Conseil des ministres du 21 Décembre 1988 La politique en faveur du sport. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Conseil des ministres du 21 Décembre 1988 La politique en faveur du sport.

Personnalité, fonction : BAMBUCK Roger.

FRANCE. SE chargé de la jeunesse et des sports

ti : Le secrétaire d'Etat auprès du ministre d'Etat, ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, chargé de la jeunesse et des sports, a présenté au Conseil des ministres, après concertation avec le mouvement sportif, une communication sur la politique en faveur du sport.
- Le Gouvernement se fixe les quatre objectifs suivants :
- 1 - Dynamiser le sport de haut niveau pour mieux préparer les grandes échéances internationales - Jeux de la francophonie en 1989, coupe du monde de rugby en 1991, Jeux olympiques d'Albertville et de Barcelone en 1992, Jeux méditerranéens en 1993 -, une mission permanente du sport d'élite et de la préparation olympique sera mise en place. Dans le même temps, la protection sociale et médicale des athlètes sera améliorée. Le projet de loi contre le dopage sera soumis au Parlement au printemps prochain.
- 2 - Aménager le rythme de vie des enfants:
- L'aménagement du rythme de vie des enfants a touché, depuis les dispositions prises en août 1988, près d'un million d'enfants. Cette action sera développée à partir des "contrats de ville" et inscrite dans la loi d'orientation que le ministre de l'éducation nationale proposera en 1989 au Parlement.
- 3 - Développer la pratique du sport :
- L'Etat ne peut développer la pratique du sport qu'en entretenant un climat de confiance avec les fédérations sportives. Des contrats d'objectifs seront établis av ec elles de façon à mieux adapter leurs moyens à leur évolution et à leurs résultats.
- 4 - Développer la formation et la recherche :
- Le professorat de sport, qui avait été mis en sommeil ces deux dernières années, sera relancé afin que le sport dispose de cadres de haut niveau.
- La formation aux métiers du sport sera développée et les différentes filières feront l'objet d'une meilleure coordination avec l'éducation nationale.
- Le Comité national de la recherche et de la technologie et activité physique et sportive sera installé dès le premier trimestre de 1989.

Rechercher