CM. 13 juillet 1983 La politique du temps libre. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

CM. 13 juillet 1983 La politique du temps libre.

Personnalité, fonction : AVICE Edwige.

FRANCE. Ministre du temps libre de la jeunesse et des sports

ti : La politique du temps libre
- Madame le ministre délégué au temps libre, à la jeunesse et aux sports a présenté une communication sur les grandes orientations de la politique du temps libre. Cette politique a pour objet de permettre a chacun de :
- 1) organiser librement ses loisirs
- Indépendamment des mesures concernant les loisirs de vacances présentées au Conseil des ministres du 18 mai dernier, les actions menées comprennent l'encouragement à la pratique des activités physiques sportives et de pleine nature et l'intensification des activités culturelles (expression artistique, loisirs scientifiques et techniques, connaissance et expression des identités culturelles, culture cinématographique).
- Ces actions seront développées dans le cadre d'une politique contractuelle avec les grandes fédérations d'éducation populaire.
- 2) participer à des activités responsables
- Il s'agit de favoriser un développement harmonieux de la vie associative auquel contribueront les propositions émises par le Conseil national de la vie associative, qui a été installé par le Premier ministre le 5 juillet dernier.
- Les initiatives des jeunes seront encouragées dans le programme "A.J.I.R." (aventure, jeunesse, initiatives, responsabilité).
- Les Universités populaires auront un rôle-particulier à jouer dans cette direction.
- 3) disposer d'un meilleur accès aux moyens d'information
- Il s'agit de faciliter, pour tous les publics et particulièrement pour les jeunes, la connaissance critique et la maîtrise de l'utilisation des moyens modernes de communications.
- Contribueront à cet objectif d'une part, la création d'ateliers départementaux de la communication sociale, cogérés par les collectivités locales et les associations d'éducation populaire et, d'autre part, celle d'une médiathèque mise au service des associations à l'Institut national d'éducation populaire.
- Parallèlement, le gouvernement poursuivra les études engagées sur l'aménagement du temps de travail et des rythmes de vie. Il en couragera la formation des citoyens aux aspects économiques de la vie quotidienne et mettra en place, en liaison avec l'I.N.S.E.E., un dispositif permanent d'évaluation des données économiques du temps libre. Il incitera les partenaires sociaux et les collectivités locales à développer leurs initiatives en faveur de l'aménagement des rythmes de travail.

Rechercher