Conseil des ministres du 30 Octobre 1985 Les actions de lutte contre la pauvreté et la précarité pour l'hiver 1985-1986. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 30 Octobre 1985 Les actions de lutte contre la pauvreté et la précarité pour l'hiver 1985-1986.

Personnalité, fonction : DUFOIX Georgina.

FRANCE. Ministre des affaires sociales et de la solidarité nationale et porte parole du gouvernement

ti : Un plan d'urgence pour renforcer l'action contre la précarité menée sur le terrain par les autorités locales et les associations.
- Madame le ministre des affaires sociales et de la solidarité nationale, porte-parole du Gouvernement, a présenté au Conseil des ministres les actions de lutte contre la pauvreté et la précarité prévues pour l'hiver 1985 - 1986.
- Le Gouvernement a déployé depuis quatre ans des efforts considérables de prévention :
- en revalorisant fortement les prestations accordées aux familles, aux personnes âgées, aux handicapés et aux chômeurs en fin de droits ;
- en multipliant les programmes spécifiques destinés au développement des quartiers, à la lutte contre l'illettrisme et au départ en vacances des jeunes des milieux défavorisés.
- Par ailleurs, à l'automne 1984, un dispositif visant à faire face aux situations de détresse et aux urgences les plus grandes a été mis en oeuvre.
- Afin de poursuivre en les renforçant les actions déjà entreprises et d'engager de nouvelles initiatives, le Gouvernement a décidé un nouveau programme d'un montant d'environ 1 milliard de francs.
- 1 - Logement des familles en difficulté.
- Les commissaires de la République recevront dès aujourd'hui l'instruction d'examiner personnellement la situation des familles sans ressources menacées d'expulsion.
- Des mesures seront prises, en collaboration avec EDF-GDF et après examen de chaque cas par les services sociaux compétents, en vue d'éviter les coupures de gaz et d'électricité pour les particuliers qui se trouvent dans l'impossibilité de payer leurs factures.
- Le bénéfice de l'allocation de logement social sera étendu à certaines catégories de chômeurs.
- Les fonds d'aide destinés à permettre aux familles en difficulté temporaire de payer leur loyer seront généralisées afin de couvrir l'ensemble des logements sociaux et de concerner une fraction plus importante des logements privés.
- Des fonds d'aide au relogement seront mis en place au profit des personnes mal logées ou privées de domicile.
- Des mesures visant à alléger pour les plus démunis les formalités nécessaires à l'obtention des aides personnelles au logement et à éviter leur suppression automatique en cas de difficulté pour payer les loyers seront arrêtées dans les prochains jours et entreront en application dès le 1er janvier 1986.
- Enfin, le dispositif d'hébergement d'urgence mis en place en 1984 sera reconduit, et si nécéssaire développé, durant l'hiver 1985-1986.

Rechercher