Conseil des ministres du 20 Avril 1988 Le développement du réseau français et européen des trains à grande vitesse. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 20 Avril 1988 Le développement du réseau français et européen des trains à grande vitesse.

Personnalité, fonction : DOUFFIAGUES Jacques.

FRANCE. Ministre chargé des transports

ti : Le ministre délégué chargé des transports a présenté au Conseil des ministres une communication sur le développement du réseau français et européen des trains à grande vitesse tel qu'il résulte des décisions prises depuis deux ans.
- Le TGV Nord permettra, en 1993, des liaisons rapides entre Paris, le Nord de la France, le tunnel sous la Manche, Bruxelles, Cologne et Amsterdam.
- Une ligne nouvelle contournant Paris par l'Est reliera le TGV Sud-Est qui existe, le TGV Atlantique qui entrera en service en 1989-1990, le TGV Nord dont la construction a été décidée et, ultérieurement, le TGV Est dont le projet a été mis à l'instruction. Cette ligne nouvelle permettra, sans changement de gare à Paris, d'améliorer les liaisons directes entre régions françaises et entre celles-ci et l'Europe. Elle offrira des correspondances avec les lignes aériennes nationales et internationales à la nouvelle gare souterraine de l'aéroport Charles de Gaulle.
- Le prolongement du TGV Sud-Est jusqu'à Valence améliorera les liaisons avec la Savoie, le Dauphiné, la vallée du Rhône et le Midi.
- Ces projets rentables contribueront à terme au redressement de la SNCF. Pendant les six années de construction, ils assureront l'emploi de 6000 à 20000 personnes. Le trafic cumulé des trois lignes sera de l'ordre de cinquante millions de voyageurs, dont vingt millions de voyageurs internationaux sur le TGV Nord. Trente millions de Français pourront accéder à une gare TGV en moins d'une heure.

Rechercher