Conseil des ministres du 13 Avril 1988 L'avenir de la Bibliothèque nationale. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 13 Avril 1988 L'avenir de la Bibliothèque nationale.

Personnalité, fonction : LEOTARD Francois.

FRANCE. Ministre de la culture et de la communication

ti : Le ministre de la culture et de la communication a présenté au Conseil des ministres une communication sur l'avenir de la Bibliothèque nationale.
- Première bibliothèque francophone dans le monde, la Bibliothèque nationale doit disposer des moyens nécessaires pour jouer son triple rôle de collecteur du dépôt légal, d'agence bibliographique nationale et de bibliothèque de communication de haut niveau pour les lettres et les sciences humaines.
- Au cours de la prochaine décennie, la Bibliothèque nationale devra développer en priorité les trois actions suivantes.
- Eviter la saturation des locaux qui est prévisible à brève échéance : une étude de faisabilité va être lancée en vue de créer, au sein de l'entité juridique actuelle et dans le cadre d'un programme intellectuel et immobilier cohérent, un second pôle de la Bibliothèque nationale situé à Paris ou en proche banlieue et utilisant les technologies les plus modernes.
- Développer l'informatique documentaire dans une optique de service rendu aux autres bibliothèques, en liaison avec le nouveau schéma directeur de l'information bibliographique du ministère de la culture et de la communication.
- Lutter contre la dégradation des collections grâce à un plan de sauvegarde fondé notamment sur la reproduction d'un très grand nombre de documents et la restauration des fonds anciens.
- Ces actions seront menées, sous l'impulsion du nouvel administrateur général, par la généralisation des méthodes modernes de gestion et de communication des documents, l'ouverture plus grande à la coopération et au partenariat, la mobilisation des ressources du mécénat individuel et collectif, la restructuration de l'organigramme administratif, la diffusion de l'ensemble des fonds et compétences intellectuelles de la Bibliothèque nationale dans le cadre d'une politique systématique de valorisation commerciale et culturelle.
- Enfin, l'Etat entreprendra dès cette année, avec le concours de l'association pour le rayonnement de l'Opéra de Paris, l'extension, la modernisation et l'aménagement de l'antenne de la Bibliothèque nationale au Palais Garnier consacrée à l'art lyrique et à la danse.

Rechercher