Message de M. François Mitterrand, Président de la République, sur la langue française, Paris, le 31 août 1988. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Message de M. François Mitterrand, Président de la République, sur la langue française, Paris, le 31 août 1988.

Personnalité, fonction : MITTERRAND François.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Inauguration du service Québec de TV5 à Montréal le 31 août 1988

ti : Ce 31 août à Québec, c'est le rendez-vous de l'ensemble des pays où l'on parle français. L'arrivée de TV 5 va permettre à nous tous à travers plusieurs continents de diffuser une langue qui nous est chère et qui nous est commune.
- Vous savez qu'à l'heure actuelle déjà une quinzaine de pays européens sont dotés de TV 5, plusieurs pays d'Afrique du Nord le sont aussi, que plusieurs pays d'Amérique du Nord y ont accès. Et l'ambition est grande. Nous souhaitons désormais atteindre les autres continents et particulièrement l'Asie.
- Voilà donc une étape déterminante qui marque un progrès considérable pour la diffusion du français, TV 5 est un instrument majeur de coopération. Coopération linguistique, culturelle, technique, économique, moyen de relation entre les sociétés, entre les hommes. Je lui souhaite bon succès.
- Je suis heureux de me retrouver en ce jour avec d'autres chefs d'Etat ou de gouvernement, et bien d'autres personnalités qui vont célébrer l'oeuvre que nous sommes en train d'accomplir, puisque TV 5 à Québec répond à une décision prise lors du premier sommet francophone.
- Ce que nous faisons aujourd'hui aura une longue suite. Je veux simplement avec ceux qui aujourd'hui vont dans le monde entier se réjouir de cette bonne nouvelle, je veux dire bonne chance à la langue française et à la communauté francophone.

Rechercher