Conseil des ministres du 17 Juillet 1985 La sécurité routière. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 17 Juillet 1985 La sécurité routière.

Personnalité, fonction : QUILES Paul.

FRANCE. Ministre de l'urbanisme du logement et des transports

ti : Le renforcement des actions pour la sécurité routière : vitesse minimale de dépassement sur les autoroutes et meilleur contrôle des infractions.
- Le ministre de l'urbanisme, du logement et des transports a présenté au Conseil des ministres une communication relative à la politique de sécurité routière.
- La lutte contre les accidents de la circulation revêt une importance particulière pendant la période estivale.
- La mobilisation, organisée partout sur le terrain à travers les contrats "objectif moins 10 %" et le programme "Réagir" qui visent à réduire le nombre des accidents et à mieux en élucider les causes, commence à porter ses fruits.
- Pour la première fois depuis 1964, et alors que le trafic a été depuis cette date multiplié par plus de 2,5, le nombre des tués sur la route est inférieur, sur les douze dernier mois, à 11 000. Une nette amélioration a été constatée depuis le début de l'année (17 % en moins).
- Le gouvernement a décidé d'intensifier ses efforts pour que les progrès se poursuivent à un rythme soutenu au cours des prochaines années.
- Les principes d'une politique rénovée du contrôle des infractions ont été définis. Il s'agit, d'une part, de combattre les comportements qui violent délibérément les règles et mettent en danger la vie des autres usagers et, d'autre part, de mieux informer le public sur les buts et les modalités du contrôle.
- Afin de réduire les risques d'accident, il a été décidé qu'à partir du 1er août les conducteurs qui empruntent la voie de circulation de gauche d'une autoroute devront rouler à une vitesse au moins égale à 80 km/heure.

Rechercher