Conseil des ministres du 22 Mai 1985 Mesures d'ordre individuel. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 22 Mai 1985 Mesures d'ordre individuel.

ti : Le Conseil des ministres a adopté les mesures individuelles suivantes :
- Sur proposition du Premier ministre :
- M. Fernand Wibaux, ministre plénipotentiaire, est nommé délégué du Gouvernement, Haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie et dépendances.
- Sur proposition du ministre de la défense :
- Le général d'armée aérienne Jean Saulnier, chef de l'état-major particulier du Président de la République, est nommé chef d'état-major des armées à compter du 1er août 1985, en remplacement du général d'armée Jeannou Lacaze.
- A compter de la même date, le général Jeannou Lacaze sera nommé conseiller spécial du ministre de la défense pour les relations militaires avec les pays du continent africain ayant conclu avec la France des accords de défense et des accords de coopération en matière de défense.
- Le général de corps d'armée Gilbert Forray est élevé, dans la 1ère section, aux rang et appellation de général d'armée à compter du 1er août 1985. A compter de la même date, il sera appelé par le Président de la République à exercer les fonctions de chef de son état-major particulier.
- Le général de division Paul Lardry est nommé commandant de la Force d'action rapide à compter du 1er août 1985, en remplacement du général Forray.
- Le contre-amiral André Deloince est nommé chef de la mission militaire française auprès du commandant en chef des forces alliées sud-Europe.
- Le général de division aérienne François Mermet est élevé, dans la 1ère section, aux rang et appellation de général de corps aérien et nommé directeur des centres d'expérimentations nucléaires.
- Le général de division aérienne Jacques Bourillet est nommé commandant la 3ème région aérienne.
- Le général de brigade aérienne Philippe Vougny est nommé commandant la 2ème région aérienne.
- En outre, diverses mesures d'ordre individuel relatives à la nomination, à la promotion, à l'affectation et à la situation administrative d'officiers généraux et d'officiers supérieurs de l'armement, de l'armée de terre, de la marine, de l'armée de l'air et de la gendarmerie nationale ont été adoptées.

Rechercher