Communiqué du ministère des affaires étrangères en date du 23 juin 1989 sur la situation des étudiants chinois en France. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué du ministère des affaires étrangères en date du 23 juin 1989 sur la situation des étudiants chinois en France.

ti : Le ministère des affaires étrangères dément les allégations selon lesquelles des étudiants chinois présents en France se seraient vu refuser l'asile politique dans notre pays.
- Il rappelle que les visas des étudiants chinois qui souhaitent rester en France sont prolongés lorsque les intéressés le demandent et que ceux d'entre eux qui souhaitent obtenir le statut de réfugié politique ont toute liberté de déposer une demande en ce sens auprès de l'Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides qui est chargé d'instruire en toute indépendance les demandes de ce type, sous le controle du juge administratif.
- Le ministre délégué auprès du ministre d'Etat, ministre des affaires étrangères, rappelle les dispositions prises par le gouvernement français en faveur des étudiants chinois résidant en France :
- les services des étrangers des Préfectures prolongeront les titres de séjour de ceux qui souhaitent rester en France,
- les étudiants boursiers du gouvernement français bénéficieront de prolongations de bourses s'ils souhaitent poursuivre leurs études en France,
- les CROUS (Centre Régionaux des Oeuvres Universitaires et Scolaires) ont été chargés par le ministre de l'éducation nationale de centraliser les demandes diverses des étudiants chinois. Les réinscriptions universitaires seront facilitées,
- les demandes d'asile politique seront examinées avec diligence par l'OFPRA (Office français pour les Réfugiés et Apatrides.

Rechercher