Conseil des ministres du 21 Septembre 1988 Projet de loi de finances pour 1989. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 21 Septembre 1988 Projet de loi de finances pour 1989.

Personnalité, fonction : BEREGOVOY Pierre, CHARASSE Michel.

FRANCE. Ministre de l'économie, des finances et du budget; FRANCE. Ministre chargé du budget

ti : 'Projet de loi de finances pour 1989 (suite)'
- II - Les ressources budgétaires sont mobilisées en faveur des actions qui préparent l'avenir, renforcent la cohésion sociale et répondent aux engagements pris :
- 1) - Préparer l'avenir :
- Les crédits consacrés à l'éducation (+ 5,6 %) sont destinés à améliorer le fonctionnement et la qualité du système éducatif. Plus de 12000 emplois sont créés.
- Le budget de la formation professionnelle progresse de 22 %.
- Le budget civil de la recherche augmente de 7,6 % après avoir diminué de 3,6 % entre 1986 et 1988.
- Un effort particulier (+ 12,5 %) est fait pour relancer l'action culturelle et poursuivre les grands travaux.
- 2) - Renforcer la cohésion sociale :
- Le budget de l'emploi progresse de 5,2 % ;
- Un crédit de 6 milliards de francs est prévu pour la mise en place du revenu minimum d'insertion ;
- Le logement social bénéficie de mesures urgentes et prioritaires : la dette des organismes d'HLM est allégée, de même que celle des familles modestes ayant souscrit des prêts aidés à intérêts progressifs (PAP) ; un effort particulier (+ 23 %) est fait en faveur de la réhabilitation de logements.
- 3) - Répondre aux engagements pris :
- Les interventions en faveur de l'aide publique au développement des pays du tiers monde sont accrues de 8,2 % et représentent 0,54 % du PIB.
- Le budget d'équipement des armées permet de respecter les objectifs de la loi de programmation militaire.
- La modernisation de la police est poursuivie ; le budget de la justice progresse de 5,5 % : ces mesures visent à renforcer la sécurité des Français.

Rechercher