQUE CONTRACTUELLE, EN FACILITANT LA DISCUSSION OUVERTE ET LA NEGOCIATION PUBLIQUE AUX DIFFERENTS NIVEAUX.
- DANS LA DEMOCRATIE ACTIVE QUE JE SOUHAITE POUR LA FRANCE ET A LAQUELLE LES FRANCAIS ASPIRENT EUX-MEMES, LA DISCUSSION ET LA NEGOCIATION NE SONT PAS UNE CONCESSION ARRACHEE DE HAUTE LUTTE. C'EST UN DROIT QUI APPARTIENT AUX SYNDICATS EN-RAISON DE LEUR ROLE : LE DROIT A LA NEGOCIATION
-
C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE LES POUVOIRS PUBLICS ENVISAGENT FAVORABLEMENT, A L'INITIATIVE DE M. LE MINISTRE DU TRAVAIL 'ROBERT BOULIN', UNE EVOLUTION DES REGLES DE LA NEGOCIATION COLLECTIVE, INTERVENANT AVEC L'ACCORD DE TOUTES LES ORGANISATIONS SYNDICALES, POUR MIEUX DEFINIR ET APPLIQUER CE DROIT A LA NEGOCIATION. JE N'IGNORE PAS LES DIFFICULTES QUE PRESENTE LA MODIFICATION D'UN TEXTE AUSSI FONDAMENTAL QUE LA LOI DU 11 FEVRIER 1950 'DATE'. CETTE MODIFICATION NE PEUT ABOUTIR QUE PAR LA DISCUSSION ET L'EXPLICATION DIRECTES ENTRE LES PARTIES INTERESSEES.
- LE MONDE A CHANGE. LES CONDITIONS ECONOMIQUES SONT PLUS DURES. MAIS LA POLITIQUE CONTRACTUELLE RESTE PLUS NECESSAIRE QUE JAMAIS. ELLE PERMET D'ATTEINDRE, PAR UNE SOLIDARITE PLUS GRANDE, LES OBJECTIFS PRIORITAIRES QUE SONT L'AMELIORATION DE LA CONDITION DES TRAVAILLEURS MANUELS, LA PROGRESSION DES BAS SALAIRES PLUS RAPIDE QUE LA MOYENNE, ET LA MODIFICATION DES CONDITIONS_DE_VIE ET DE TRAVAIL DANS L'ENTREPRISE.
- EN_OUTRE, LA CONSTRUCTION EUROPEENNE OFFRE DE NOUVELLES POSSIBILITES DE PROGRES SOCIAL. LE 1ER MAI DERNIER '1979 ' DATE', J'AI EVOQUE L'ESPOIR DE L'EUROPE DE L'EMPLOI ET DE L'EUROPE DU TRAVAIL. CE N'EST EN EFFET QU'ENSEMBLE QUE LES PAYS EUROPEENS POURRONT AMELIORER LE TRAVAIL POSTE EN CONTINU, BRISER LA CADENCE DU TRAVAIL A LA CHAINE ET LA CONTRAINTE DU TRAVAIL AU RENDEMENT. CAR TOUT PROGRES SOCIAL QUI ALOURDIT LES CONDITIONS DE CONCURRENCE NE PEUT ETRE ACCOMPLI QU'A L'ECHELLE DE LA COMMUNAUTE DES PAYS CONCURRENTS. AUTREMENT IL PESE SUR LA PRODUCTION, ET DONC DIRECTEMENT SUR L'EMPLOI. UN DOMAINE NOUVEAU EST AINSI OUVERT QUI CONDUIT LES RESPONSABLES SYNDICAUX ET PATRONAUX A ADOPTER UNE APPROCHE DIFFERENTE MAIS QUI LEUR PERMETTRA DE DONNER UN CONTENU NOUVEAU A LA POLITIQUE CONTRACTUELLE
-
AINSI, LA LECON QUE NOUS DONNE LEON JOUHAUX N'A PAS VIEILLI. LES PRINCIPES QU'IL A ENSEIGNES GARDENT UNE ETONNANTE JEUNESSE. LEON JOUHAUX A COMBATTU POUR UN SYNDICALISME AUTHENTIQUE ET INDEPENDANT AU SERVICE DE LA JUSTICE, DE LA LIBERTE ET DE LA PAIX. IL NOUS A RAPPELE QUE TOUS LES HOMMES ET TOUTES LES FEMMES MERITAIENT RESPECT ET CONSIDERATION. DANS NOTRE SOCIETE QUI CHERCHE LA JUSTICE ET QUI DEFEND LA LIBERTE, RESTONS TOUS, PAR LE COEUR ET PAR L'ESPRIT, LES HERITIERS DE L'HUMANISME DE LEON JOUHAUX.
- MADAME, EN ME FAISANT VISITER CETTE EXPOSITION TOUT A L'HEURE, JE ME SUIS ARRETE AVEC VOUS A LA DERNIERE PAGE QUI FIGURE SUR CES MURS ET QUI EST LA REPRODUCTION D'UN TEXTE QU'IL A ECRIT EN AUTRICHE, AU MOMENT DE SA DETENTION SOUS L'OCCUPATION ET OU IL POSE LA QUESTION SUIVANTE : "AI-JE ETE UTILE ?". IL AJOUTE QU'IL SE POSE CETTE QUESTION COMME SANS DOUTE DANS LEUR VIE LA PLUPART DES HOMMES SONT APPELES A SE LA POSER. COMME SANS DOUTE BEAUCOUP D'ENTRE VOUS, MESSIEURS, VOUS VOUS LA POSEZ. COMME MOI-MEME, JE ME LA POSE. AI-JE ETE UTILE ? DANS LA REPONSE QU'IL FAIT DANS SON TEXTE, IL A LA SIMPLICITE DE DIRE "OUI, J'AI ETE UTILE" ET IL EN RAPPELLE LES TROIS RAISONS : L'ACTION QU'IL A MENEE POUR OBTENIR DES AMELIORATIONS DE LA CONDITION SOCIALE DES TRAVAILLEURS, POUR OBTENIR UNE RECONNAISSANCE D'UN MEILLEUR EXERCICE DU DROIT SYNDICAL EN FRANCE ET POUR CONTRIBUER ACTIVEMENT A LA GRANDE CAUSE DE LA PAIX.
- LE TEMPS QUI DONNE A TOUTE CHOSE SA VALEUR PROFONDE, PERMET DE GRAVER DANS LA DUREE LA REPONSE QU'IL S'EST FAITE A LUI-MEME : OUI, LEON JOUHAUX A ETE UTILE. A LA CLASSE OUVRIERE, AU SYNDICALISME ET A LA FRANCE
-

Rechercher