CM. 4 juillet 1984 L'application de la réforme de l'enseignement supérieur. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

CM. 4 juillet 1984 L'application de la réforme de l'enseignement supérieur.

Personnalité, fonction : SAVARY Alain.

FRANCE. Ministre de l'éducation nationale

ti : De nouveaux premiers cycles universitaires visant à mieux préparer les étudiants à leur vie professionnelle seront mis en place dès la prochaine rentrée pour plus de 60000 étudiants.
- Le ministre de l'éducation nationale a rendu compte au Conseil des ministres de la progression des réformes relatives à l'enseignement supérieur.
- Indépendamment des statuts des enseignants-chercheurs qui ont fait l'objet du décret du 6 juin 1984, l'application de la loi du 26 janvier 1984 comporte deux volets principaux : les réformes pédagogiques et les réformes institutionnelles.
- 1 - Les orientations pédagiques sont marquées par la volonté de mieux former des étudiants plus nombreux et par l'affirmation de la personnalité propre de chaque établissement.
- La réalisation du premier objectif suppose que de nouveaux premiers cycles soient mis en place en vue, d'abord, d'organiser une bonne orientation des étudiants, ensuite, de constituer l'assise professionnelle des formations qui suivent le baccalauréa t. A cet égard, la préparation de la rentrée 1984 a été active et fructueuse : presque toutes les universités ont proposé des projets de rénovation de leurs premier cycles ; ceux qui ont été retenus, après une phase de concertation, intéresseront plus de 60000 étudiants dès 1984-85. Un nouveau diplôme national est créé : le diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques (DEUST), destiné à donner une qualification professionnelle précise dès la fin du premier cycle.
- La réalisation du second objectif s'appuiera notamment sur la réforme du troisième cycle qui comporte l'institution d'un doctorat unique et d'une procédure d'habilitation à diriger des recherches. Le choix par chaque établissement de priorités précises conformes à ses spécialisations en recherche permettra de faire bénéficier les étudiants, dès l'année 1984-85, de l'encadrement scientifique le plus qualifié.
- 2 - En ce qui concerne les institutions universitaires, le développement de la politique contractuel le établira de nouveaux rapports entre l'Etat et les universités. Cette démarche, déjà utilisée pour les programmes de recherche et pour la rénovation des premiers cycles, doit permettre aux établissements d'enseignement supérieur d'accéder à une réelle autonomie et d'assumer la responsabilité de leurs choix pédagogiques et scientifiques.
- En même temps, les universités et les autres établissements d''enseignement supérieur sont invités à élaborer leurs nouveaux statuts dans le cadre de la loi du 26 janvier 1984 et dans l'esprit des missions qui leur sont confiées, en particulier le développement de nouvelles filières professionnelles, la formation permanente et la valorisation de la recherche.

Rechercher