Communiqué des pays de la CEE, en date du 15 avril 1988, sur les pratiques israéliennes dans les territoires occupés. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des pays de la CEE, en date du 15 avril 1988, sur les pratiques israéliennes dans les territoires occupés.

Circonstances : Expulsion le 11 avril 1988 de huit Palestiniens des territoires occupés.

ti : Les Douze ont pris note avec préoccupation des récentes actions entreprises par les autorités israéliennes dans les territoires occupés, susceptibles d'accroître le manque de confiance entre Israéliens et Palestiniens et de rendre plus difficile l'établissement d'un règlement pacifique dans la Région. Ils sont touchés par les pertes de vies humaines occasionnées par la violence actuelle.
- Les Douze déplorent la déportation, le 11 avril 1988, de huit palestiniens des territoires occupés et la menace d'Israël d'en déporter douze autres. Comme les Douze l'ont exprimé dans leur démarche aux autorités israéliennes le 12 janvier 1988, une telle action est une violation manifeste de l'article 49 de la convention de Genève du 12 août 1949, relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre, et est en contradiction avec les résolutions 607 et 608 du Conseil de Sécurité des Nations unies de janvier 1988. Les Douze déplorent vivement la continuation des mesures de repression prises par Israël, y compris la destruction d'habitations, qui est une violation flagrante du droit international.
- En outre, les Douze regrettent la fermeture, intervenue le 30 mars 1988, du service de presse palestinien par les autorités israéliennes. Ce service a constitué une source importante d'informations pour ceux qui sont concernés par les développements dans les territoires occupés. Les Douze estiment que la dissimulation des faits et les restrictions de la liberté des moyens d'information compromettront la recherche d'une solution négociée dans la région.
- Les Douze lancent un appel aux autorités israéliennes pour qu'elles mesurent les effets qu'aura une telle action sur la situation dans les territoires occupés qui ne cesse de se déteriorer et sur la recherche d'une paix négociée durable.

Rechercher