CM. 8 avril 1981 L'enseignement de la musique et de la danse. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

CM. 8 avril 1981 L'enseignement de la musique et de la danse.

Personnalité, fonction : ORNANO MICHEL D'.

FRANCE. Ministre de l'Environnement et du Cadre de vie

ti : L'enseignement de la musique et de la danse.Ï Le ministre de la Culture et de la Communication, a présenté le bilan des actions entreprises dans le domaine de la musique et de la danse.Ï Elles ont consisté en premier lieu dans le renforcement et la réorganisation de l'enseignement supérieur et professionnel, notamment :Ï - pour la musique, par la rénovation des statuts du Conservatoire supérieur de Paris et la création du nouveau conservatoire national supérieur de musique de Lyon ;Ï - pour la danse, par la création, au Palais de Chaillot, du centre chorégraphique international confié à Maurice Béjart et l'installation dans les locaux fonctionnels de l'école de danse de l'Opéra, dans la perspective d'une ouverture à la fin de 1982.Ï Une aide accrue aux collectivités locales, qui s'est traduite par une augmentation des crédits de 166 % en deux ans, a permis d'améliorer les établissements d'enseignement de la musique existants et de créer de nouveaux établissements dans les régions moin s favorisées. Une aide spécifique d'incitation pour les petites écoles en milieu rural a été instituée.Ï Enfin, une place nouvelle va être donnée à la musique dans l'enseignement général :Ï - une heure d'éducation musicale hebdomadaire sera rendue obligatoire dans l'enseignement primaire ;Ï - la formation initiale et continue des instituteurs en-matière musicale sera renforcée ;Ï - le baccalauréat de technicien, option musique ou danse, fera l'objet d'une réforme.Ï - au-cours des deux dernières années, plus de six cents chorales ont été créées dans l'enseignement secondaire. Le nombre de postes de professeurs de musique mis au concours du CAPES a augmenté au-cours des trois dernières années ; il atteindra 175 en 1981.Ï L'ensemble de cette politique a pour objet de permettre au plus grand nombre possible de jeunes enfants d'accéder à une pratique musicale et de donner à la France une vie musicale diversifiée et de qualité.

Rechercher