CM. 9 septembre 1981 La mort de l'ambassadeur de France au Liban | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

CM. 9 septembre 1981 La mort de l'ambassadeur de France au Liban

C

ti : La mort de l'ambassadeur de France au Liban.
- Le conseil a marqué son émotion à la suite de l'attentat dont a été victime l'Ambassadeur de France à Beyrouth le 4 septembre. Comme l'a assitôt déclaré le président de la République, M. Louis Delamare a constamment rempli sa mission d'ambassadeur de France en grand diplomate et en homme de courage et a bien représenté la France en mettant toute son intelligence et son coeur au service de la compréhension du Liban dans une phase si difficile de l'histoire d'un pays ami.
- Le conseil a décidé d'élever à-titre posthume Louis Delamare à la dignité d'ambassadeur de France. M. Delamare a été également cité à l'ordre de la Nation "pour avoir assumé les hautes responsabilités de sa charge jusqu'au sacrifice de sa vie".
- La déterioration de la situation au Liban, soulignée ainsi d'une manière tragique, le recours toujours plus fréquent à la violence dans le Moyen-Orient préoccupent le présidentde la République et le gouvernement qui ont réaffirm é la volonté de la France de contribuer, dans la mesure de ses moyens, au retour à la paix, notamment au Liban o| les souffrances des populations, en-particulier dans la capitale, ont atteint les limites de l'intolérable.

Rechercher