Communiqué des services du Premier ministre, en date du 16 novembre 1988, sur la sécurité routière. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des services du Premier ministre, en date du 16 novembre 1988, sur la sécurité routière.

Personnalité, fonction : ROCARD Michel.

FRANCE. Premier ministre

Circonstances : Lettre circulaire de M. Michel Rocard aux membres du gouvernement leur demandant de ne plus donner suite aux interventions destinées à lever les contraventions

ti : A la suite du Comité Interministériel sur la sécurité routière qui s'est tenu le 27 octobre, le Premier ministre vient d'adresser aux membres du Gouvernement la lettre suivante :
- Afin de faire reculer le drame collectif que constituent les accidents de la route, le Comité Interministériel à la Sécurité routière du 27 octobre dernier a décidé d'amplifier fortement les mesures de prévention et de contrôle destinées à obtenir une application plus stricte de la réglementation.
- La cause la plus importante de l'insécurité routière est en effet le respect insuffisant des règles existantes, notamment en ce qui concerne la vitesse, l'alcool et la ceinture de sécurité.
- Il a en particulier été arrêté qu'aucune suite favorable ne serait plus donnée aux interventions visant à éviter la sanction des infractions en rapport avec la sécurité routière. Cette décision a pour objectif de faire mesurer aux automobilistes la gravité des conséquences de telles infractions.
- Je vous demande d'adresser aux services placés sous votre autorité des instructions très fermes sur ce sujet, et de vous assurer personnellement de leur stricte application.
- Ainsi que je l'ai indiqué au cours du Comité Interministériel à la Sécurité routière du 27 octobre, les présentes instructions seront rendues publiques.

Rechercher