ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU CENTRE DE FORMATION D'APPRENTIS DE NIORT, LE VENDREDI 12 OCTOBRE 1979 | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

ALLOCUTION PRONONCEE PAR M. VALERY GISCARD D'ESTAING AU CENTRE DE FORMATION D'APPRENTIS DE NIORT, LE VENDREDI 12 OCTOBRE 1979

Personnalité, fonction : GISCARD D'ESTAING Valéry.

FRANCE. PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Circonstances : VISITE A DES TRAVAILLEURS MANUELS EN CHARENTES-POITOU

ti : MESSIEURS LES MINISTRES ET SECRETAIRES_D_ETAT,
- MONSIEUR LE PRESIDENT DU CONSEIL_ECONOMIQUE_ET_SOCIAL,
- MESSIEURS LES PARLEMENTAIRES DES DEUX-SEVRES,
- MONSIEUR LE MAIRE DE NIORT,
- MESSIEURS LES PRESIDENTS DES ASSEMBLEES CONSULAIRES,
- MESDAMES ET MESSIEURS LES ENSEIGNANTS,
- MESDEMOISELLES ET MESSIEURS LES ELEVES,
- MESDAMES, MESSIEURS,
- C'EST AVEC UN PLAISIR QUI NE DOIT RIEN AUX FORMULES DU PROTOCOLE QUE JE ME TROUVE AUJOURD'HUI PARMI VOUS.
- J'AVAIS DEPUIS LONGTEMPS LE PROJET D'EVOQUER LES PROBLEMES DE L'APPRENTISSAGE AU MILIEU DE CEUX QUI LES VIVENT. IL S'AGIT LA, EN EFFET, D'UN GRAND SUJET D'INTERET NATIONAL DONT DEPEND L'AVENIR D'UNE PART IMPORTANTE DE L'ACTIVITE DE LA FRANCE.
- JE REMERCIE L'ACTIVE CHAMBRE DES METIERS DES DEUX-SEVRES, ET NOTAMMENT SON PRESIDENT, LE PRESIDENT DENOUE, DONT JE CONNAIS L'ENGAGEMENT DE LONGUE DATE EN_FAVEUR DE LA FORMATION DES ARTISANS ET DONT JE PEUX VOUS DIRE QU'IL A UNE REPUTATION NATIONALE, DE M'AVOIR DONNE L'OCCASION DE REALISER CE PROJET.
- JE SUIS EGALEMENT HEUREUX DE LE FAIRE DANS UN DEPARTEMENT DONT LES ELUS ONT MANIFESTE CONCRETEMENT LEUR INTERET POUR L'APPRENTISSAGE. EN-PARTICULIER, IL EST JUSTE DE RAPPELER, COMME VOUS VENEZ DE LE FAIRE, MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA CHAMBRE DES METIERS, QUE LE CONSEIL_GENERAL DES DEUX-SEVRES FINANCE A HAUTEUR DE 30 % 'STATISTIQUE' LES DEPENSES DE CONSTRUCTION DU TRES BEAU CENTRE DE FORMATION QUE JE VIENS DE VISITER.
JE VAIS VOUS PARLER MAINTENANT DE L'APPRENTISSAGE ET, TOUT A L'HEURE, EN CIRCULANT PARMI LES ATELIERS, J'AI DEMANDE QUELLE ETAIT LA DUREE D'UN COURS NORMAL DE FORMATION GENERALE PENDANT LA SEMAINE. ON M'A DIT QUE CELA DURAIT DEUX HEURES. POUR ETRE A LA HAUTEUR DE L'ENSEIGNEMENT, J'AVAIS DONC PREVU DE VOUS PARLER PENDANT DEUX HEURES. NEANMOINS, JE VAIS ETRE CONDUIT A ABREGER TOUT EN RETENANT UN PEU LONGTEMPS VOTRE ATTENTION CAR AU-DELA DE VOUS-MEMES, JE M'ADRESSE A TOUTES CELLES ET A TOUS CEUX QUI SE PREOCCUPENT DE L'APPRENTISSAGE EN FRANCE, DE SA SITUATION PRESENTE, DE SON AVENIR, ET JE CROIS QUE CELA MERITE DE RETENIR PENDANT UN MOMENT VOTRE ATTENTION.
- L'APPRENTISSAGE EST AUSSI ANCIEN QUE LA TECHNIQUE : DES QUE L'HOMME A COMMENCE DE MAITRISER DES MOYENS DE PRODUCTION, IL A TRANSMIS SON SAVOIR PAR L'EXEMPLE ET PAR LE CONSEIL.
- C'EST GRACE-A LUI QUE CERTAINES DE NOS TECHNIQUES LES PLUS PRESTIGIEUSES, LES PLUS CELEBRES, DANS LES METIERS D'ART, NOTAMMENT, ONT PU ETRE CONSERVEES. QUAND ON PARLE AINSI DE L'APPRENTISSAGE, ON DONNE L'IMPRESSION DE PARLER D'UNE TECHNIQUE DE FORMATION ANCIENNE.
- EH BIEN, MALGRE SA LONGUE HISTOIRE, L'APPRENTISSAGE RESTE UN TYPE DE FORMATION MODERNE ET BIEN ADAPTE A NOS SOCIETES.
ACTUELLEMENT, 220000 'NOMBRE' APPRENTIS SE FORMENT EN FRANCE. MAIS IL FAUT SAVOIR QU'EN ALLEMAGNE 'RFA', DONT LES CAPACITES DE PRODUCTION SONT SOUVENT CONSIDEREES COMME PLUS AVANCEES QUE LES NOTRES, ON COMPTE BIEN DAVANTAGE D'APPRENTIS. VOUS ETIEZ, MONSIEUR LE PRESIDENT, EN BAVIERE, RECEMMENT, JE SAIS BIEN QUE LES TECHNIQUES DE FORMATION NE SONTPAS EXACTEMENT LES MEMES, EN FRANCE ET EN ALLEMAGNE FEDERALE, MAIS ON PEUT DIRE QU'IL Y A SANS DOUTE EN ALLEMAGNE, A L'HEURE ACTUELLE, ENVIRON 1 MILLION 400000 APPRENTIS EN FORMATION. DONC, LA FORMATION EST UNE FORMATION QUI EST LARGEMENT UTILISEE DANS LES PAYS QUI SONT, A L'HEURE ACTUELLE, A LA POINTE DU PROGRES ECONOMIQUE.
- CE SUCCES DE L'APPRENTISSAGE QUI SE DEVELOPPE DEPUIS QUE LE CHANGEMENT ECONOMIQUE APPELLE NOS SOCIETES A MODIFIER LEUR MODE DE CROISSANCE, N'EST PAS LE FAIT DU HASARD.
- JE SUIS CONVAINCU QUE TOUS, ICI, DANS CETTE SALLE, PREAPPRENTIS ET APPRENTIS, VOUS VOUS FELICITEREZ DANS L'AVENIR DU CHOIX QUE VOS FAMILLES ET VOUS-MEMES AVEZ FAIT EN_FAVEUR DE CE MODE DE FORMATION.
- ET JE PUISE CE JUGEMENT DANS L'ANALYSE DE CE QUE VOUS FAITES ET DE CE QUE VOUS SEREZ.
CE QUE VOUS FAITES D'ABORD CORRESPOND A UN BESOIN EVIDENT DE NOTRE SOCIETE.
- A CE TITRE, MONSIEUR LE PRESIDENT, MESDEMOISELLES ET MESSIEURS LES APPRENTIS, J'AFFIRME ET JE SOULIGNE QUE L'APPRENTISSAGE POSSEDE LA MEME VALEUR, MERITE LA MEME CONSIDERATION ET DOIT CONDUIRE AUX MEMES PROMOTIONS SOCIALES QUE L'ENSEIGNEMENT GENERAL.
- EN FRANCE, LA DEMARCHE HABITUELLE DE L'ENSEIGNEMENT EST DE PERMETTRE D'ABORDER LES PROBLEMES CONCRETS GRACE-A LA THEORIE APPRISE AU PREALABLE. CETTE DEMARCHE A SES AVANTAGES, ELLE DONNE D'AILLEURS DE BONS RESULTATS : ELLE A PERMIS A NOTRE PAYS DE DISPOSER DE FEMMES ET D'HOMMES BIEN FORMES ET D'UNE VALEUR INTELLECTUELLE SOUVENT ENVIEE A L'ETRANGER. DE MEME, LES ETUDES DANS LES LYCEES D'ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL PERMETTENT D'ACCEDER A UN TRES BON NIVEAU DE FORMATION TECHNIQUE.
- MAIS CETTE DEMARCHE NE DOIT PAS ETRE LA SEULE : LES APTITUDES DE CEUX QUI VEULENT AUSSI ACQUERIR LA CONNAISSANCE DE LEUR METIER SUR LE TERRAIN DOIVENT ETRE MISES EN_VALEUR AU MEME _TITRE QUE CELLES DES AUTRES. PROCEDER AUTREMENT REVIENDRAIT A GASPILLER UNE PARTIE DU POTENTIEL DE NOTRE PAYS, UNE PARTIE DE LA JEUNESSE DE NOTRE PAYS, ET JE NE L'ACCEPTERAI PAS, POUR DES RAISONS D'EFFICACITE ET POUR DES RAISONS DE JUSTICE.
- JE SOULIGNE, D'AUTRE_PART, QUE VIS-A-VIS DE L'INSERTION PROFESSIONNELLE, VIS-A-VIS DE L'ENTREE DANS LES METIERS ET DANS LES PROFESSIONS, LA FILIERE DE L'APPRENTISSAGE APPORTE UNE DES PREPARATIONS LES PLUS EFFICACES.
- L'EXPERIENCE DES ENTREPRISES MONTRE QUE LES ELEVES ET LES ETUDIANTS SORTANT DE NOTRE SYSTEME D'ENSEIGNEMENT, ONT BESOIN D'UN TEMPS D'ADAPTATION AVANT DE S'EPANOUIR DANS LEUR PROFESSION. LES TECHNIQUES QU'IL FAUT UTILISER DANS LES METIERS MODERNES SONT TOUJOURS PLUS COMPLIQUEES QUE CELLES DES LIVRES, ET LES CONTRAINTES DU MONDE DU TRAVAIL SONT TOUJOURS PLUS FORTES QUE CELLES QU'ON IMAGINAIT. LE CHEF D'ENTREPRISE, DANS CE CAS-LA, A LE SENTIMENT DE POURSUIVRE PENDANT UN CERTAIN TEMPS LA FORMATION DU JEUNE QU'IL A EMBAUCHE.
OR, L'APPRENTISSAGE EVITE CES IMPASSES ET CES DIFFICULTES. LES JEUNES VENANT DE L'APPRENTISSAGE SONT A L'AISE DANS LEUR METIER DES LE PREMIER JOUR. ILS CONNAISSENT LES HOMMES, ET ILS MAITRISENT LEURS TACHES. IL N'Y A PAS D'AUTRE EXPLICATION AUX RESULTATS OBTENUS : ACTUELLEMENT, MALGRE LA CRISE DE L'EMPLOI, PRES DE 90 JEUNES SUR 100 '90 % ' STATISTIQUE' TROUVENT UNE EMBAUCHE IMMEDIATE LORSQU'ILS SORTENT DE L'APPRENTISSAGE.
- TOUT A L'HEURE, EN VISITANT CERTAINES SECTIONS, LE PRESIDENT ME FAISAIT REMARQUER QU'IL Y A DES SECTIONS DANS LESQUELLES, A L'HEURE ACTUELLE, LA FORMATION DU NOMBRE DES APPRENTIS EST INSUFFISANTE PAR-RAPPORT AUX PERSPECTIVES D'EMPLOI QUI LEUR SERONT OFFERTES. CE SUCCES MERITE D'ETRE SOULIGNE ET D'ETRE MEDITE : IL MONTRE QUE L'APPRENTISSAGE EST UNE DES REPONSES DE LA FRANCE A LA CRISE DE L'EMPLOI.
- ENFIN, TROISIEME CARACTERE, L'APPRENTISSAGE SATISFAIT DIRECTEMENT L'ASPIRATION PERSONNELLE, L'AMBITION NOUVELLE DE NOS SOCIETES - ET QUE VOUS TOUS, LES JEUNES APPRENTIS, RESSENTEZ A DES DEGRES DIVERS QUI EST DE RENDRE AU TRAVAIL SA DIMENSION HUMAINE.
- LES METIERS AUXQUELS VOUS VOUS PREPAREZ SONT MARQUES PAR LA DOMINATION DE L'HOMME SUR SON TRAVAIL ET SUR SON OUTIL. VOUS EN MAITRISEREZ L'ORGANISATION ET LE RYTHME. VOUS VERREZ, DANS L'OEUVRE ACCOMPLIE, LES RESULTATS DES EFFORTS CONSENTIS.
- J'AJOUTERAI, ET CECI EST EGALEMENT IMPORTANT, QUE VOS METIERS SONT LIES A LA VIE QUOTIDIENNE. ILS VOUS ENGAGENT DANS CETTE VIE ET DANS LA SOCIETE. L'UNE ET L'AUTRE - LA VIE ET LA SOCIETE - ONT BESOIN DE VOUS. ELLES VOUS ACCUEILLERONT ET MEME S'ADAPTERONT A VOUS.
IL EST DONC NORMAL QUE L'APPRENTISSAGE AIT SA PLACE A PART ENTIERE DANS NOTRE SYSTEME EDUCATIF. MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA CHAMBRE DES METIERS, L'ETAT RECONNAIT SES DEVOIRS DANS CE DOMAINE.
- VOUS SAVEZ QU'A LA DEMANDE DES PROFESSIONNELS, UN PROTOCOLE D'ACCORD A ETE PASSE ENTRE L'ASSEMBLEE PERMANENTE DES CHAMBRES DE METIERS ET LE MINISTRE DE L'EDUCATION 'CHRISTIAN BEULLAC' EN_VUE D'OUVRIR PLUS LARGEMENT L'ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE SUR LES REALITES PROFESSIONNELLES, PAR L'EXTENSION DES CLASSES PREPARATOIRES A L'APPRENTISSAGE. CETTE DECISION NE REMET PAS, BIEN ENTENDU, EN_CAUSE LE CONTROLE DE L'EDUCATION SUR L'ENSEMBLE DES JEUNES FRANCAIS EN AGE SCOLAIRE.
- PLUS GENERALEMENT, L'ETAT INTERVIENT POUR LES EQUIPEMENTS, LE FONCTIONNEMENT ET LA PEDAGOGIE DES CENTRES DE FORMATION D'APPRENTIS.
EN-MATIERE D'EQUIPEMENTS, GRACE-AUX EFFORTS CONJUGUES DE L'ETAT QU'IL NE FAUT PAS OUBLIER DANS CE PALMARES, DES COLLECTIVITES LOCALES, QUE J'AI MENTIONNEES TOUT A L'HEURE, ET DES PROFESSIONNELS EUX-MEMES, NOTRE PAYS A ETE DOTE, EN MOINS DE DIX ANS, D'UN RESEAU D'ETABLISSEMENTS MODERNES ET ADAPTES.
- IL M'A ETE SIGNALE TOUT A L'HEURE CERTAINES LACUNES SUBSISTANT DANS CETTE ORGANISATION ET JE SOUHAITE QUE LES ANNEES 80 '1980' ET 81 '1981' PERMETTENT, MESSIEURS LES MINISTRES, DE COMPLETER CE RESEAU.
- PRES DE 500 'NOMBRE' CENTRES DE FORMATION D'APPRENTIS PERMETTENT DESORMAIS DE DISPENSER AUX JEUNES FRANCAISES ET AUX JEUNES FRANCAIS UN ENSEIGNEMENT DE QUALITE.
- "LES TRENTE ORMEAUX" 'CENTRE DE FORMATION D'APPRENTIS DE NIORT' M'APPARAIT, A CET EGARD, COMME UNE REALISATION EXEMPLAIRE. MAIS JE SAIS QUE NOTRE APPAREIL DE FORMATION EST SATURE DANS CERTAINES SPECIALITES ET QU'A L'HEURE ACTUELLE TROP DE CANDIDATURES DOIVENT ETRE REFUSEES.
- IL EST INDISPENSABLE, SURTOUT DANS UNE PERIODE OU LES PROBLEMES D'EMPLOI SONT DIFFICILES, QUE LA FRANCE OFFRE A SA JEUNESSE, A TOUTE SA JEUNESSE, LES MOYENS DE FORMATION PRATIQUE QU'ELLE DEMANDE. C'EST POURQUOI UN EFFORT SUPPLEMENTAIRE DES POUVOIRS PUBLICS A ETE DECIDE PAR LE GOUVERNEMENT.
- LE GOUVERNEMENT VIENT DE PORTER DE 50 % A 80 % 'STATISTIQUES' LE TAUX MAXIMUM DE PRISE EN CHARGE PAR L'ETAT DES OPERATIONS D'EQUIPEMENT EN-MATIERE DE CFA 'CENTRE DE FORMATION D'APPRENTIS'. EN-MATIERE DE FONCTIONNEMENT, L'AIDE DE L'ETAT, QUI S'AJOUTE A L'EFFORT DE LA PROFESSION, AURA TRIPLE EN 5 ANS : ELLE SERA PASSEE DE 170 'SOMME' MILLIONS DE FRANCS EN 1975 A 519 MILLIONS DE FRANCS EN 1980.
MAIS JE SAIS QUE LE PROBLEME N'EST PAS SEULEMENT LA QUANTITE DES RESSOURCES, IL EST AUSSI CELUI DU MODE DE CALCUL DES SUBVENTIONS AUX CENTRES DE FORMATION. C'EST POURQUOI JE DEMANDE AU SECRETAIRE_D_ETAT CHARGE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE 'JACQUES LEGENDRE' D'EXAMINER CE PROBLEME ET DE PROPOSER AU GOUVERNEMENT UNE REFORME PERMETTANT DE MIEUX ADAPTER LES SUBVENTIONS AUX BESOINS REELS DE CHAQUE CENTRE.
- EN-MATIERE DE PEDAGOGIE, L'ENSEIGNEMENT S'EST PROGRESSIVEMENT ADAPTE AUX ASPIRATIONS DES APPRENTIS ET AUX SOUHAITS DES PROFESSIONNELS.
- LA DETERMINATION DES PROGRAMMES ET LES MODALITES DE LEUR ENSEIGNEMENT SONT FIXEES GRACE-A UNE ETROITE COOPERATION ENTRE LE MINISTRE DE L'EDUCATION 'CHRISTIAN BEULLAC' ET LES REPRESENTANTS DES PROFESSIONNELS.
- LEUR OBJECTIF DOIT ETRE DE NE JAMAIS LAISSER L'APPAREIL DE FORMATION S'ECARTER OU S'ELOIGNER DES DEBOUCHES QUI ASSURENT L'EMPLOI. ET JE DEMANDE A TOUS CEUX QUI TRAVAILLENT, QUI ENSEIGNENT DANS CES CENTRES DE FORMATION, D'ETRE TRES ATTENTIFS A ADAPTER CONSTAMMENT LES METHODES DE FORMATION AUX PERSPECTIVES DE DEBOUCHES EN-MATIERE D'EMPLOI.
- L'ORGANISATION DES CYCLES DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT AU PROFIT DES PROFESSEURS S'EST DEJA BEAUCOUP AMELIOREE, MAIS LES RESULTATS DOIVENT ETRE ENCORE AMPLIFIES. C'EST POURQUOI JE DEMANDE AU MINISTRE DE L'EDUCATION, AU MINISTRE DU COMMERCE ET DE L'ARTISANAT 'MAURICE CHARRETIER', ET AU SECRETAIRE_D_ETAT CHARGE DU PROBLEME 'JACQUES LEGENDRE' DE PRESENTER CONJOINTEMENT DES PROPOSITIONS POUR FRANCHIR UNE NOUVELLE ETAPE DANS CE DOMAINE.
JE NE VOUDRAIS PAS TERMINER SUR CE POINT SANS SOULIGNER QUE LA REUSSITE DE CETTE FILIERE DE FORMATION EST DUE, AUSSI, A LA QUALITE ET AU DEVOUEMENT DES MAITRES D'APPRENTISSAGE. C'EST POURQUOI JE SUIS HEUREUX, MONSIEUR LE PRESIDENT, QUE VOUS AYEZ INVITE DANS CETTE SALLE, A COTE DES APPRENTIS, BEAUCOUP DE CEUX QUI CONSENTENT A ETRE DES MAITRES D'APPRENTISSAGE.
- SANS LES SACRIFICES QU'ILS CONSENTENT, C'EST TOUTE LA PROFESSION - ET C'EST UN LARGE SECTEUR DES ACTIVITES INDUSTRIELLES DE LA FRANCE - QUI PERDRAIT CET APPORT VITAL QUE CONSTITUENT LES JEUNES APPRENTIS SORTANT DE LEUR FORMATION.
- VOUS SAVEZ QUE LES POUVOIRS PUBLICS ONT TENU A RECONNAITRE ET A FACILITER LE ROLE DES MAITRES D'APPRENTISSAGE AU-COURS DE CES DERNIERES ANNEES.
- ET JE RAPPELLE RAPIDEMENT LES MESURES PRISES A CET EGARD. L'ETAT, CET ETAT QU'ON CRITIQUE SOUVENT, CET ETAT QU'ON JUGE LOINTAIN ET INDIFFERENT VIS-A-VIS DE CERTAINS PROBLEMES DE LA VIE ECONOMIQUE ET SOCIALE, L'ETAT A PRIS EN CHARGE LES COTISATIONS SOCIALES PATRONALES ET OUVRIERES AFFERENTES AUX APPRENTIS ET IL A CREE UN FONDS DE PEREQUATION POUR SUPPORTER, A LA PLACE DES ARTISANS ET DES ENTREPRISES DE MOINS DE 10 'NOMBRE' SALARIES, LES SALAIRES DES APPRENTIS QUI SUIVENT UN COURS DANS UN CENTRE DE FORMATION. ENFIN, LES PROCEDURES ADMINISTRATIVES EN_VUE DE L'EMBAUCHE D'APPRENTIS ONT ETE ALLEGEES.
- ET J'AI DEMANDE QUE LES TEXTES D'APPLICATION PERMETTANT LA MISE EN_OEUVRE DE CES MESURES SOIENT PRIS RAPIDEMENT. POUR CITER UN ORDRE DE GRANDEUR, JE VOUS INDIQUERAI QUE C'EST AU TOTAL PRES DE 1 MILLIARD 'SOMME' DE FRANCS QUE LA COLLECTIVITE NATIONALE ACCORDE AU SECTEUR DE L'APPRENTISSAGE. CE _CONCOURS EST JUSTIFIE. MAIS IL DONNE LA MESURE DE L'IMPORTANCE QUE LES POUVOIRS PUBLICS ACCORDENT A CETTE FILIERE DE FORMATION.
JE CONSTATE CEPENDANT, MONSIEUR LE PRESIDENT, APRES VOUS, QUE LES SOURCES DE CES FINANCEMENTS SONT TRES DIVERSES ET QU'IL EST PARFOIS DIFFICILE POUR LES PARTENAIRES DE L'ETAT D'EN DEBROUILLER LES MECANISMES.
- C'EST POURQUOI IL ME SEMBLE UTILE, EN REPONSE A VOTRE SUGGESTION, QUE LE GOUVERNEMENT PROCEDE A L'ETUDE D'UNE AMELIORATION DES CIRCUITS DE FINANCEMENT ACTUELS, DANS LE SENS D'UNE SIMPLIFICATION ET D'UNE ACCELERATION DES PROCEDURES. IL FAUDRA MEME ALLER JUSQU'A EXAMINER SI LA SOLUTION QUE VOUS AVEZ ENVISAGEE D'UN FONDS COMMUN POURRAIT CONSTITUER LA REPONSE APPROPRIEE A CE PROBLEME.
- UN AUTRE PROBLEME SUBSISTE EN-MATIERE D'APPRENTISSAGE, MALGRE LES SUCCES, MALGRE LES EFFORTS. IL CONCERNE LA SITUATION DES APPRENTIS EUX-MEMES, DONT LES DROITS NE SONT PAS TOUJOURS CLAIREMENT DEFINIS.
- SUR CE SUJET, LA CHARTE DE L'ARTISANAT ME PARAIT CONSTITUER LE _CADRE LE MIEUX ADAPTE POUR PROGRESSER. JE SOUHAITE QU'ELLE CONTIENNE DES PROPOSITIONS PRECISES SUR CE POINT.
- AINSI, LES EFFORTS DE L'ETAT, DES COLLECTIVITES LOCALES ET DES PROFESSIONNELS ONT ABOUTI A DOTER LA FRANCE D'UN SYSTEME D'APPRENTISSAGE SOLIDE ET EFFICACE, APPELE A SE DEVELOPPER ENCORE.
JE VOUDRAIS FAIRE ALLUSION, MONSIEUR LE PRESIDENT, A TROIS PROBLEMES QUE VOUS AVEZ EVOQUES TOUT A L'HEURE.
- D'ABORD, POUR VOUS FELICITER D'AVOIR ACCUEILLI DANS VOTRE ORGANISATION DES APPRENTIS ET DES MAITRES VENUS D'ETATS D'AFRIQUE ET JE SALUE A CETTE OCCASION LES JEUNES IVOIRIENNES ET LES JEUNES IVOIRIENS QUE J'AI RENCONTRES AU-COURS DE LA VISITE DE CE CENTRE.
- J'AI NOTE ENSUITE L'ALLUSION A LA FOIS DISCRETE ET TRANSPARENTE QUE VOUS AVEZ FAIT AU PROBLEME DE LA PISCINE. JE NE CONNAIS PAS, MONSIEUR LE MAIRE, L'EQUIPEMENT AQUATIQUE DE NIORT. NEANMOINS, JE DEMANDERAI A MONSIEUR LE MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS 'JEAN-PIERRE SOISSON', DE REGARDER S'IL Y A _LIEU, COMME VOUS LE PENSEZ, DE COMPLETER CET EQUIPEMENT ET ALORS DE VOUS APPORTER SON _CONCOURS.
- LA TROISIEME REMARQUE QUE JE FERAI PORTE SUR LA TRES GRANDE DIFFERENCE DU NOMBRE DES APPRENTIS EN FRANCE ET DANS D'AUTRES PAYS. ET JE VOUS DIRAI QUE NOUS DEVONS REFLECHIR AU DEVELOPPEMENT DE L'APPRENTISSAGE INDUSTRIEL. NOUS AVONS ACTUELLEMENT UN APPRENTISSAGE ARTISANAL TRES ACTIF, IL FAUT SE POSER LA QUESTION DE SAVOIR SI UN DISPOSITIF DE MEME INSPIRATION, ADAPTE NATURELLEMENT A LA DIVERSITE DES METIERS ET DES PROBLEMES, NE DEVRAIT PAS ETRE MIS EN_PLACE EN CE QUI CONCERNE L'APPRENTISSAGE INDUSTRIEL.
JE VOUDRAIS MAINTENANT, EN CONCLUSION, VOUS DIRE QU'IL NE SUFFIT PAS, EN-MATIERE D'APPRENTISSAGE, DE METTRE EN_PLACE DES MOYENS. IL FAUT AUSSI SE PREOCCUPER DE LEUR FINALITE ET IL FAUT DONC REPONDRE A CETTE QUESTION DE LA JEUNESSE : VERS QUEL AVENIR ALLONS-NOUS ?
- J'AI DEJA DIT, A L'OCCASION DE MON VOYAGE DANS LA REGION VOISINE D'AQUITAINE, QUE LES FRANCAIS NE DOIVENT PAS REDOUTER LEUR AVENIR. JE SAIS QU'A L'HEURE ACTUELLE, LES ENQUETES LE MONTRENT, LES FRANCAISES ET LES FRANCAIS REDOUTENT LEUR AVENIR. ILS CROIENT AU TOTAL QUE LEUR AVENIR SERA MOINS FAVORABLE QUE NE L'EST LEUR SITUATION PRESENTE ET ILS CROIENT, D'AILLEURS EN SE TROMPANT, QUE LEUR SITUATION ACTUELLE EST MOINS FAVORABLE QUE CELLE QUE LA FRANCE A CONNUE DANS LE PASSE. EH BIEN, DE MEME QU'ON PEUT DIRE, SANS CRAINTE DE SE TROMPER, QU'A L'HEURE ACTUELLE, LE NIVEAU DE PRODUCTION ET LE NIVEAU_DE_VIE EN FRANCE SONT LES PLUS ELEVES DE L'HISTOIRE ECONOMIQUE DE NOTRE PAYS, DE MEME IL FAUT SAVOIR QUE LA PRESSION ECONOMIQUE ET SOCIALE DE LA FRANCE EST APPELEE A SE POURSUIVRE.
- L'INQUIETUDE VIENT SANS DOUTE DU FAIT QUE LE RYTHME DE PROGESSION DANS L'AVENIR SERA EN EFFET DIFFERENT DE CELUI QUI A PU ETRE CONNU DANS CERTAINES PERIODES EXCEPTIONNELLES DU PASSE ET QUI REPOSAIENT SUR DES SITUATIONS QUE NOUS N'AVONS NI LES MOYENS, NI D'AILLEURS PROBABLEMENT LE DESIR DE RECREER A NOUVEAU. CES SITUATIONS, CELLES QU'ON A APPELEES LA SOCIETE DE CONSOMMATION, REPOSAIENT SUR DES PRIX TRES BAS DE L'ENERGIE QUE NOUS IMPORTIONS DES PAYS EN DEVELOPPEMENT ET REPOSAIENT SUR LA REMUNERATION TRES MODESTE DE CERTAINES CATEGORIES DE TRAVAILLEURS ET NOTAMMENT DE TRAVAILLEURS IMMIGRES. ET LA SITUATION D'AVENIR DE L'ECONOMIE FRANCAISE, EN EFFET, NE RETROUVERA PAS TELLE SITUATION MAIS, PAR CONTRE, VOUS POUVEZ ETRE ASSURES QUE L'ECONOMIE FRANCAISE POURSUIVRA SA PROGESSION QUI NE S'EST PAS ARRETEE AVEC LA CRISE. C'EST POURQUOI, JEUNES APPRENTIS DE FRANCE, LA CONFIANCE DANS L'AVENIR DOIT ETRE PARTICULIEREMENT VOTRE MARQUE.
VOUS SAVEZ AUSSI QUE LA FRANCE VIT DANS UN SYSTEME QUI PRIVILEGIE L'ESPRIT D'INITIATIVE ET LA LIBERTE D'ENTREPRENDRE. CELLES ET CEUX D'ENTRE VOUS QUI LE VOUDRONT USERONT DE CETTE LIBERTE QUI LEUR SERA LAISSEE LARGEMENT OUVERTE POUR CREER A LEUR TOUR UNE ENTREPRISE ARTISANALE ET POUR DEVENIR AINSI LEUR PROPRE MAITRE.
- A L'HEURE ACTUELLE, 60 % 'STATISTIQUE' DES ARTISANS SONT D'ANCIENS APPRENTIS. ET ON TROUVE PARMI EUX LES PLUS EMINENTS DES REPRESENTANTS PROFESSIONNELS DE L'ARTISANAT.
- VOTRE FORMATION VOUS OUVRE DONC D'IMPORTANTES PERSPECTIVES DE PROMOTION. MAIS VOTRE CONFIANCE EN L'AVENIR PEUT AUSSI S'APPUYER SUR LE CHANGEMENT PREVISIBLE DE NOTRE SOCIETE ELLE-MEME. VOUS SAVEZ QUE NOTRE SOCIETE EVOLUE DANS UN SENS QUI DONNERA DE PLUS EN PLUS D'IMPORTANCE A LA QUALITE PAR-RAPPORT A LA QUANTITE. OR, L'ARTISANAT EST BIEN PLACE POUR SATISFAIRE DE TELS BESOINS.
- DANS UN MONDE OU LES CHANGEMENTS RAPIDES SERONT LA REGLE, L'ARTISANAT TROUVERA DANS SA SOUPLESSE UN DEUXIEME ATOUT.
- ENFIN, JE SUIS PERSUADE QUE LES TYPES D'ORGANISATION VERS LESQUELS NOUS ALLONS, SERONT, PAR NECESSITE, BEAUCOUP PLUS DECENTRALISES, BEAUCOUP MOINS GIGANTESQUES QUE CEUX QUE NOUS AVONS CONNUS ET DONC BEAUCOUP PLUS PROCHES DES PETITES ENTREPRISES. C'EST POURQUOI LES ENTREPRISES DANS LESQUELLES VOUS VIVREZ, C'EST POURQUOI LA CHARTE QUI ENGAGERA L'AVENIR DE L'ARTISANAT, REPOSERONT SUR LE DEVELOPPEMENT ET SUR LA MODERNISATION DU SECTEUR DES METIERS.
JE VOUDRAIS, MONSIEUR LE PRESIDENT, APRES AVOIR TRAITE DES PROBLEMES DE L'ARTISANAT, DEVANT CETTE AUDIENCE QUI, EN-RAISON DE SON NOMBRE, EST RESTEE DEBOUT ET DONT CERTAINS ELEMENTS ONT SOUFFERT DE LA TEMPERATURE, JE VOUDRAIS, EN CONCLUSION, M'ADRESSER AUX APPRENTIS.
- DANS UN AN POUR LES UNS, AU PRINTEMPS DE 1980 'ANNEE', DANS DEUX ANS POUR LES AUTRES, AU PRINTEMPS DE 1981, VOUS ALLEZ COMMENCER VOTRE VIE PROFESSIONNELLE, VOTRE VIE DE JEUNES HOMMES ET DE JEUNES FEMMES RESPONSABLES DE VOUS-MEMES.
- ENSUITE, SI L'ON CALCULE VOTRE AGE, PLUS DE LA MOITIE DE CETTE VIE, DE VOTRE VIE PROFESSIONNELLE, SE DEROULERA DANS LE VINGT ET UNIEME 'XXIE' SIECLE. C'EST-A-DIRE QUE LE MODE_DE_VIE QUI SERA LE VOTRE, LE TRAVAIL QUI SERA LE VOTRE, LA SOCIETE DANS LAQUELLE VOUS VIVREZ PLUS DE LA MOITIE DE VOTRE VIE, CE N'EST PAS LA SOCIETE QUE NOUS AVONS CONNUE, CE N'EST PAS LA SOCIETE QUE CERTAINS S'ACHARNENT A VOULOIR MAINTENIR TELLE QUELLE, COMME SI, PAR UN HASARD EXTRAORDINAIRE, LE PASSE AVAIT SU A LUI SEUL RESOUDRE TOUS LES PROBLEMES ECONOMIQUES, SOCIAUX OU MORAUX DE LA FRANCE.
- VOUS ALLEZ VIVRE AU CONTRAIRE DANS UNE VIE PROFESSIONNELLE ET DANS UNE SOCIETE NOUVELLES. DANS CETTE VIE PROFESSIONNELLE, DANS CETTE SOCIETE, QU'EST-CE QUE VOUS AUREZ A FAIRE ?
VOUS AVEZ OBSERVE, AU-COURS DES DERNIERES ANNEES, QUE LE PROGRES TECHNIQUE, QUE L'EVOLUTION DE LA SOCIETE, ONT ETE EXCEPTIONNELLEMENT RAPIDES ET CECI EST BIEN ENTENDU APPELE A SE POURSUIVRE. ET IL EST TRES IMPORTANT QUE, POUR FAIRE_FACE A CES PROBLEMES, VOUS DISPOSIEZ DE DEUX GRANDES FORCES.
- CES DEUX GRANDES FORCES SERONT L'UNE LA QUALITE DE LA FORMATION DE BASE QUE VOUS RECEVEZ. C'EST POURQUOI CES DEUX ANNEES QUE VOUS PASSEZ DANS VOTRE FORMATION SONT DES ANNEES QUE VOUS RETROUVEREZ ENSUITE, TOUTE VOTRE VIE, COMME UNE SORTE DE SUPPORT DANS L'ACTIVITE PROFESSIONNELLE QUI SERA LA VOTRE. ELLE VOUS SERA ACQUISE POUR TOUTE VOTRE EXISTENCE ET ELLE PERMETTRA TOUTES LES EVOLUTIONS ET TOUTES LES ADAPTATIONS QUI SE REVELERONT NECESSAIRES.
- ET L'AUTRE, C'EST VOTRE ESPRIT D'_ENTREPRISE, C'EST VOTRE ESPRIT DE FUTUR ARTISAN FRANCAIS, C'EST-A-DIRE VOTRE CAPACITE A VOUS ADAPTER AUX CHANGEMENTS, A VOUS TENIR INFORMES ET MIEUX ENCORE A UTILISER LE CHANGEMENT POUR ALLER PLUS LOIN DANS LA VOIE DE VOTRE REUSSITE PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE.
- LES APPRENTIS DE FRANCE, ICI ET AILLEURS, LES 220000 'NOMBRE' APPRENTIS DE FRANCE, ILS ONT, JE LE SAIS, CES FORCES ET CETTE CAPACITE : J'EN AI CONSTATE L'EXISTENCE TOUT AU LONG DE MES VISITES, TOUT A L'HEURE, JE LES CONSTATERAI ENCORE DANS UN INSTANT, MONSIEUR LE PRESIDENT, EN DISCUTANT AVEC VOS MAITRES ET AVEC VOUS-MEME.
- C'EST POURQUOI LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VENANT VOUS VOIR A VOULU D'ABORD PARLER DES PROBLEMES DE CETTE FONCTION ESSENTIELLE DE LA FORMATION DE LA JEUNESSE FRANCAISE QUI EST L'APPRENTISSAGE ET IL A VOULU ENSUITE, S'ADRESSANT DIRECTEMENT A VOUS, MALGRE LES CRAINTES, MALGRE LES ADAPTATIONS, MALGRE LES TOURMENTS DE L'EPOQUE, VOUS DIRE : APPRENTIS DE FRANCE, VOUS POUVEZ FAIRE CONFIANCE A L'AVENIR.
- VIVE L'APPRENTISSAGE |
- VIVE L'ARTISANAT |
- VIVE LA FRANCE |

Rechercher