Communiqué des pays de la CEE, en date du 21 novembre 1989, sur les violences en Tchécoslovaquie. | vie-publique.fr | Discours publics

[ Publicité ]

Communiqué des pays de la CEE, en date du 21 novembre 1989, sur les violences en Tchécoslovaquie.

Circonstances : Répression d'une manifestation d'étudiants à Prague le 17 novembre 1989.

ti : Les Douze ne peuvent que condamner énergiquement les violences commises par la police tchécoslovaque à l'encontre de manifestants qui, usant du droit imprescriptible à la liberté d'expression, exigeaient le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales.
- Les Douze sont convaincus que seul un authentique dialogue politique, et non pas le recours à la répression brutale, est de nature à répondre aux aspirations légitimes des Tchécoslovaques à des réformes démocratiques.
- Les Douze appellent le Gouvernement tchécoslovaque à honorer les engagements qu'il a librement consentis, notamment ceux contenus dans l'Acte final d'Helsinki et dans le Document de clôture de Vienne.

Rechercher