Télégramme de condoléances de M. François Mitterrand, Président de la République, adressé à Mme Tjibaou après l'assassinat de son mari, Paris le 4 mai 1989. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Télégramme de condoléances de M. François Mitterrand, Président de la République, adressé à Mme Tjibaou après l'assassinat de son mari, Paris le 4 mai 1989.

Personnalité, fonction : MITTERRAND François.

FRANCE. Président de la République

Circonstances : Assassinat de MM. Jean-Marie Tjibaou et Yeiwene-Yeiwene le jeudi 4 mai 1989 à Ouvéa (Nouvelle-Calédonie)

ti : Mes pensées vont vers vous, vos enfants, votre famille déjà si cruellement éprouvée. La tragique disparition de Jean-Marie Tjibaou est une immense perte pour le peuple canaque et la Nouvelle-Calédonie au service desquels il avait consacré sa vie.
- Aujourd'hui tous les hommes de bonne volonté se sentent personnellement frappés. Jean-Marie Tjibaou nous montrait ce que le coeur, l'intelligence et le courage alliés à l'esprit de tolérance peuvent accomplir. Il fut toujours au premier rang de ceux qui traçèrent l'avenir de la Nouvelle-Calédonie. Nous sommes tous comptables de son héritage. Dans la douleur qui vous frappe et qui endeuille la France tout entière je tiens à vous assurer de ma grande peine et de mes sentiments douloureux.

Rechercher